Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Mgr Dubost interpelle l’Etat suite aux profanations antichrétiennes

Extrait de la déclaration de l'évêque d'Evry, suite à la profanation de l'église de Morangis (St Sacrement y compris) :

"Je suis
heureux de voir avec quel empressement les pouvoirs publics, les
politiques, la presse et l’opinion publique se révoltent lorsqu’une
mosquée ou une synagogue est attaquée
. Je
m’en réjouis et je me joins à ceux qui dénoncent de tels délits. Mais cet empressement général rend étourdissant le silence à propos des églises. Bien plus, à la suite d’un certain nombre de vol et de profanations,
j’avais émis l’idée de mettre sur pied une commission « cambriolage »
pour visiter les églises, étudier, pour chacune d’entre elles, les
dispositions à prendre pour augmenter la sécurité contre le vol, faire
l’inventaire de ce qui pouvait être pris et le photographier. On m’a
fait savoir que je n’en avais pas juridiquement le droit… et qu’il
serait mis en place une commission officielle. Les exactions
continuent. Les pouvoirs publics sont donc responsables par leur carence."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

12 commentaires

  1. On a pas juridiquement le droit de défendre nos églises !

  2. faut il organiser des rondes par nous même, devant l’evidence d’un état défaillant?

  3. Merci à Mgr Dubost de réagir fermement et par un discours très clair qui se termine ainsi : “S’il faut hurler, nous hurlerons. Après tout, nous aussi nous sommes des citoyens”.
    Courage, Monseigneur. Le troupeau des catholiques a besoin de pasteurs qui soient à leur tête pour les guider et les protéger.

  4. On aimerait en savoir plus, Monseigneur:
    “à la suite d’un certain nombre de vol et de profanations”
    quand? où?
    “j’avais émis l’idée…”
    quand? auprès de qui?
    “On m’a fait savoir”
    qui? quand?
    “Les exactions continuent.”
    Quand? où?
    Ce n’est qu’à coup de précisions que nous arriverons à mobiliser, à nous faire entendre. Sinon, la réponse est tellement facile “mais ce n’était pas bien grave, d’ailleurs personne n’en parle!”.
    Nous voulons savoir, nous devons savoir.

  5. Bravo et Merci Monseigneur!

  6. Enfin un évêque parle et même, crie!
    Des exemples d’églises profanées, brûlées, vandalisées?
    Bourges: feu volontaire dans l’église Saint-Bonnet (janvier 2010) après ceux de la cathédrale et des églises Notre-Dame et Saint-Pierre, en moins d’une année (cf. site leberry.fr)
    Eglise Sainte-Eulalie à Benet Vendée, janvier 2010, statues vandalisées.
    Croissy-sur Seine: un cimetière chrétien profané (janvier 2010)
    L’Eglise Saint-Antoine à Nice ravagée par le feu janvier 2007,
    L’Eglise Notre-Dame de la Sauvegarde, La Duchère Lyon (2006), l’Eglise de Liévin (novembre 2005), deux cocktails Molotov ont été lancés contre les bâtiments de la cité paroissiale de l’Eglise Sainte-Bernadette, à Dijon(décembre 2006 )….
    C’est la première voix épiscopale que j’entends, sera-t-elle audible dans le silence asphyxiant des médias?….

  7. Il était temps de montrer que les catholiques existent aussi mais les journalistes vont-ils retransmettre?? Rien n’est moins sûr! Les valeurs chrétiennes et ce qui va avec sont estampillées ringardes et ce qui est encore plus fort , au regard du terrorisme islamiques, intégristes! On marche sur la tête!La France et même l’Europe est victime d’un immense syndrome de Stockholm! C’est normal avec tout cet afflux de suédois!!

  8. Vous oubliez l’église Sainte Marguerite du Vésinet (78) en juillet 2009, victime d’un incendie qui a abimé des fresques et des vitraux de Maurice Denis. Depuis l’église est fermée en dehors des célébrations.
    Dans l’église de Houilles(78), j’ai personnellement été obligée de vider les bénitiers remplis d’urine….

  9. En plus comme il s’agit probablement des mêmes personnes qui profanes églises, mosquées et synagogues, une surveillance accrue des églises permettrait de faire d’une pierre trois coups.

  10. Il est exact que si c’est une Mosquée ou une synagogue qui est profanée ou dégradée, ça fait la première page des quotidiens, de grandes marches de soutien ou tout un parterre d’élus “scandalisés” se presse, ou on crie uau racisme, à l’islamophobie ou à l’antisémitisme, le tout apputé par des associations prétendues anti-racistes….
    Rien de tout ça quand une Eglise est profanée ! Pas un rassemblement, pas un élu “choqué”, pas de politiques, de “people”, ou d’intellectuel à la rescousses, pas une ligne dans la presse écrite, pas une image au 20 heures… et pas l’ombre d’un représentant des associations censées lutter contre les fameuses discriminations : Deux poids deux mesures !
    Ras le bol ! C’est à nous, Chrétiens de nous rassembler en masse, d’organiser des marches, d’interpeller la presse locale en leur demandant de se justifier sur le silence assourdissant, de demander des comptes à nos élus, à nos politiques !
    NON A LA CHRISTIANOPHOBIE !
    Pourquoi pas un grand rassemblement devant un ministère pour demander que tout soit mis en oeuvre pour protéger nos lieux de culte ! Ou devant une préfecture ?
    Rien ne sera fait sinon ! L’Etat ne s’occupe QUE de ceux qui se rassemblent pour protester et demander des comptes… et je le déplore : le faible, pourtant dans son droit, lui n’aura jamais personne pour lui rendre justice
    Malheureusement, tout doit s’obtenir en frappant du poing sur la table….

  11. Bravo , Monseigneur et MERCI! Il est plus que temps de réagir et de montrer que les chrétiens existent et tiennent au respect de leurs lieux de culte.
    Que nos pasteurs montrent aussi le même courage que vous et nous serons en masse derrière eux!
    Si nous attendons l’Etat rien ne se fera!Ne tolèrons pas deux poids et de mesures!
    Unissons-nous et agissons pour l’avenir de nos enfants! GPM.

  12. Vous ne citez pas non plus les chapelles profanées en Bretagne!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services