Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Menace sur l’Ascension, l’Assomption et le Lundi de Pentecôte

L'Association nationale des directeurs des ressources humaines propose de permettre aux salariés de remplacer des jours fériés chrétiens par d'autres, à leur convenance. La proposition indique ni plus ni moins que trois jours fériés instaurés en raison de fêtes chrétienne (jeudi de l'Ascension, lundi de la Pentecôte et Assomption) seraient «banalisés». En vertu de cette proposition, resteraient donc Noël, le lundi de Pâques et la Toussaint comme jours fériés communs.

Présent au congrès, le ministre du Travail, Michel Sapin a recommandé aux entreprises «d'agir sur ce sujet avec beaucoup de prudence».

De son côté, Monseigneur Bernard Podvin, porte parole de la conférence des évèques de France a assuré que «les catholiques ne se sentent nullement propriétaires d'un calendrier».

«La République est laïque. C'est elle qui, en fonction du droit du travail, a posé les jours fériés. La signification religieuse, nous y sommes attachés, mais le respect de la diversité, c'est certainement une des sources de paix de la société».

C'est une démission en rase campagne ! Les jours fériés chrétiens témoignent de la visibilité chrétienne dans le calendrier civil. Ce sont ces racines chrétiennes, qui ont fait la France, que l'Eglise nous demande de préserver. Comme l’a dit Benoît XVI en septembre 2010 à Westminster devant les parlementaires britanniques, « même dans des nations qui mettent si fortement l’accent sur la tolérance », les chrétiens doivent se battre en permanence pour que leur foi ne soit pas « reléguée à la seule sphère privée ».

Partager cet article

68 commentaires

  1. “Menace” subtile sur la Toussaint.
    J’ai entendu hier à la radio, à propos de l’allongement des vacances de la Toussaint, prononcer l’expression “vacances d’automne”!

  2. La réponse de Mgr Podvin est affligeante… Si la République est laïque, alors pourquoi se soumet-elle à la “diversité” anti-laïque ?

  3. La république est athée et laïciste.
    Elle est la condition pour que le mal s’installe dans un pays et, effectivement, le mal a conquis la France.
    Les choses suivent donc leur cours depuis 1789, et au moins les choses sont claires… de plus en plus claires…

  4. Monsieur Bernard Podvin engage-t-il la CEF ?
    Qu’en pense Monsieur Vingt-trois ?

  5. pourquoi Monseigneur Podvin brade t il aussi facilement l’héritage Catholique de nos ancetres.
    je ne comprend plus l’église, faut t il que je me convertisse a l’islam pour intérésser le clergé Français.

  6. Peut-être faudrait-il commencer à se poser la question de savoir si Monsieur l’Evêque Podvin est propriétaire de quelque chose !
    Et à quel titre représente-t-il les laïcs catholiques qui savent ce que signifient être propriétaire d’un calendrier que nous avons reçu en héritage ?
    La dénonciation du pacte républicain ne va-t-elle pas devenir une nécessité vitale, au risque de voir le label ” extrême droAAAte catho ” se développer au fil des jours ?…
    Et peut-être sera-t-il fait état de cette menace dans cette entrevue de ce jour, évoquée dans ce billet ?
    ===
    Enfer et damnation ! L’extrême droAAAte catho existe ! La Vie *** l’a rencontrée ! Valls va-t-il demander aujourd’hui à l’archevêque de Paris de réaliser un exorcisme pour assurer la survie du ” pacte républicain “?…
    http://cril17.fr/

  7. Sacrée conférence des évêques de France. On est jamais déçus avec elle.

  8. La prochaine étape de déchristianisation visible (dans les esprits, c’est fait depuis longtemps) de la France (de ce pays comme on dit aujourd’hui, comme si on en avait honte), c’est la suppression de ce qui rappelle le catholicisme dans les noms de lieux.
    Par exemple une ville qui a abrité une congrégation religieuse comme Baume-les-Dames sera renommée Baume.Des cas similaires existent déjà.

