Bannière Salon Beige

Partager cet article

Communisme

Métronome : Lorànt Deutsch gagne contre les communistes

L'ouvrage de Lorànt Deutsch a donné lieu, hier, à une séance animée au Conseil de Paris. Les élus ont vivement débattu du best-seller du comédien consacré à l'histoire de la capitale, que le groupe communiste et Parti de gauche estime «orienté idéologiquement» et dont il voudrait voir cesser la promotion par la Mairie.

Une fois n'est pas coutume, le groupe UMP a choisi de faire bloc aux côtés de la Mairie. Valérie Montandon (UMP) a interrogé les stalinistes :

«La réécriture de l'histoire n'a-t-elle pas été un travers commun à tous les régimes communistes? Je m'étonne même que les cosignataires du vœu ne mentionnent pas l'absence de chapitre consacré à la station de métro Stalingrad

Jérôme Dubus, du groupe centre et indépendants, a ajouté :

«L'histoire n'est pas blanche ou noire, elle n'est en tout état de cause pas rouge non plus» «Nous avons connu le robespierrisme, le marxisme, le stalinisme, le maoïsme, nous avons heureusement échappé au mélenchonisme. En rejetant ce vœu, nous avons échappé également au corbiérisme!» [en référence à Alexis Corbière, élu du Parti de Gauche]

Hormis les élus du groupe PC-Parti de gauche, les élus ont rejeté le vœu. 

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services