Mgr Aillet incite à se mobiliser le 24 mars à Paris

Bien qu'il s'agisse du dimanche des Rameaux, Mgr Aillet, évêque de Bayonne, incite fortement les catholiques à se mobiliser ce jour-là et à venir manifester à Paris :

Mgr aillet"Pour moi, il est important que la mobilisation citoyenne du 13 janvier et qui représente un vrai printemps des consciences se poursuive, quitte à instaurer un mouvement consistant de résistance spirituelle, morale et politique face à une certaine faillite des institutions (…) la date du 24 mars a été choisie en fonction d’un calendrier qui n’est pas du seul fait des organisateurs"

13 réflexions au sujet de « Mgr Aillet incite à se mobiliser le 24 mars à Paris »

  1. Thibaud

    Je n’avais pas fait le rapprochement effectivement. Hosanna au fils de David ! Qui renverse les puissants lobbies de leurs trônes, renvoie les riches milliardaires propriétaire du Monde les mains vides ! Nous n’avons pas le droit de désespérer. Le Christ a vaincu le monde.

  2. jejomau

    Mgr Aillet a compris (comme nous tous) que le Printemps français avait commencé et que ce “printemps” était bon car dirigé par Notre-Dame patronne de France qui nous a fait une promesse : celle de ne jamais nous abandonner !
    Vive la France ! Saint Michel avec nous ! On ira à Paris le 24 mars !

  3. Onésime

    Ce n’est pas un problème: depuis Vatican II, on peut dire des messes anticipées du dimanche.
    Le 13 janvier, des prêtres (dévoués au salut des âmes de leurs paroissiens) ont célébré des messes à 5h00 du matin avant de monter en car.
    On peut aussi imaginer des messes dites en plein air (avec une pierre d’autel consacrée portative) sur les aires d’autoroute sur le chemin de Paris.
    On peut aussi penser que les prêtres de province viennent aider leurs confrères parisiens à célébrer plus de messes des Rameaux que de coutume.
    On peut encore dire des messes au départ de Paris, voire au retour en Province.
    On pourrait enfin rêver que le Cardinal dise une messe en plein-air (au Champ de Mars où la pelouse en si chère!!) pour les manifestants n’ayant pas pu avoir de messe des Rameaux, avant que les manifestants rejoignent le parcours de la manifestation.

  4. Martine

    Benoît XVI pourrait-il, avec sa générosité pastorale habituelle, dispenser les catholiques (souhaitant manifester ce 24 mars) de l’obligation dominicale d’assister à la messe, s’ils ne pouvaient en avoir une?
    Aux conditions que le Pape et/ou la pénitencerie apostolique jugeraient bonnes.

  5. Henri

    Je suis béarnais, et je ne suis pas sûr que ma famille et moi-même puissions avoir la messe des Rameaux.
    Il y a la messe à 22h à Montmartre… Mais, si nous ne pouvions la prendre, Mgr Aillet ou les autres évêques ont-il prévu un cas de dispense pour les gens comme nous?

  6. estebe

    Ne faudrait il pas comme la dernière fois en janvier refaire une soirée de prière la veille au soir de la manifestation. la dernière fois présidée par le Cardinal Archevêque de Paris la soirée a été impressionnante de prière et de recueillement.
    Alors pourquoi ne pas rééditer cela surtout lors de la semaine pascale avec le chant du DEXTERA DOMINI.
    Omnia Instaurare in Christo

  7. wachkyrie

    Message aux organisateurs de la manif pour tous ….qui lisent le Salon Beige :
    Le jour de la procession des rameaux, c’est vraiment dommage d’organiser une manifestation laïque (sans signe religieux, sans rameaux, etc). N’y a-t-il vraiment pas un autre jour ? Le 7 avril par exemple ?
    De nombreux catholiques non pratiquants viennent à la messe des Rameaux, que feront-ils ce jour là ?
    [Le 7 avril, c’est le marathon de Paris. Ce ne sera pas possible. Après ce sont les vacances scolaires.
    PC]

  8. Cricri

    Aux juifs qui reprochaient à Jésus de guérir le jour du Sabbat, le Seigneur leur fit remarquer : ” Hypocrites! Est-ce que chacun de vous, le jour du sabbat, ne détache pas de la crèche son boeuf ou son âne pour le mener boire?”
    et comme un lecteur le faisait remarquer, il y a des messes anticipées!

  9. wachkyrie

    Je reste persuadé que le 24 mars, fête des Rameaux, n’est pas la date idéale pour cette manifestation laïque recrutant 95% de catholiques, à ce compte-là pourquoi pas le jour de Pâques ?
    On nous dit que le 14 avril serait une mauvaise date. Les vacances de la 1ère zone commencent…et alors ? serait-ce impossible de se déplacer pour ceux qui tiennent à la famille et au vrai mariage ?

Laisser un commentaire