  9. Que les catholiques descendent dans les rues avec des chapelets jusqu’à ce que cette idéee farfelue soit abandonnée et que plus aucun évêques ne soit écouté.

  10. Mgr Podvin, malgré tout le respect que je vous dois… non, je ne dirai rien.

  11. Consternants nos évêques !
    Quand nos amis sont aussi les amis de nos ennemis… qu’est-ce qu’on fait ?
    Allô Benoît, si on le virait celui-là ? Bon d’accord, soyons pas méchants… OK pour un petit recyclage de 6 mois comme frère convers dans un monastère !

  12. Est-ce que je lis bien la réaction de Mgr Potdevin ???? Les bras m’en tombent… Affligeant, consternant…

  13. Caïphe !

  14. Une fois de plus, la plus grande menace à laquelle la chrétienté doit faire face en France, c’est son épiscopat!

  15. Bah, Mgr Podvin est un fidèle de l’herméneutique de la continuité : c’est déjà lui – au nom de la CEF – qui a bradé le lundi de Pentecôte « comme fête pas spécialement chrétienne » quand on parlait de le faire sauter.

  16. Si Msg Poidvin parle comme cela c’est qu’il est la voix de son maître. Faut pas rêver Mgr Vingtrois, peut-être en faisant une phrase encore plus alambiquée aurait dit la même chose, enfin j’ai l’impression.
    Par ailleurs c’est encore les petits des boites privées qui vont être brimés. Les fonctionnaires catholiques pourront continuer sans problème à prendre leurs jours.
    Mais dans le privé et entourés de “collègues” d’une autre confession ou pas de confession apparente qui veulent travaillé les anciens jours fériés catholiques devenus ouvrés au choix, il est évident que le catholique minoritaire devra suivre les autres.
    Lamentable comme réaction…Détesté à ce point sa civilisation c’est du vrai masochisme, faute de croire encore à quelque chose pour certains…

  17. La conférence des évêques de France une fois de plus en contradiction avec le Vatican

  18. Non pas Caïphe, Judas !

  19. La république est certes laïque mais la France quant à elle est chrétienne! et c’est en raison de son identité intrinséquement chrétienne qu’elle doit se battre pour préserver ces jours fériés qui sont un peu un hommage public rendu à Dieu!

  20. Venant des socialistes, et de nombreuses personnes issues de loges maçonniques au pouvoir, cette décision n’est pas étonnante.
    Le communiqué de Mgr Podvin l’est bien davantage. Dans quel contexte a-t-il dit cela ? (méfions nous d’un relai médiatique qui déforme les choses).
    S’il a réellement dit cela, n’est-ce pas notre devoir de fidèle catholique d’écrire à la CEF, avec toute la charité possible, pour exprimer notre incompréhension de cette démission face aux offensives laïcistes socialistes ?

  21. Le mieux, c’est d’écrire directement à Mgr Bernard Podvin, et lui demander des explications : [email protected]

  22. Appelez tous au 01 72 36 68 00

  23. Nos évêques savent qu’il y aura des combats plus essentiels à mener dans les mois qui viennent pour le bien commun. Ils donnent peut-être des gages de bonne volonté, en espérant que leur NON à l’euthanasie ou à la dénaturation du mariage sera davantage entendu dans les débats futurs… C’est une stratégie possible mais il n’est pas sûr qu’ils aient raison.

  24. Bon, il a déjà eu droit à Caïphe et Judas…
    J’ose espérer que je suis dans l’erreur si je l’affuble du surnom de “le bien-nommé”, ce sieur Podvin…..

  25. “faut-il que la religion catholique soit vraie pour résister à ses ministres!…)ainsi disait mon bisaîeul,démissionnaire de son siège de magistrat lors des inventaires,et qui déplorait l’attitude de soumission de nombre de clercs devant les décisions laïcardes du Bloc! maintenant, ce n’est plus de la soumission, c’est de la compromission. Seigneur,pardonnez-leur……

  26. La seule chose qui pourrait faire changer les évêques serait de ne rien donner à la quête ni au Denier du Culte (qui a un autre nom qui m’échappe à l’instant).
    A la place il faut faire des dons à ceux qui respectent la tradition catholique et tous ses bienfaits du point de vue spirituel et social.

