Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / France : Politique en France / France : Société / Immigration

“Migrants : à quand la voie de la raison ?”

Une tribune de Charles Beigbeder :

[…] "D’abord, comment peut-on prétendre accueillir dignement 24 000 réfugiés supplémentaires (en plus des 10 000 acceptés en juillet dernier) lorsqu’on sait qu’il manque déjà plus de 20 000 places d’hébergement pour les 65 000 demandeurs d’asile que la France enregistre annuellement, hors flux exceptionnel, et que, par ailleurs, notre pays compte 140 000 SDF ? La Cour des Comptes pointe, à juste titre, le coût exorbitant de l’asile qui s’élève à 2 Mds€ par an pour le contribuable français (hors financement des collectivités locales), en raison notamment du coût des 30 000 nuits d’hôtel payés par l’État pour faire face au manque de places d’hébergement.

Ensuite, il faut savoir qu’en moyenne, 75% des demandes d’asile sont rejetées mais que les déboutés ne sont effectivement reconduits à la frontière que dans 5% des cas, parfois vers leur pays d’origine, parfois vers le pays d’entrée dans l’espace Schengen, ce qui, en vertu du principe de libre circulation, leur permet de revenir en France, sitôt partis. Aussi, il est illusoire de croire que les « migrants économiques » déboutées de leur demande d’asile, repartiront dans leur pays d’origine, d’autant, qu’en cas de scolarisation des enfants, l’expulsion effective s’avère très délicate (cf. affaire Léonarda). À ce coût politique, s’ajoute le coût économique d’une reconduite à la frontière, estimé selon Le Figaro (8/9/15) entre 10 000 et 20 000€.[…]

[…]il est indispensable de rétablir un contrôle aux frontières sans lequel aucune politique migratoire ne peut réellement exister. En effet, l’espace Schengen permet de circuler librement à l’intérieur de chacun des États. Fixer des quotas d’accueil de réfugiés par pays ne présente donc aucun sens si l’on ne donne pas à chaque État les moyens de se prémunir contre un dépassement des quotas. Or, en l’état actuel du droit, rien n’empêchera les réfugiés admis en Allemagne d’aller vivre ensuite en France, où le régime des aides sociales leur est bien plus favorable.[…]

Enfin, il est nécessaire de prendre le problème à sa source et de combattre DAESCH au sol, en mettant en place une coalition internationale s’appuyant sur l’Iran et la Russie et regroupant tous les États décidés à en finir avec ce totalitarisme vert qui surpasse en horreur tout ce qu’il est possible d’imaginer. Il en va de la survie de l’Europe qui n’a pas vocation à devenir une passoire multiculturelle et a le droit (et le devoir de protéger son identité), ainsi que de l’équilibre des populations du Moyen-Orient qui ne doit pas être vidé de ses élites, et plus particulièrement de sa population masculine, puisque selon le HCR, 72% des migrants parvenant en Europe sont des hommes.

Au lieu de créer un appel d’air énorme en annonçant des quotas de réfugiés accueillis dont les images ne peuvent qu’inciter au départ ceux qui sont restés dans leur pays d’origine, l’Europe se grandirait si elle bâtissait une véritable stratégie d’ensemble cumulant coalition militaire, négociation diplomatique et politique migratoire, en laissant aux associations caritatives et aux Églises le soin de conduire une action humanitaire qu’elle encadrerait et financerait. C’est cela, faire de la politique !"

Partager cet article

9 commentaires

  1. En plomberie quand il y a une importante fuite d’eau, soit on prend des serpillières soit on coupe l’eau pour réparer la fuite….

  2. Démonstration a été faite ce soir au journal de FR3 Île-de-France que des « migrants » venant de Turquie en nombre sont en fait des Émigrés économiques et non pas des réfugiés : De leur propre aveu, ils ne sont pas assez bien en Turquie où ils résident pourtant sans problèmes depuis des mois…
    Nous avons à faire à une énorme manipulation, tromperie, à de gros mensonges de la part de nos dirigeants et de l’UE !

  3. Charles Beigbeder parle comme si l’Europe cherchait le bien commun et n’était pas entrain de détruire les nations sciemment…
    Ce genre de tribune me laisse rêveur…
    Est-il complètement stupide ?
    Ou bien il sait parfaitement ce qu’il fait ?

  4. Duport, +1000
    “l’Europe se grandirait si elle bâtissait blablabla”… croit ou fait semblant de croire le gentil Charles B.
    “L’Europe” n’a pas été faite pour ça. On ne devrait d’ailleurs jamais dire “l’Europe” en parlant des institutions supranationales en Europe, ça n’est pas de l’Europe, c’est une méthode de déstabilisation et de gestion par le chaos appliquée au continent européen.

