Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Mgr Aillet : faute de débat sur le mariage, faudra-t-il descendre dans la rue ?

Mgr Marc Aillet exige un débat public sur la dénaturation du mariage :

A"Les récentes déclarations du Cardinal Barbarin, qui ont défrayé la
chronique, ont permis d’ouvrir un débat dont nous étions privés à propos
du projet de loi sur le « mariage » entre personnes de même sexe et
l’adoption par les couples homosexuels.

Nous récusons, bien entendu, toute forme d’injuste discrimination
vis-à-vis des personnes homosexuelles qui ont le droit d’être reconnues
dans leur dignité personnelle, mais nous n’acceptons pas non plus qu’un
lobby qui ne représente qu’une partie des homosexuels, eux-mêmes très
minoritaires, puisse imposer sans discussion son point de vue auprès des
medias et de l’actuelle majorité parlementaire
. Nous demandons, au
contraire, qu’un vrai « débat citoyen », somme toute comparable aux
« Etats généraux de la Bioéthique » de 2009, soit organisé dans les
meilleurs délais.

A défaut d’un tel débat public, faudra-t-il descendre dans la rue
pour se faire entendre, défendre l’institution du mariage et le droit
fondamental de chaque enfant d’être éduqué par un père et une mère ?

C’est Lionel Jospin qui, en 2004, rappelait que « le mariage est dans
son principe et comme institution l’union d’un homme et d’une femme 
»
et qu’un enfant « n’est pas un bien que peut se procurer un couple
hétérosexuel ou homosexuel mais une personne née de l’union d’un homme
et d’une femme 
». Nul n’est en droit de sacrifier le droit des enfants
aux désirs et aux intérêts particuliers des adultes
."

Partager cet article

23 commentaires

  1. S’il faut descendre de la rue, on y descendra, mais il faudra le faire avec plus de suivi que lors de certaines manifestations qui n’ont finalement abouti à rien. En particulier, pour marquer les esprits, il faudrait les faire en semaine et non le dimanche, jour où cela ne dérange personne et surtout pas nos politiciens. Les syndicats l’ont très bien compris, qui manifestent en semaine, sur les grands axes, histoire de perturber le fonctionnement normal de la France.

  2. D’accord ! Descendons dans la rue !

  3. Le débat pour faire croire la démocratie, parce que en fait ce n’est pas d’un débat dont ils ont besoin mais d’une explication de texte, ce qu’ils demandent même si 99.99999% des gens étaient pour serait un crime contre la création.

  4. Bravo, Monseigneur.
    Vous avez compris que depuis 1789 le 3e tour des elections se fait dans la rue. Il ne vous reste plus qu’à convaincre vos Confrères.
    Tout le monde devra y être.
    Chacun devra quitter son petit carré et se rassembler derriere les 95 Evèques-Pasteurs du troupeau que contient la France.
    Quelle belle manif cela ferait.
    Rappellons-nous le début de l’Ere Mitterrand et la manif pour l’école libre
    Il ne faut pas que l’Arbre de Vie soit détruit. Adam et Eve ont été chassés du paradis parce qu’ils voulaient toucher à cet Arbre.
    On ne touche pas à Dieu.
    Notre devoir est d’empecher ce massacre.

  5. Eph 6,12. « Car ce n’est pas contre la chair et le sang que nous avons à lutter, mais contre les principautés et les puissances, contre les dominateurs de ce monde de ténèbres, contre les esprits de malice des régions célestes. »
    Descendre dans la rue ? Si c’est efficace, faisons-le derrière nos évêques, la chapelet à la main.

  6. Descendre dans la rue, oui.
    Je viens d’ailleurs de recevoir un mail qui parle d’une manif à Paris le 18 novembre, sur la rive gauche.
    Etes-vous au courant de quelque chose ?

  7. Oui Monseigneur, nous descendrons dans la rue. Mais puissent tous vos confrères comme un seul faire ce que commandent Notre Seigneur Jésus Christ et Notre Sainte Mère L’Eglise, être le signe de contradiction à la face de ces malfaisants.

  8. Il faut DESCENDRE DANS LA RUE comme nous l’avons fait le 4 mars 1984 à Versailles et le 24 juin 1984 à Paris. C’est ainsi que nous avons fait reculer le gouvernement socialo-communiste sur son projet de supprimer l’école libre. Sans démonstration de force et de détermination dans la rue nous perdrons cette bataille pour le respect du mariage et de la famille.

