Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Mégret appelle Villiers à rallier Le Pen

Lors de ses voeux, Bruno Mégret a appelé Philippe de Villiers à rejoindre "l’union patriotique".

Dans le cadre de cette union, le président du MNR vient d’apporter une première série de parrainages de maires au président du FN.

Michel Janva

Partager cet article

8 commentaires

  1. C’est bien, Bruno Mégret est un vrai patriote, il sait faire passer les intérêts supérieurs de la Nation avant les siens.

  2. Cependant je ne pense pas que le MPF fasse courir un réel risque à JMLP, car il lui prend surtout dans son électorat catho, qui constitue une très grande minorité de l’électorat du FN, il prend surtout au sein de l’UMP, je pense que le Pen peut dormir sur ses deux oreilles.

  3. Excellente nouvelle. Bravo monsieur Mégret, en dépit de toutes les divergences et rancoeurs passées.
    Après la création d’un groupe nationaliste et patriote au Parleme,nt européen à l’intiative et sous le commandement du FN, la Résistance Nationale semble bien se mettre en route des plus sérieusement…

  4. Il faudrait qu’un grand nombre de personnalités en fassent autant.
    Après les malheureuses interventions de Guillaume Peltier (notamment au sujet de la soupe au lard de “SDF”),il me semble que Philippe de Villiers pourrait congédier ce dernier et en profiter pour se rapprocher de J.-M. Le Pen.
    Je ne formule ici que l’humble avis d’un spectateur éloigné de ces joutes politiciennes.
    Pourtant,il paraît suicidaire de ne pas réaliser cette union patriotique.

  5. en effet , c’est bien mais peut être faut il attendre la fin des échéances actuelles pour réaliser cette union, ne serait ce que pour voir si cet amour est partagé car on ne sait toujours pas si Le Pen aura ses signatures ( qu’il a eues la dernière fois en partie grâce à Villiers, ne l’oublions pas).
    Il faudra aussi qu’il y ait eu auparavant un recadrage de M Peltier dont l’impact médiatique semble inversement proportionnel à l’efficacité électorale ( de ce point de vue les concurrents sur la droite de Villiers peuvent brûler des cierges à son intetion…)

  6. Ces voeux de M. Mégret sont bienvenus. Il convient en effet de sortir de la logique destructrice des partis et des ambitions personnelles et de se soucier enfin du bien commun de notre pays.
    Au départ plutôt favorable à M. de Villiers, il me semble maintenant nécessaire qu’une union soit bâtie au plus vite, et comme le souligne Olivier, refuser cette union serait suicidaire pour la France.

  7. vous êtes dans vos rêves.
    On sait tous très bien que les électeurs Villiers ne voteraient pas Le Pen même si PDV le leur demandait, ils ne supportent pas le personnage JMLP(je le sais, j’en ai plein dans ma famille), ce n’est absolument pas une question d’idée. Votre addition simpliste est érronée, j’en suis persuadé.

  8. Je suis en partie d’accord avec vous koso, mais je crois que ce que vous dites n’est plus tout à fait exact.
    En effet, la ligne idéologique et politique de l’UMP est tellement à gauche, tellement en contradiction avec ce que pensent les électeurs de Villiers, qu’ils ne peuvent plus actuellement voter pour l’UMP. Ce qui était vrai hier avec le RPR (parcequ’ on pouvait encore faire prendre des vessies pour des lanternes), n’est plus possible aujourd’hui. Ainsi, si Villiers se retire, ses électeurs n’auront d’autre choix que de voter pour Le Pen, dont le programme est quasi identique à celui de Villiers (à moins que ce ne soit l’inverse).
    Il est vrai que je parle en imaginant que ces électeurs votent en conscience, sérieusement, en se tenant au courant des débats, en ne se figeant pas sur des “je ne supporte pas ce type”, ou des “au FN c’est que des bofs ignares”,… . Bref, si les électeurs (c’est vrai pour tout les électeurs, pas seulement ceux de Villiers) s’interressaient un peu à la politique, on aurait tout à gagner dans un front patriotique. Hélas, pouvoir penser que ces gens “cultivés”, “intelligents”, “catholiques et français”, votent bien conformément à leurs opinions et valeurs supposées et non en fonction d'”a priori”, rien ne nous le permet, et votre témoignage, cher koso, qui rejoint l’idée que j’en ai, ne se veut pas rassurant.
    Enfin, gardons espoir, merci à Bruno Mégret, et vive l’union de ceux qui ont de vraies convictions nationales et chrétiennes.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services