  5. L’Allemagne a toujours été experte dans l’art de convoyer de milliers de personnes, par trains, camions et autres moyens, en leur promettant du travail et une meilleure vie.
    Dans les années soixante, elle joua la carte du “Gastarbeiter” (travailleur invité) pour imposer à sa population l’entrée de milliers de turcs , à la suite des italiens, en promettant qu’ils rentreraient bientôt chez eux. 90% d’entre eux ne rentrèrent jamais en Turquie, si ce n’est pour y passer des vacances, se marier et ramener… assez de femmes ovulées pour engendrer des milliers de petits turcs.
    Aujourd’hui, sans doute pour alléger la pression du communautarisme desdits, elle dégaine l’atout syrien. Comme qui dirait inviter des chats pour se protéger des chiens! Mélange explosif, démontré au Moyen-Orient et qui ne fera pas “Pschitt” en Occident. Il n’est que d’attendre.
    Il y a 70 ans, des train emportaient des juifs vers des camps définis comme “de travail”. Beaucoup de pauvres juifs se consolèrent même des conditions épouvantables du transport en croyant que c’était vraiment et uniquement pour aller travailler. On connaît la suite.
    Au fronton de chaque camp passé du statut de “concentration” à celui d’usine de mort”, on peut toujours lire “Arbeit macht frei” (Le travail rend libre-Le travail c’est …non pas la santé, mais la liberté”.
    Eh bien, savez-vous où viennent d’être logés 350 réfugiés entre algériens et érythréens? A Buchenwald, dans les mêmes chambrées que celles de triste mémoire, juste agrémentées de quelques fours ( très petits fours et réchauds!)en inox :
    http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2015/09/11/12/2C2E0AF000000578-0-image-m-39_1441969935707.jpg
    Non, les appartements en ville ou proche banlieue desdites, c’est pour les syriens! Ira-ton jusqu’à loger les nouveaux “Gastarbeiter” à Dachau, ou même à Ausschwitz, avec la permission des polonais?
    Ah! Ils sont forts ces allemands! Nul ne les bat dans l’art de “girare le frittate” (en italien, retourner omelettes et crêpes) Innocemment, avec la main sur le cœur d’une fille de pasteur tombée dans la friture marxiste, et des psaumes au nom de la solidarité, ils nous disent: Voilà! Par milliers, à pied, à cheval, en voiture et en bateau à voile” (pardon, Jacques Prévert!)”nous savons aussi convoyer des gens vers la vie!” Et les bonnes âmes d’applaudir, non sans demander aux autres de les imiter.
    Imiter quoi, au juste? Imiter la préparation des futures et inéluctables bombes sociales, communautaristes, pseudo-religieuses et carrément ethniques? Comme si elles ne se produisaient pas, depuis des décennies, dans les diverses “Klein Istanbul” des villes allemandes, ces endroits où arabes et homosexuels rasent les murs. Sans parler des banlieues dites “difficiles” de France.
    Buchenwald! A quand les séances de tatouage? Appelez Simone Veil!
    Quant à ceux qui, naïvement ou malhonnêtement, parlent d’une certaine intégration des syriens et irakiens musulmans, ils se gourent. Le musulman n’a qu’un pays, l’islam et n’ appartient qu’à une seule nation, la Umma. C’est pourquoi, de tous les réfugiés, vrais ou faux, ce sont eux qui incarnent le pire..

  6. Petite correction ” des trains…”
    Vous avez dit Buchenwald? Revenons-y!
    Pour mémoire: http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2015/09/11/12/003E5CC200000258-0-image-a-33_1441969765278.jpg
    Modernisation des banquettes, de rutilantes toilettes des toilettes et quelques kitchenettes, mais quel symbole!

  7. Qui se cache derrière la destruction des nations européennes ,et quels en sont la raison et l’objectif ?
    Incontournable !!!
    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Pierre-Hillard-presente-l-Histoire-secrete-de-l-oligarchie-anglo-americaine-de-Carroll-Quigley-33407.html

  8. – les déboutés ne sont effectivement reconduits à la frontière que dans 5% des cas –
    Et au bout de 5 ans sur le territoire français, ils ont de fait les papiers qui leur ont été refusés ! Elle n’est pas belle la vie ?
    @ meltoisan : comme pour le gamin retrouvé sur la plage dont la famille venait en Europe pour que le père se fasse soigner les dents gratuitement, et depuis peu nous apprenons que le père était peut-être un passeur.

    Ceux comme Bartolone qui disent qu’il faut accueillir des migrants devraient montrer l’exemple en en prenant chez eux, LUI le peut très aisément dans sa villa de 380 m² au Lilas (93) !
    Accueillir des migrants chez soit, pourquoi pas, à condition qu’ils aient la même religion que nous (nous, c’est à dire dans notre maison), dans le cas contraire, pensons à ce qu’il risque de ce passer au bout de quelques jours avec la différence de culture religieuse. Et lorsque nous aurons des dizaines de milliers de ses migrants, ne vont-ils pas demander des lieux de culte pour faire leur prière ? Ne vont-ils pas s’ajouter à ceux qui en font la demande ?
    Ce n’est pas la boîte de pandore que nous ouvrons, mais un coffre, un conteneur, un cargo … Et à voir les vidéos sur NDF …

  9. Les attentats du 11-Septembre 2001 ont servi de prétexte à la guerre sans fin contre le terrorisme, et pourtant de nombreux faits qui devraient nous inciter à nous interroger sur sa mise en oeuvre restent méconnus du grand public :
    http://www.dailymotion.com/video/x14gtd7_11-9-le-nouveau-pearl-harbor-1-3-les-avions-et-la-defense-aerienne_news
    http://www.dailymotion.com/video/x1555k3_11-9-le-nouveau-pearl-harbor-2-3-pentagone-et-vol-ua93_news
    https://www.youtube.com/watch?v=iPAAjLXPzBM

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.