  27. A non, m, je ne suis pas d’accord avec vous !
    Et puis quand on sait comment l’avortement a ses débuts a été considéré par l’épiscopat… et comme le Sacrement de mariage est bradé… Ça donne pas confiance…

  28. Le porte parole de la CEF aurait il reçu un pot de vin en échange du calendrier catholique? (désolé, je n’ai pu m’empêcher de la faire!)

  29. Oui : ne plus rien donner à leurs quêtes. D’abord Monseigneur “pot de vin” a eu son compte… Ca finira là aussi avec une légion d’honneur pour sevices rendus à la République !

  30. Cela fait plus de deux siècles qu’ils nous font la guerre et nous n’avons quasiment rien appris dans le domaine de la légitime défense. Il faut dire que nous sommes somptueusement trahis par les mercenaires.

  31. A vos claviers ! ([email protected])
    Dieu vomit les tièdes !

  32. Judas a reçu un pot de vin de 30 deniers. J’espère pour l’Eglise qui est en France que les tarifs ont augmenté. J’espère aussi que Civitas va organiser la contre-attaque.

  33. Je copie ici un commentaire de chanal qui s’était égaré dans ue autre sujet :
    Supprimer comme jours fériés, L’Ascension et l’Assomption, qui sont des fêtes d’obligation, donc à considérer comme des dimanches obigeraient les catholiques à désobéir à toutes demandes de travail et quoique en pense Mgr POIDEVIN, sur ces fêtes nous sommes propriétaires du calendrier et nous devons défendre toute atteinte à leur banalisation dans le calendrier.
    Rédigé par : CHANAL | 29 juin 2012 14:56:06

  34. Il y a belle lurette que je ne donne plus au denier du culte, nous avions un prêtre génial et un de ces collègues qui jouait au roitelet parce que l’évêque avait fondé les nouvelles paroisses et l’autre fier de sa domination se mit à jouer au dictateur, et notre pauvre curé partit. Depuis plus un kopek au denier du culte, Eglise en détresse, Fraternité St Pierre, St Martin, les légionnaires du Xt, au moins eux donnent des prêtres à l’Eglise, le diocèse supprime les messes, ne veut pas des prêtres tendance tradi, etc etc, donc pas d’argent et quand je vois comment trop d’évêques se mettent à genoux devant les mufti de l’islam et de la laïcité, je ne vois qu’un seul chef: Notre St Père.
    Une fois de plus on s’aplatit devant les grands prêtres de l’hallaïcité. Maintenant ça suffit. Il y a près de chez moi un évêque émérite, il en a marre de toutes ses couardises. Charles Martel, Jeanne d’Arc, St Bernard, tous les saints de France, revenez vite, ils sont devenus fous

  35. “c’est certainement une des sources de paix de la société” ????? Ben il a raison on n’a qu’à supprimer les jours catholiques comme ça les musulmans eux , ne retireront pas les leurs et c’est de par cet homme de foi que l’islam grandit dans notre nation. Je ne vous félicite pas Monseigneur .

