Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Militants homosexuels et pédophiles : compagnons de route des années folles

Bertrand Delanoë, qui avait condamné les propos du cardinal Bertone, a salué dans un communiqué la mémoire de Jean Le Bitoux, grande figure des combats homosexuels français et fondateur de Gai pied, disparu le 21 avril. Jean Le Bitoux affirmait au magazine gay Illico en mars 2001 :

En France, l’homosexualité vient d’une culture pédophile avec André Gide. En 1968, il existait même un comité d’action pédérastique révolutionnaire. Dans le discours du GLH à partir de 1975, il y a tout un héritage du FHAR notamment sur la question pédophile. À l’époque, il s’agissait de libérer son corps, libérer ses fantasmes. Il ne faut pas oublier qu’à cette époque-là la majorité est à 21 ans, ce qui est bien tard. Dans les années 1970, tout est à libérer y compris l’enfant qui est corseté comme la femme, comme l’homosexuel. Aujourd’hui, on ne parle plus du tout du même enfant. L’enfant des années 1970 était l’esclave d’une vieille civilisation, l’enfant d’aujourd’hui est extrêmement sacralisé.”

Jean Le Bitoux se souvenait très bien des positions de Guy Hocquenghem, de René Schérer ou encore de Michel Foucault. Dans les années 1970, tous plaident pour une reconnaissance des sexualités que l’on n’appelle pas encore “minoritaires”, mais “périphériques”. Et loin de se contenter d’être des militants LBGT (lesbien, bisexuel, gay, trans), ils sont des militants LGBTP. Ils incluent le “P” de la pédophilie dans leurs revendications. Militants homosexuels et pédophiles deviennent compagnons de route et font front commun contre l’“ordre bourgeois” qui tient les “sexualités périphériques” pour des pathologies, des déviances, quand ce n’est pas pour des crimes. Et Jean Le Bitoux terminait :

“Aujourd’hui, je pense que les pédophiles sont toujours les boucs émissaires des homosexuels. Le débat n’est plus du côté d’un espace de liberté que les pédophiles n’ont toujours pas, mais du côté de la jeunesse des homosexuels.” (via le FC)

Partager cet article

9 commentaires

  1. Ne pas oublier aussi Caroline Fourest, grande prêtresse intégriste de la religion antireligieuse, qui y est allée de sa petite larme sur Monsieur le Bitoux, chez Ruquier samedi dernier. Tout en se montrant outrageusement outrée par les propos du cardinal Bertone!

  2. Et ensuite, ils s’attaquent à l’Église ! Bande de décadents !

  3. Etait-ce son patronyme ou un pseudo ?

  4. “Dans les années 1970, tout est à libérer y compris l’enfant qui est corseté comme la femme, comme l’homosexuel”.
    Effectivement il ne devait pas trop fréquenté les femmes car cela faisait depuis très très longtemps que le corset n’était plus à la mode. Pardon pour cette remarque déplacée!
    Bien évidemmement cette déclaration de J Le Bidoux est sidérante et certains se permettent de critiquer le Cardinal Bertone!

  5. J’étais enfant à cette époque-là, et je puis vous dire que l’enfant n’était pas du tout corseté ; il était beaucoup plus heureux qu’aujourd’hui : les familles n’étaient pas éclatées, l’islamisation de la France n’était pas d’actualité, la France était chrétienne ! Evidemment, on peut raconter n’importe quoi aux jeunes d’aujourd’hui vu qu’ils n’étaient pas nés et sont susceptibles de croire n’importe quel mensonge !

  6. non à la diffusion d’un reportage sur france 2

  7. Quand cesserez-vous de mélanger tout et n’importe quoi ? cela devient vraiment inacceptable, NON ! NON ! Les homosexuels ne sont pas tous des pédophiles..
    MP
    [Mais qui a dit “tous” ? MJ]

  8. 1°) Dans les années 30 les marxistes soviétiques (à la pointe de la “déconstruction” du christianisme), vilipendaient, pour des raisons politiques, les mœurs des “SA” et les “mignons de Goebels”.
    2°) Plus récemment la cible à changé, les déconstructeurs actuels ont cherché à focaliser l’opprobre sur la pédophilie pour, au contraire, mieux faire accepter l’homosexualité et les genders.
    3°) Peut être dans un troisième temps – toujours en ciblant la pédophilie – vont-ils essayer de faire passer l’inceste? Celle-ci était vantée par Guy Hocquengheim, en ces termes : ” L’inceste n’est pas dangereux pour une société dont les assises ne sont plus les formes de parenté [habituelles], il pourrait même y avoir une politique de l’inceste obligatoire…”(!). Et actuellement, aux USA, le psychologue Jonathan Haidt ridiculise l’inhibition de l’inceste, et les fondements de la morale naturelle.
    4°) Suffirait-il, ensuite, de focaliser l’opprobre, par exemple sur la zoophilie, qui martyrise “nos frères animaux” pour légitimer la Pédophilie… etc.
    En bref, se méfier des focalisations négatives orchestrées à l’encontre d’une déviance donnée, mais qui sert d’écran de fumée pour faire passer autre chose.
    C’est la technique du saucisson (on le débite tranche par tranche) propre aux idéologies totalitaires.

  9. Peut-être pourriez-vous citer votre source, à savoir l’article de François Miclo sur le site Causeur.fr ? …
    [L’article est en lien. MJ]

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services