Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Menace sur les enfants irlandais

Lu sur le blog de Jeanne Smits :

"Il ne faut pas s'y tromper et il faut en prendre toute la mesure : si
l'Irlande d'aujourd'hui, qui a toujours et systématiquement, par la voix
de son peuple, rejeté l'avortement légal, paraît sur le point de
déclencher le processus législatif qui aboutira à autoriser la mise à
mort des tout-petits dans le sein de leur mère, c'est « l'Europe » qui
l'y aura poussée. L'Europe au sens large : l'Union européenne pousse
certes à la roue, mais en l'occurrence il s'agit du Conseil de l'Europe
et de son « bras » judiciaire, la Cour européenne des droits de l'homme.

C'est dans la foulée de l'affaire « A, B, C contre Irlande » (compte-rendu ici) que l'Irlande se voit sommée de modifier sa législation protectrice de la mère comme de l'enfant. L'arrêt
rendu en décembre 2010 n'avait pas affirmé que l'Irlande se devait de
rendre l'avortement accessible […]. Au
contraire : la Cour avait déclaré que « les restrictions litigieuses
poursuivaient le but légitime de protéger la morale, dont la défense du
droit à la vie de l'enfant à naître constitue un aspect en Irlande ». […] La Cour avait ajouté
qu'il appartenait à l'Irlande de « clarifier » les cas où l'avortement
pourrait être considéré comme légal. Cette condamnation par la bande a abouti à la demande par le
gouvernement irlandais d'un rapport d'experts chargé de dire si
l'avortement doit être légalisé
, au moins dans certains cas, en Irlande. […]

Le rapport vient d'être remis et, sans surprise – aux termes de fuites
dans la presse – il préconise la légalisation limitée de l'avortement
dans des établissements irlandais spécifiques en cas de « risque pour la
mère »
et demande qu'une procédure d'appel soit mise en place pour
celles qui se verraient refuser l'opération. […]"

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

1 commentaire

  1. « Notre chance, c’est d’être unis » a réaffirmé le Cardinal allemand Reinhard Marx, archevêque de Munich et Freising, Président de la Commission des Episcopats de la Communauté européenne. Les évêques de la COMECE étaient réunis en Assemblée plénière d’automne à Bruxelles (Belgique), du 21 au 23 novembre 2012.
    http://www.eglise.catholique.fr/actualites-et-evenements/actualites/reinventer-le-projet-europeen-15365.html

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services