  36. Voici le courriel que je viens de lui envoyer:
    Monseigneur,
    Quelques questions suite à votre communiqué. Je suis trop triste pour vous poser toutes les questions qui me montent à la gorge avec des sanglots: je me limiterai à huit.
    1 Etes vous un catholique français?
    2 Parlez-vous vraiment au nom de la CEF?
    3 Comment concevez-vous votre mission?
    4 Abandonnerez-vous votre troupeau face au loup?
    5 Estimez-vous qu’il convient que les autorités civiles et des autres religions vous respectent?
    6 Quelle valeur spirituelle attachez-vous au patrimoine festif religieux de notre pays?
    7 Savez-vous que l’on célèbre le 15 Août le voeu de Louis XIII consacrant la France à la Vierge Marie? Croyez-vous que ce voeu est “dépassé” ou qu’il a une réalité spirituelle? La France c’est les catholiques plus les autres! On ne parle pas boutique ici!
    8 Au nom de quoi acceptez-vous de telles atteintes aux traditions religieuses de la France?
    Que le Saint Esprit daigne vous éclairer et vous donner la force nécessaire pour vous battre avec nous, à notre tête, contre le pourrissement insidieux de notre religion causé par les forces contraires dont vous connaissez bien l’origine. Ne minimisez pas svp, c’est très important!

  37. VLK a dit l’essentiel. C’est 1789, et en amont les “lumières”, qui continuent …. en attendant 1793 par mercenaires interposés.

  38. Je me doutais qu’il y aurait quelques Evêques et plus encore quelques curés pour être d’accord.De là à songer au porte parole des Evêques, les bras m’en tombent.
    C’est la grande braderie.

  39. Partant de son point de vue de bradeur de notre civilisation fondée sur le droit naturel “Monsieur Pot de Vins” n’est propriétaire que de son malpropre avis voire de quelques autres non moins égarés, mais assurément pas de celui des catholiques fidèles et raisonnables.

  40. Les Monseigneurs KTO veulent’ils se rendrent responsables par leurs comportements des malheurs qui s’annoncent sur la France ?

  41. Dans le désordre, un petit compte :
    – combien d’enfants assassinés légalement depuis 76?
    – combien d’étrangers sur le territoire de la patrie(ils sont français comme nous sommes algériens ou fils du désert, n’est-ce pas)depuis le regroupement familial ?
    ==> les facteurs s’annulent et le reste est ce grand remplacement auquel mon saigneur assiste comme tout un chacun dans chaque grande ville de France, dans tous les supermarchés, dans tous les marchés, dans les piscines au moindre beau jour en vue.
    Oh! les Champs Elysées mgr… Oh! le parvis de Saint-Denis mgr!
    Et mgr a fait ses comptes avec ses têtes grises. Il anticipe. Ces ouailles dispersées depuis belle lurette ne sont pas renouvelées.
    Au fait, combien d’évêques depuis 2 bonnes générations pour dénoncer ce double crime et sa perpétuation accélérée?
    Oui, mgr anticipe et vit très logiquement avec son temps. Il faut nous remplacer. Et depuis 89 la petite musique est bien réglée. Cette disparition de nos fêtes était prévue depuis 81; elle est aussi la conséquence de la désertion du catholicisme par les français entrainés par leurs pasteurs vers le précipice.
    Louis-Ferdinand Céline avait-il donc tant raison de ne pas espérer?

  42. Pour la Croix, il s’agit d’une simple neutralisation alors que pour Le Figaro les DRH en rêvent …
    http://www.la-croix.com/Religion/Urbi-Orbi/France/L-association-des-DRH-propose-de-neutraliser-trois-jours-feries-chretiens-_NG_-2012-06-29-825094
    Lu en passant le titre de Une de La Croix
    ” En Algérie, les mines françaises tuent encore ”
    qui est une véritable folie criminelle, alors que se prépare l’anniversaire du 5 juillet 1962 …
    La vidéo de l’horreur sur laquelle toute la grande presse et en premier lieu la soi-disant presse “catho” fait un barrage hallucinant semble être en travers de la gorge de toute la classe médiatico-politique qui s’est illustrée en portant les valises du FLN …

