Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pro-vie

Merveille de la vie

Le petit Ward Miles pesait moins de 700 grammes à sa naissance le 16 juillet 2012 – trois mois et demi avant terme – dans l'Ohio, aux Etats-Unis. Sur les premières images, prises quatre jours après l'accouchement, sa mère Lyndsey prend dans ses bras l'enfant bardé de tuyaux, et ne peut s'empêcher de fondre en larmes face à la fragilité de son minuscule bébé :

 

Partager cet article

7 commentaires

  1. Donner la source eût été sympa, ça aurait permis de comprendre le contexte, non ?
    http://leblogdejeannesmits.blogspot.fr/2013/11/une-si-jolie-histoire-dobstination.html
    Amitiés
    Jeanne Smits
    [Je l’ai trouvée sur Le Figaro ce matin. MJ]

  2. Ma belle-mère est née à 5 mois 1/2 de gestation et pesait une livre. Il ne lui manquait pas même un orteil, totalement formée, finitions impeccables.
    On la plaça au milieu du lit conjugal, emmaillotée d’ouate et la famille se relaya pour la garder au chaud. Heureusement, on était en août, mais c’était en 1912.
    Après avoir surmonté bien des épreuves, entre autres 2 guerres et la grippe espagnole, elle décéda à 93 ans sans (presque) une ride et avec toutes ses dents.
    Alors que l’on projette aujourd’hui d’allonger le délai d’avortement à 14 semaines, on peut juger de l’horreur que cela représente (même à 12 semaines) et comprendre qu’un foetus de 3 mois est vraiment un enfant et non un amas de cellules embryonnaires.
    Et si un tout petit bébé possède dès sa venue au monde et même in vitro une force de vivre, que dire d’un Vincent Lambert.
    Les français devraient être bien conscients que la politique idéologique de gauche et maçonnique qui a dévoyée la loi originelle de Mme Veil et qui existe dans d’autres pays européens, veut nous détruire par l’avortement et l’euthanasie. C’est une politique eugéniste, nationale socialiste.
    Suivez mon regard…

  3. Au moment ou je regarde cette vidéo je suis à l’hôpital aux soins intensifs avec mon prématuré c’est dur de le vivre très dur de pas avoir son bébé avec soi. La raison sait que cette séparation est nécessaire au bien du petit mais le cœur et le corps réclament ce petit qui aurait dû continuer à grandir dans mon sein et être protégé du dehors. Les larmes me viennent quand il faut le prendre, sa fragilité est désarmante mais ça fait beaucoup de bien de voir des mamans qui s’en sont sorties. Pour nous le meilleur est à venir…
    Avec la grâce de Dieu et la protection de la Vierge.
    Txikiteo

  4. Txikiteo, je prie Dieu pour vous et votre enfant.

  5. Pitié Seigneur! Changez le coeur de ceux qui assassinent vos petite enfants.

  6. Bravo petit !
    Et courage à vous Txikiteo.

  7. Merci beaucoup à Matthieu et à Pierrot. Comme je disais le meilleur est à venir pou Théophane et moi. Merci beaucoup pour les prières de ceux qui intercèderont pour nous.
    Txikiteo

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]