Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France / Marche pour la Vie

Mgr Aillet et la Marche pour la Vie

Interrogé par Famille Chrétienne, Mgr Aillet explique les raisons de sa présence :

Pourquoi êtes-vous venu manifester cette année ?

004 Après avoir soutenu cette marche à plusieurs reprises, j’ai décidé de m’y rendre cette année d’abord pour accompagner des fidèles de mon diocèse venus manifester en faveur de la vie. Il m’a semblé, en mon âme et conscience, que ma place était auprès d’eux. Je ne veux pas dire par là que tous les évêques devraient en faire autant. Je sais bien que tous ne sont pas très à l’aise avec ce genre de manifestation.

Néanmoins, il m’a semblé que cette Marche était bien organisée et bien tenue et que les organisateurs avaient le souci de l’ouvrir à tous quelque soit leurs opinions politiques ou religieuses. C’est d’ailleurs ce que nous nous sommes dits avec Mgr Lebrun et Mgr Bagnard également présents lors de cette manifestation. Nous avons trop poussés les laïcs à prendre leurs responsabilités pour ne pas les accompagner lorsqu’ils ont le courage de manifester de dire publiquement leur désaccord sur la question de l’avortement.

Avez-vous été gênés par la présence de personnalités politiques d’extrême droite (Bruno Gollnisch) ou de figures anti-avortement comme Philippe Isnard, ce professeur de Manosque suspendu pour avoir montré sans autorisation à ses élèves un film sur la réalité de l’avortement ?

Ces personnes, il me semble, n’ont pas défilé en tête de cortège. Il appartient à chacun de manifester en faveur de la vie et je ne me permettrais pas de juger de leur intention. A propos de Bruno Gollnisch, ce dernier a d’ailleurs expliqué à Radio Notre-Dame qu’il n’était pas venu au nom du Front National mais à titre personnel.

Quant à Philippe Isnard, il me semble que ce professeur courageux est tout de même l’objet d’une certaine injustice… On peut ne pas être d’accord avec la méthode -  celle de diffuser sans autorisation des parents et de sa hiérarchie un film très dur sur l’avortement à des mineurs – mais je note que son action a été saluée par un certain nombre de chrétiens. Enfin, il faut souligner que cette manifestation a avant tout mobilisé de très nombreuses familles et fut un témoignage public calme et joyeux rendu à la vie.

Pensez-vous qu’une telle manifestation puisse réellement influer sur les révisions des lois de bioéthique, et faire notamment barrage à la très probable généralisation de la recherche sur l’embryon ?

Dans le grand combat pour que chaque vie soit honorée et protégée de sa conception jusqu’à sa fin naturelle, il me semble qu’aucun moyen ne doit être exclu. Il existe la voie du dialogue, empruntée avec succès au nom des évêques de France par Mgr d’Ornellas qui a fourni un travail remarquable à l’occasion de ces révisions des lois de bioéthique. Mais il existe aussi la voie de l’action publique. Les deux sont, à mon sens, complémentaires et l’une n’exclue pas l’autre bien au contraire. Pour promouvoir une nouvelle culture de la vie, le pape Jean Paul II nous a d’ailleurs invité à emprunter ses deux voies dans son encyclique Evangelium vitae.

Je veux croire que la mobilisation de plus en plus nombreuse de simples citoyens en faveur d’une politique qui respecte la vie finira en effet par peser sur le débat public, comme c’est le cas aux États-Unis, en Italie ou en Espagne.

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

8 commentaires

  1. ce post est magnifique et recèle une double bonne nouvelle : un discours clair, assumé et apaisé d’un évêque – merci au Saint-Père de l’avoir nommé évêque ! – et la publication par Famille Chrétienne de cette belle tribune en faveur de la vie. Gageons qu’ils fassent un article similaire dans 11 mois (soit avant la prochaine marche !) et la participation l’an prochain sera à nouveau doublée !!!
    Deo Gratias !

  2. Quand j’analyse les infos d’aujourd’hui :
    entre la Marche pour la Vie ou l’exceptionnelle intervention :
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/01/la-pseudo-tol%C3%A9rance-des-turcs-d%C3%A9nonc%C3%A9e-par-un-parlementaire-autrichien.html#comments
    St François de Sales nous fait de sacrés clins Dieu pour sa fête !…
    ” Tout est Grâce”

  3. Merci Monseigneur!!!

  4. Merci Monseigneur de nous offrir des paroles de Vérité, qui nous montrent le Chemin vers la Vie, la vraie Vie !
    Vos paroles nous incitent à poursuivre avec toujours plus d’acharnement ce combat pour les plus petits . En cette fin de semaine pour l’unité des chrétiens, il est bon que vous rappeliez que toutes les actions au service de la Vie sont complémentaires et que les unes ne sont pas moins “productives” que les autres.

  5. bravo

  6. Bravo et merci Monseigneur pour votre soutien auprès des laïcs catholiques qui sont en effet souvent en première ligne dans les batailles sociales de notre temps.
    Comme Jeanne d’Arc : bataillons avec les moyens du moment et Dieu donnera la victoire en Son temps !
    Par contre Famille Chrétienne utilise toujours l’aigre-doux pour faire les remarques qui sont vraiment pas utiles et dont on se moquent.
    Je m’explique :
    pourquoi préciser que Mr Bruno Gollnisch est “d’extrême-droite”, beaucoup savent qui il est et de quel parti ? De plus il n’y avait aucune ostentation de sa part.
    Pourquoi préciser que le professeur Isnard n’a pas demandé l’autorisation pour passer le film sur l’avortement ? (En plus j’ai lu que les élèves ont été avisés du contenu du film et l’ont vu seulement ceux qui le désiraient).
    Que veut démontrer F.C. par ces remarques piquantes ?
    Se faire bien voir d’un certain clergé pour rester sur les tables de presse ?

  7. La sagesse de Monseigneur Aillet qui vole “au bon secours” au-dessus des poncifs et des persiflages immédiatiques est réconfortante après tant d’année de lutte souvent dans l’isolement et la persécution à peine voilée.

  8. Bonjour, puis je avoir votre adresse e.mail afin de correspondre avec fichiers ?
    Cordialement Mr Péroteau de Bordeaux
    [email protected]

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services