Bannière Salon Beige

Partager cet article

Actions/Pétitions

Mineurs isolés

Mineurs isolés

L’agresseur au hachoir, à proximité des anciens locaux de “Charlie hebdo”, était vraisemblablement arrivé en France au titre de la prise en charge des “mineurs isolés”. Bien qu’il ait, semble-t-il, 25 ans. Et il paraît que la “justice” refuse régulièrement de faire faire les tests qui permettraient de vérifier l’âge de ces pseudo “mineurs isolés”. D’où notre enquête (qui ne risque pas de se voir dans les médias “mainstream”): pensez-vous que la France devrait systématiquement vérifier l’âge des “mineurs isolés”?

Vous pouvez répondre ici.

Partager cet article

6 commentaires

  1. Dès la première publication de la photo non floutée (il y en a eu une) du gars, le vendredi 25 ou le samedi 26, j’ai dit à ma femme : “ce gars-là n’a pas 18 ans, mais 25 ans !”. Ce qui s’est avéré exact. Alors, il y a 3 ans, à son arrivée, il est évident qu’il ne pouvait pas paraître avoir 15 ans (au lieu de 22). Les services policiers ou sociaux ou juridiques auraient dû s’en apercevoir !

  2. Mineurs isolés, Français en danger!!!!

  3. La position du gouvernement de la France est indéfendable sur le sujet. En effet, le test osseux permettant de déterminer l’âge d’un jeune individu aurait une marge d’erreur de plus ou moins 2 ans. Ainsi, si le test indique que l’individu a 22 ans, cela signifie qu’il a entre 20 et 24 ans, donc qu’il est adulte !

    Si on avait pratiqué le test sur l’agresseur au hachoir et si on avait trouvé 23 ans, on aurait pu déterminer qu’il a entre 21 et 25 ans. Il avait effectivement 25 ans et en aucun cas moins de 18 ans.

    C’est donc l’Etat qui est responsables des blessures graves causée à ces Français innocents, complice d’associations qui défendent l’indéfendable.

  4. L’avantage de ne pas les tester c’est de les garder comme mineurs, même s’ils ne le sont manifestement pas, afin qu’ils puissent assurer des actes de terrorisme ou de délinquance en échappant aux lois…

    Quel esprit normalement constitué peut croire un seul instant que cela n’est pas orchestré ?

  5. la meilleure façon de sauver un mineur, c’est de le confier à sa famille
    effectivement avec le père, l’oncle et de frère de ce djihadiste pakistanais, on comprend mieux l’attitude d’accueil inconditionnel des bonnes ames, qui préfèrent que des français soient tués à leur grandes idées

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services