Mener une guerre culturelle frontale contre la gauche

Minute raconte l'université d'été des militants du
Printemps français, qui s'est déroulée du 25 au 31 août. Extraits :

M"Visiblement, les adhérents à un
parti politique étaient rares. Comme le
faisait remarquer sur BFM-TV le politologue
Gaël Brustier à propos de ce
rassemblement : « Il n’est pas sûr qu’il y
ait derrière tout cela un véritable travail
électoral. On assiste davantage à un rassemblement
de la droite contre-révolutionnaire
française, qui veut mener une guerre
culturelle frontale contre la gauche pour
faire basculer le pays à moyen terme.
» Il existe en effet une réelle distance,
voire de la défiance, de la part de ces
jeunes envers l’UMP, l’UDI ou le FN
.
[…]

L’intellectuel organique
du mouvement nous est clairement apparu comme étant Gérard Leclerc,
l’éditorialiste politique de Radio Notre-Dame et de « France catholique »,
qui s’est attaché des heures durant à
comparer ce mouvement à celui de
Mai 1968, non tant pour les opposer
sur le plan des idées, mais pour montrer que les deux relevaient de ce que
Maurice Clavel appelait des « révoltes
de l’esprit
», capables de modifier en
profondeur la société soit en bien, soit
en mal. Selon Gérard Leclerc, le mouvement
du printemps 2013 signe le
réveil politique de l’Eglise catholique,
en ayant balayé définitivement les chimères
du progressisme chrétien
."

5 réflexions au sujet de « Mener une guerre culturelle frontale contre la gauche »

  1. jjj

    “le réveil politique de l’Église catholique”… Ce serait plutôt “le réveil politique des laïcs catholiques”.
    Car les évêques (à part quelques personnalités) demeurent dans l’ensemble trop timorés sur bien des sujets quand ils ne font pas preuve d’un angélisme sur d’autres.

  2. amiral

    Il se peut bien que M MAURICE CLAVEL ai raison . J’ai 77ans et 1968 je l’ai vue la Sorbonne transformé en lupanar et DE GAULLE la faire fermer (la chienlit non)mais le ver était dans le fruit,les années 1970 l’ouverture de l’avortement a qui mieuxmieux et la dessente liberticide .NE nous étonnons pas les soixante-huitard dirige ,le renouveau viendra de la jeunesse ;Bravo a vous ,réveille de l’église Catholique et soyons fier d’être Français

  3. Schnuki

    A Esox
    Il n’est pas douteux que le Printemps Français se retrouve plus facilement, depuis l’année dernière, dans les prises de positions de Mme Boutin que dans celles de Mme Le Pen.
    Mme Le Pen, par exemple, n’est pas pour l’abrogation du PACS et propose même de “l’améliorer”. Mme Boutin, de son côté, s’oppose clairement à toute forme d’institutionnalisation des unions homosexuelles.

  4. Charles

    @ Schnuki
    Bof, bof. Mme BOUTIN est pour le traité de Lisbonne qui donne à l’U.E. le droit de nous imposer la PMA, GPA, PACS, mariage homo, avortement, etc……Elle condamne d’un côté ce qu’elle a accepté de l’autre : peu crédible.
    Certes elle a manifesté dans la rue contre Taubira, mais ne pas oublier que le FN était quasiment interdit de Manif et d’expression dans les manifs, sur la tribune et même avec les journalistes présents. Le FN est pour l’abrogation de la loi TAUBIRA : aux seconds tours, mmme Boutin fera voter UMP et donc Union Civile homosexuelle….. Peu crédible, sympathique, mais peu crédible.

Laisser un commentaire