Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Mieux vaut être en prison qu’à l’hôpital

Depuis le 1er janvier, les détenus qui souhaitent louer un téléviseur paint 18 euros
par mois, contre 36 auparavant. Cette baisse de 50 % fait suite aux
critiques de la Cour des Comptes, du commissariat aux droits de l’Homme
du Conseil de l’Europe et à celles, encore plus vives, d’un ancien
détenu : François Korber.es critiques portaient
aussi sur l’impossibilité de disposer de sa propre télévision dans une
cellule
.

A l'hôpital, avoir la télévision coûte 3 euros par jour.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

5 commentaires

  1. scandaleux et prohibitif en effet .
    De même , que le prix des boissons chaudes ou fraiches dans les distributeurs des hopitaux, ou de l’alimentaire vendu dans les boutiques : aussi chers que dans les stations services des auto-routes ! (1, 20 euros un café soluble par exemple …)
    Dans les deux cas, il est vrai que le client n’a pas le choix, donc pourquoi se gêner ?

  2. Oui… bon… A l’hôpital vous êtes mieux traité qu’en prison, croyez moi.

  3. Le problème essentiel des objets divers introduits dans les prisons, c’est qu’ils peuvent servir de cache. Cela explique le surcoût de nombreux services dans ce cadre.
    A priori, il ne devrait pas y avoir à redouter les mêmes risques à l’hôpital, donc les tarifs à l’hôpital devraient être moins chers? Ce n’est sans doute pas la même entreprise privée qui a obtenu le marché…

  4. Est-ce qu’ils peuvent regarder des films policiers ? et des films-culte comme La grande évasion, ou des séries comme Prison break ?

  5. Certes, les tarifs de toutes les prestations dans les hôpitaux français sont prohibitifs. Mais en général on y séjourne pour un temps limité, et on est censé sortir de l’hôpital, guéri ou non.
    Au vu des conditions scandaleusement inhumaines et dégradantes qui sont faites aux détenus dans la plupart des prisons françaises, leur permettre de regarder la télévision à un coût correct n’a rien d’anormal : on juge un pays entre autres critères à la manière dont il traite ses détenus, relire SOLJENYTSINE comparant les prisons et ”bagnes” tsaristes au régime du Goulag.
    Bon c’est vrai, la télévision française peut être assimilée à un mauvais traitement. Cependant….

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!