Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Mgr Leproux : Nous ne sommes pas face à des adversaires de chair et de sang

Mgr Leproux : Nous ne sommes pas face à des adversaires de chair et de sang

Homélie de Mgr Leproux lors de la messe d’envoi du pèlerinage le 8 Juin :

«  Sois fort et garde courage », soyez forts et gardez courage : cette parole a résonné dans le cœur de Josué quand il passait du monde de la loi au monde de la grâce ;  c’est avec cette parole que le pèlerinage de l’entrée en terre promise s’est vécu : « sois fort et garde courage ».

Marcher pour passer d’un monde à un autre, pour passer de ce monde où la loi est au-dehors à ce monde où la loi est intérieure, inscrite dans l’âme, donnant à notre volonté l’énergie d’accomplir les commandements de notre Seigneur. Nous célébrons aujourd’hui ce don tout particulier de la force de Dieu qui permet à nos vies d’accomplir ce pour quoi elles ont été créées ! 

En marchant humblement, courageusement, vous allez vous mettre sur les pas de tous les saints, qui de l’Ancienne à la Nouvelle Alliance ont expérimenté la force de Dieu, ont transmis à leur corps et à leur âme toute la puissance du sacrement de la confirmation, toute la puissance des dons de l’Esprit Saint. On ne saurait cheminer dans la foi en s’appuyant sur nous-mêmes ;  on ne saurait avancer dans la foi et mûrir dans la connaissance de Dieu, sans reconnaître que nous ne sommes pas appuyés sur nous-mêmes, sur nos forces mais sur cette force de Dieu.

Sois fort et  garde courage…

Nous ne sommes pas face à des adversaires de chair et de sang ; notre adversaire, nous le savons bien, c’est le diable, esprit jaloux, esprit menteur, celui qui provoque la division, celui qui est l’auteur de la mort, celui qui peut conduire à la mort éternelle. Cet adversaire n’est ni de chair de sang, cet adversaire est d’esprit, et c’est avec l’Esprit de Dieu que nous pouvons résister à Satan, à toutes ses œuvres et à toutes ses séductions. C’est avec la puissance de l’Esprit Saint que nous pouvons résister à la puissance de ce lion qui rugit, cherchant qui dévorer : oui, en marchant, vous allez apprendre à vous appuyer sur la puissance de l’Esprit Saint pour résister à cet esprit jaloux, à cet esprit menteur, source de toutes divisions : divisions des familles, divisions des couples, divisions du monde, sources de guerres, de haines et de tensions.

En cheminant vous apprendrez avec l’Esprit Saint, à être artisans de paix et serviteurs de l’unité, à cheminer dans l’Esprit de Dieu pour ne pas succomber à l’esprit du diable, à laisser votre âme envahie par la charité pour écarter de votre volonté tout ce qui pourrait l’entraver dans son désir d’aimer, et de rendre à Dieu, cette humanité qu’il a créée pour sa gloire.

Cet esprit du diable nous le savons bien est entré dans le monde, et en marchant, en cheminant, vous apprendrez aussi à résister à ce qu’on appelle l’esprit du monde, ou encore à ce qu’on appelle la vanité. Car la ruse du démon est de nous avoir projetés au-dehors de nous-mêmes, pensant que c’est sous le regard des hommes que nous sommes jugés, et cheminant davantage dans le reflet narcissique que les autres nous projettent, plutôt que dans la force intérieure, d’être sous le regard de Dieu.

C’est en réalité une grâce d’humilité que vous allez demander tout au long de cette route, pour ne pas sombrer dans ce drame de l’homme qui se regarde lui-même, qui s’évalue, qui se juge et qui à l’extérieur, imagine que la vie apparaît. Non, nous ne sommes pas des êtres de l’extériorité, nous ne sommes pas à la surface de nous-mêmes dans ces apparences qui tuent, mais nous vivons à l’intime de notre conscience dans ce lieu secret où ce ne sont pas les hommes qui nous jugent, mais Dieu seul, qui est témoin de notre âme.

Marcher, en priant, en silence, se confesser, adorer, écouter la Parole, se laisser enseigner, c’est prendre le chemin de son intériorité, c’est retourner dans son âme pour retrouver le Maître intérieur, l’Esprit Saint qui s’unit à notre esprit pour que nous échappions à la tentation de la vanité, à cet orgueil qui peut abîmer les plus belles causes, qui peut corrompre les plus belles générosités.

Heureux celui qui donne tout ce qu’il est, avec cette humilité gracieuse que le Seigneur avait accordé à la Vierge Marie, et que vous demanderez à Notre-Dame, pour qu’elle vous garde de sortir au-dehors… Pour rester à l’intime, dans ce murmure intérieur qui consiste à être avec Dieu, pour ne pas vivre sous le regard des hommes. L’Eglise du Christ n’est pas appelée à apparaître dans le monde comme celle qui écrase et juge, mais comme la vierge Marie, humble et profonde, capable d’éclairer tout événement, toute histoire.

Si cette marche vous donne la grâce de résister au diable, si cette marche vous donne la grâce de résister à l’esprit du monde, cette marche vous conduira, je l’espère, pour le bien de toute l’Eglise, à résister à vous-même, car nous sommes aussi confrontés à un amour de nous-mêmes, qui peut aussi nous conduire à mépriser Dieu. C’est cela aussi faire un pèlerinage : en mettant un pied devant l’autre, on apprend à se donner sans retour, à perdre sa vie plutôt que de la gagner. Il n’est pas si simple de pouvoir le jour de sa mort, donner jusqu’à son dernier souffle, et ne rien retenir pour soi-même ; il n’est pas si simple, dans la générosité la plus grande, celle d’un consacré, celle d’un prêtre, celle d’un fidèle, de se donner vraiment sans finalement se reprendre. Faire un pèlerinage, marcher, c’est se mettre humblement sous la puissance de l’Esprit Saint, pour être fort et garder courage face à l’épreuve qui consiste à se reprendre soi-même, à construire sa vie, à retourner à ses vieilles ambitions, à revenir à son désir propre, en oubliant la volonté de Dieu, en oubliant le désir du Père.

Le Seigneur nous appelle chacun à donner notre vie, toute notre vie, à la donner sans retour, dans cet élan spirituel qui consiste à ne rien garder pour soi. Que le Seigneur nous donne de ne pas être des chrétiens à moitié, de ne pas demeurer dans cette tiédeur que le Seigneur vomit, mais d’entrer dans cette radicalité évangélique, de donner tout son cœur, toute son âme, toutes ses forces, et dans l’expérience de l’épuisement, dans l’expérience de la fatigue, dans l’expérience du froid, éprouver la puissance de Dieu seul capable de nous accomplir, seul capable de nous permettre de résister au monde, seul capable de nous conduire jusqu’à Dieu.

Que le Seigneur donne à chacun la grâce de l’Esprit, que nous puissions être ensemble, forts et courageux, dans la charité, dans l’humilité, et dans l’offrande totale de notre vie.

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services