  43. Mgr PODVIN,
    Vos prises de positions lors de l’affaire des pièces artistiques de la fin d’automne 2011, nous avaient rassurées.
    La communauté catholique dans sa majorité est par contre extrêmement inquiète face à votre réaction concernant le projet, plus qu’avancé, de destruction des jours de fêtes de l”Ascension, de l’Assomption ou du lundi de Pentecôte. Si nous ne sommes propriétaire d’un calendriver nous sommes propriétaire de notre identité, de notre passé et des valeurs de celui-ci.
    Nous regrettons vivement votre prise de position, UNE VERITABLE DEMISSION en rase campagne !!! Ce sont ici les racines mêmes de notre civilisation et qu’un Evêque puisse un seul instant osé prétendre qu’il n’y s’agit que d’une simple attache nous semble être une profonde erreur. Nous nous permettons ici de vous rappeler les paroles du Très Saint Père Benoit XVI, “au doux visage et à la parole de feu”, en septembre 2010 ;
    “- même dans des nations qui mettent si fortement l’accent sur la tolérance », les chrétiens doivent se battre en permanence pour que leur foi ne soit pas « reléguée à la seule sphère privée”.
    Sera-ce encore une fois la Fraternité Saint Pie X, par l’intermédiaire de l’institut civitas qui devra défendre cette chrétienté désormais bien malade ? Est-ce l’éloignement de Mgr BROUWET, de bon conseil, qui vous fait vous égarer ainsi, ou manquer de discernement à ce point. Désormais nous sommes plus qu’engagés dans un combat terrible, d’une intensité telle que nous n’en mesurons pas les risques. Les forces du mals sont à découverts, à tous les niveaux IL s’en donne à coeur joie !!! En votre qualité vous DEVEZ combattre sur tous les fronts, le théologie du malin ne doit pas et ne peut pas gagner, nous le savons, encore faut-il que les Pasteurs soit à la hauteur et ne défaillent pas. Vous savez pertinemment que vous n’avez rien à gagner avec ces gens là, le véritable honneur n’est point de leur côté, alors par pitié et AU NOM de La SAINTE CROIX de Notre SEIGNEUR ne FAIBLISSEZ PAS !!!!!!

  44. Cela dit, moi, j’échangerai volontiers le lundi de Pâques (ou, à défaut, celui de Pentecôte!) contre le Vendredi saint, ce qui me permettrait (enfin!) de vivre sereinement mon Triduum…
    En Allemagne, l’Assomption n’est pas un jour férié… en revanche, le Vendredi Saint et la Fête-Dieu le sont… de quoi relativiser les attaques contre Mgr Podvin. En somme, il a raison: dès lors que le calendrier (à commencer par les vacances scolaires) est complètement laïcisé, ils n’ont qu’à aller jusqu’au bout… ça ne m’empêchera pas de vivre ma foi, et en plus, si on doit exiger de pouvoir s’absenter ces jours-là, ce sera une occasion d’expliquer pourquoi (et donc d’évangéliser!), tandis que maintenant, la plupart de nos concitoyens n’y voient qu’un jour férié, sans même savoir à quoi il correspond (ben oui, il y en a même eu pour croire qu’on fêtait à Pâques la mort du Christ, et à la Pentecôte sa Résurrection!)
    Faut voir le positif, puisque, “quand les hommes aiment Dieu, lui-même fait tout contribuer à leur bien”!

  45. “permettre aux salariés de remplacer des jours fériés chrétiens par d’autres, à leur convenance”
    Hé ben, ça va être facile à gérer pour les DRH! parce que, si celui-ci veut bien travailler le lundi de Pentecôte cette année pour élargir son “pont de l’Ascension”, rien ne dit qu’il va entraîner tous ses collègues: alors il fait quoi le DRH avec un seul candidat au travail du lundi de Pentecôte? Il vient lui ouvrir les portes de l’entreprise (parce que le concierge, qui va à la feria de Nîmes, ne veut pas perdre son lundi de Pentecôte). Et puis, quel rendement va avoir le travail de ces volontaires … si la plupart des clients et fournisseurs eux, sont fermés?
    C’est curieux le nombre de cours déplacés en fac le lundi de Pentecôte (mis à d’autres moments, quitte à émietter en fractions de durée de cours qu’on répartit sur plusieurs autres cours, comme à la SNCF…)

