Bannière Salon Beige

Partager cet article

Michel Onfray Vs Patrick Buisson : Fin du sacré, fin de la civilisation ?

Vidéos

45mn de débat passionnant organisé par Sud Radio :

Partager cet article

5 commentaires

  1. Deux visions antinomiques, celle du catholique et celle de l’athée, en accord sur le constat et en désaccord sur les solutions, avec et sans l’Espérance. Le débat entre ces deux intellectuels honnêtes est à recommander.

  2. Ils sont soûlants tous les deux. Curieux à propos du Christianisme de parler sans cesse du sacré mais ni de la bonne nouvelle ni du péché. Jésus ne parle pas de sacré, de solstice d’hiver choisi paraît-il pour Noël etc.. Il parle du Royaume, de salut, de vraie vie, d’amour de Dieu et du prochain, de pardon, y compris des ennemis, il dénonce l’hypocrisie des religieux juifs (pharisiens, sadducéens etc qui eux, devaient s’intéresser beaucoup au sacré.) Enfin, tous les deux s’accordent pour prendre leurs distances à l’égard de Zemmour. Pour Buisson, “la fonction tribunitienne” et celle d’exécuteur sont séparées. La dernière personne qui savait parler, penser et agir à la tête de l’Etat était de Gaulle en France (en Angleterre, ils ont Churchill), comme quoi les deux ne sont pas forcément séparées.

  3. Michel ONFRAY qui se dit anticlérical et athée.. difficile de comprendre. Comment peut-on être anticlérical si on ne croit pas ?
    Nonobstant il est sur tous les fronts. Tj un livre à vendre. Je m’y perd avec M O.

  4. Michel Onfray a dans son raisonnement les limites de l’athée qu’il est,à cet égard,si il a une nouvelle fois raison sur le fond,il a de nouveau tort sur la forme.Il n’y a aucune flamme d’espérance dans son discours qui puisse correspondre avec l’espérance que nous donne notre foi.Comme(trop)souvent avec Onfray,le paquet cadeau donne envie de découvrir la surprise,mais le soufflé retombe rapidement à l’ouverture du paquet.Connaît-il la Parabole du semeur ?..Car cet ancien enfant de chœur fait partie de ces hommes qui ont écouté un jour la Parole,mais qui l’ont oubliée.Il y a également des relents d’autoritarisme assez désagréables chez Onfray,qui a quelquefois tendance à confondre refus de l’autorité et libre arbitre,ce qui,pour un philosophe qui se veut être une référence(en librairie et à la télévision ?)est un peu…embêtant.

  5. Il y a des philosophes brillants en France a l’heure actuelle, les media pourraient-ils arrêter de donner essentiellement la parole a des imposteurs tels que Michel Onfray, BHL, Finkielkraut ou Raphael Entoven, c’est l’overdose.

Publier une réponse