  9. la manif du 18 nov est organisée par Civitas, elle réunira un millier de personnes et on dira que “tous les français” sont favorables à cette idée. Ce n’est pas à Civitas d’organiser une descente publique, ce n’est aps aux catholiques de s’approprier le débat. Il faut un organisme neutre, même s’il est dirigé et remplis de cathos. Mais neutre sur le fond, apolitique et non confessionnel, ouvert à toutes les religions. http://francejeunessecivitas.hautetfort.com/tag/manifestation+18+novembre
    Merci de ne pas couper mon post. Nous sommes une trentaine de jeunes à Lyon à attendre des ordres de Paris qui ne viennent pas.

  10. RDV dans la rue, donc…

  11. Oui Monseigneur nous descendrons dans la rue d’abord pour défendre le mariage, mais aussi pour reprendre notre pays, notre histoire et notre vocation, que l’on tente de nous voler

  12. Monseigneur, la question malheureusement ne se pose même pas. NOUS DEVONS, IL EST DE NOTRE DEVOIR DE DESCENDRE DANS LA RUE.
    LE 18 Novembre c’est déjà programmé, du mojns par Civitas qui organisera une grande marche. Ne devons nous pas, devant cette situation des plus odieuses, enterrer nos gue-guerre de clocher et nous unir TOUS et TOUTES pour dire une Grand NON à Flamby et à sa cour.
    NOUS UNIR : Faisons une belle démonstration d’un “Oecuménisme manifestant”, que TOUTE la Chrétienté Unie pour crier notre désaccord. En 81 Mitérante a reculé, en 2012 Flamby DOIT reculé.

  13. Et si un référendum chez les 18-25 ans sur l’adoption par les “couples” homosexuels était lancé? voire 16-25 ou moins puisque l’abaissement de l’âge du vote est en discussion chez nos élites politiques ( cf le matin de France-Culture d’aujourd’hui)…

  14. d’accord avec vous Mgr et derrière Vous nous manifesterons , le Peuple et l’Eglise pour la défense du droit naturel.

  15. Contre le PACS nous étions plus de 100.000 à Paris Monseigneur …
    Il faudra beaucoup plus qu’une manifestation pour empecher cette abomination !!!

  16. Il faut descendre par centaines de milliers comme on le faisait en 1984 pour l’école libre et exprimer le mécontentement de la France profonde face aux atteintes du droit de la famille et des sociétés. Le peuple de France sera à coup sûr aux côtés des familles méprisées par le pouvoir, car ne l’oublions pas les familles c’est le peuple.

  17. Oui nous descendrons dans la rue avec vous Monseigneur Continuez à vous battre pour nos enfants, nous ne voulons pas de ce changement de société pour eux.
    Merci pour ce que vous êtes et tachez de convaincre toute l’Église….vous le pouvez, nous le pouvons…..

  18. Il faut faire diffuser l’information de la manifestation du 18 novembre 2012 dans toutes les paroisses, les villes, les associations de défense de la famille, les mouvements religieux, les partis, et même au-delà.
    Ecrivez à vos curés, évêques, rabbins, imams, etc… Montrons que le peuple de France en a assez que l’on touche à ses libertés.
    Il faut que l’on soit des centaines de milliers dans la rue et que l’on fasse trembler le pouvoir en place.
    La manifestation de rue est la seule réponse qui soit à la dénaturation du mariage.

  19. @anne a raison: inspirons le débat, mais ne le marquons pas du sceau “catho”. Nous devons ratisser plus large, le bien commun n’est pas réservé aux cathos. De plus, la campagne de CIVITAS est discutable, car l’angle d’attaque ne me semble pas le bon: ne diabolisons pas l’adversaire, ce serait faire exactement ce qu'”il” attend.

  20. descendons dans la rue!!

  21. Ce n’est pas que la majorité des gens soit pour le mariage homo, c’est qu’ils estiment ne pas être touchés : eux se sont mariés normalement, leurs enfants aussi et les petits enfants sont trop jeunes pour y penser.
    De sorte qu’ils pensent grosso modo qu’ils ne sont pas concernés et qu’ils n’iront certainement pas manifester.

  22. Oui, il faut descendre dans la rue. Voici des munitions:
    http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/les-gays-sont-tristes-123123

  23. oui nous sommes vraiment pour le mariage hommeet femme

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services