Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Milices “antifas” : le député Moreau interpelle Manuel Gaz

Le député Yannick Moreau alerte le
Ministre de l'Intérieur sur la question des
groupuscules
d'extrême-gauche, surnommés "antifas", qui se sont encore manifestés
violemment :

A""Les fascistes de demain se feront appeler anti-fascistes"
disait Winston Churchill. Effectivement, les méthodes
de ces bandes qui parcourent nos rues encagoulées, parfois armées de
battes de baseball, de couteaux ou de barres de fer
, hurlant des slogans
haineux et terrorisant les habitants ne sont pas différentes de celles
de certains autres  groupuscules.

Le 14 septembre dernier, une dizaine de ces activistes antifascistes,
cagoulés, s'en sont pris violemment à des jeunes gens attablés à la
terrasse d'un café du XVème arrondissement qui fut complètement
saccagée. Plusieurs plaintes ont été déposées.

Jeudi
19 septembre, un attroupement massif de ces extrémistes tentait de
récidiver vers ce même café, autour duquel d'importants moyens policiers
avaient été déployés. Trente-huit individus ont été interpellés et
conduits au poste de police.

Les Français ne comprennent pas pourquoi ces groupuscules, qu'il est
quasiment impossible de distinguer de prime abord de ceux qui ont été à
ce jour dissouts peuvent encore troubler l'ordre public et se livrer à
de tels actes de violence dans nos rues. Ces
groupes sont un terreau de haine et de violence inadmissible, dont les
conséquences peuvent se révéler tragiques comme l'a tristement rappelé
une rixe mortelle en juin 2013. C'est pourquoi Monsieur Yannick MOREAU réclame avec insistance que ce
deux poids deux mesures cesse et que la dissolution de ces groupuscules
dangereux soit étudiée dès le prochain Conseil des Ministres
."

Message URGENT de Guillaume de Thieulloy

Cher ami lecteur
allons-nous manquer d’espérance ?
Vous et moi souhaitons de toutes nos forces que le mur de la culture de mort s’effondre.
Le Salon Beige participe à cette tâche selon ses capacités. Mais nous ne pouvons rien faire sans votre générosité.

S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

5 commentaires

  1. Mettre dans le même sac les antifas avec les jeunes patriotes qui les combattent sur le terrain me semble scandaleux .

  2. Oui ! Il est inadmissibles que les gosses de riches oisifs viennent frapper sauvagement à la tête et par derrière les enfants d’ouvriers.

  3. Mais le gouvernement n’a pas le temps de s’occuper de ces broutilles. Il faut d’abord dorloter les roms, mettre la GPA en marche, decouvrir de nouveaux impots, etudier le calendrier pour y substituer deux jours feries. Il y a aussi la Syrie ou peut meme la scierie.

  4. “Les fascistes de demain se feront appeler anti-fascistes” disait Winston Churchill.” Et ils sont même à la tête de l’État.

  5. Les antifas ne seront pas dissous : ce sont les S.A. du régime.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services