  46. Que Mgr Podvin propose d’échanger les dimanches fériés contre des vendredi et des samedi, cela serait sympa et ouvert pour les autres religions.
    NB: ne pas prendre ce message au 1er degré

  47. Réaction adressée à Mgr Potdevin :
    Monseigneur,
    je lis, sur le site du Figaro, ces quelques lignes qui vous sont attribuées (il s’agirait des réponses que vous auriez apportées à la station de radio Europe 1) :
    “Les catholiques ne se sentent nullement propriétaires d’un calendrier». «La République est laïque. C’est elle qui, en fonction du droit du travail, a posé les jours fériés. La signification religieuse, nous y sommes attachés, mais le respect de la diversité, c’est certainement une des sources de paix de la société».
    Je ne sais si cette transcription est fidèle aux propos que vous avez tenus.
    S’ils sont exacts, ils m’attristent profondément, en tant que catholique !
    En tant que catholiques, nous nous sentons bien propriétaires d’un calendrier que l’Église, dans sa sagesse, nous lègue pour célébrer les mystères de la Foi et du salut dans l’histoire humaine et pour rendre au Créateur l’hommage de sa créature ; Noël, Pâques, Ascension, Pentecôte, Assomption et Toussaint sont les grandes fêtes qui jalonnent l’année liturgique : elles sont pour nous autant d’occasions de faire mémoire de la miséricorde de Dieu et de son plan d’amour pour l’humanité. Connues publiquement et instaurées en France (et dans la plupart des pays de l’Europe, foyer de chrétienté) depuis des siècles, elles ne doivent rien à la République laïque : ce n’est pas elle qui les a posés ; après avoir tenté de les supprimer lors de la tourmente révolutionnaire, elle a du faire machine arrière devant l’esprit de résistance et la formidable liberté devant l’ordre établi de nos aïeux dans la foi. Le sang de nombreux martyrs en témoigne. Malheureusement, il semblerait, à vous lire, que nous ne trouverons pas, en ces jours, le courage nécessaire auprès de nos évêques… Pourtant, le Christ ne nous a-t-il pas promis que la vérité nous rendrait libres – y compris des compromissions inacceptables, y compris de l’esprit “munichois” ?
    Vous vous faites également l’avocat d’une “diversité… source de paix de la société”. Je ne sais ce qui motive de tels propos… Pensez-vous à la place grandissante de l’islam ? aux progrès humains considérables accomplis en nos sociétés grâce aux frères maçons (divorce, laïcité agressive, avortement, euthanasie…) ? Puis-je vous faire une suggestion : allez donc célébrer publiquement Noël cette année en Arabie Saoudite ou au Vietnam. Si vous en revenez sans encombre, je veux bien examiner vos propos avec plus d’attention.
    Il me semble que le porte-parole devrait porter la Bonne Nouvelle, à temps et à contretemps. Cette reculade avant tout combat n’est pas de bon augure pour les combats difficiles qui s’annoncent.
    Courage, Monseigneur, ne vous dérobez pas devant les loups. Nous prierons pour vous.

  48. Merci CHOUAN.

  49. Père, je n’ai pas besoin d’ennemis, les amis suffisent à mon désaroi.

  50. Bien vu CLOVIS.
    nous n avons plus qu’à envoyer le courriel de clovis au sieur potdevin à la conférence des évèques de france et restriction pour le denier de l’église.
    par contre nombre de communautés remplis de jeunes ” appelés ” par le Seigneur : communauté saint martin, saint pierre, christ roipour envoyer nos dons. Ils célébreront les fêtes de l Assomption, de l’Ascension, et le lundi de Pentecôte avec toujours plus de jeunes au pélerinage de Chartres.
    R E S I S T A N C E tel est notre devoir pour l avenir de nos enfants.

  51. Entreprise : trois jours fériés «chrétiens» supprimés? (MàJ)
    http://www.fdesouche.com/310017-entreprise-trois-jours-feries-chretiens-supprimes

  52. Monseigneur Christophe de Beaumont du Repaire écrivit contre le projet de Turgot de supprimer le lundi de pentecôte:
    Je ne sache pas,monsieur,lui disait-il, que le peuple se soit jamais plaint lui-même des Fêtes qu’il célèbre depuis tant de siècles, et que vous le plaignez de célébrer.Ces fêtes existaient quand Colbert portait nos manufactures au plus haut degré de prospérité, et rendait jaloux de l’industrie française,les peuples voisins, sans en excepter ceux qui avaient secoué le joug des fêtes, en même temps que celui de l’église. Je sais,monsieur,que vous aimez les pauvres: mais lorsque l’opulence vit dans les délices, et fait de tous les jours de l’année autant de jours de repos,ces pauvres qui mangent le pain de la douleur,n’auraient-ils pas droit de rencontrer,de loin en loin, quelques-uns de ces jours?.. Vous êtes ennemi de toute oppression,mais c’est dans ces jours de fêtes, que le pauvre, affranchi de la dure servitude du travail, vient dans nos temples se placer à coté du riche, devant le trône du père commun des hommes, et se consoler du présent,par les promesses de l’avenir…
    suite page 177/179 du livre LA NOUVELLE ÉGLISE GALLICANE CONVAINCUE D’ERREUR, ou Réfutation du catéchisme à l’usage de toutes les églises de l’empire français google books.

  53. Je ne connais pas Mgr PODVIN et je le respecte. Mais avec de tels discours, nous aurons bientôt sur le calendre Saint mahomet, saint allah, sainte lapidation … Défendez-nous bon sang !

  54. La CEF ne lèvera pas le nez : la seule Ville de Paris tient mgr 23 par “l’immobilier” avec des accords qui permettraient certains chantages en cas de coup de menton ecclésiastique.
    On n’est plus à une trahison près.

  55. Je viens d’envoyer un mail à Mgr Podvin.
    Que nous en fassions tous autant….
    Je lui ai demandé (entre autres) s’il ne serait pas très “ami” ou “frère” avec le club incontournable de nos gouvernants….
    avec une position pareille, ça paraitrait logique !
    Prions pour lui….

  56. Longtemps membre de l’ANDRH (anciennement ANDCP) , j’invite tous les RRH et DRH cathos et ils sont nombreux, à cesser de cotiser à cette officine annexe de la rue cadet et à écrire à ;
    Monsieur SCIBERRAS Président
    91 rue de Miromesnil 75008 Paris – 0142251821.
    lequel fut un proche collaborateur de Mme Aubry et placé (?) par elle à la Régie Renault.

  57. En lien avec cette page du SB :
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2012/06/limportance-du-devoir-d%C3%A9tat.html
    Combien y-a-t-il d’évêques et de DRH catholiques en France aujourd’hui ?
    …/…
    Compte tenu de la dimension sociale, politique et religieuse du calendrier, il appartient à chacun d’accomplir son devoir d’état, que nul ne peut accomplir à sa place, et en premier lieu à nos évêques et à tous les DRH qui auront conscience de l’enjeu ! …
    …/…
    http://cril17.info/

  58. Les propheties de notre sainte vierge à San Sebastien de Garabandal lors de l’ouverture du concile Vatican II.
    http://www.st-christophe.org/garabandal_les_messages.html
    18 juin 1965
    Message donné par l’Ange
    « Comme on n’a pas accompli et comme on n’a pas fait connaître beaucoup au monde mon message du 18 octobre,
    Je veux vous dire que celui-ci est le dernier. Auparavant la coupe de la colère divine se remplissait ; Maintenant, elle déborde.
    Les cardinaux, évêques et prêtres marchent nombreux sur le chemin de la perdition et entraînent avec eux beaucoup plus d’âmes.
    A l’Eucharistie, on donne sans cesse moins d’importance. Vous devez faire les efforts pour éviter la colère de Dieu qui pèse sur vous.
    Si vous lui demandez pardon, avec des âmes sincères, Il (Dieu) vous pardonnera.
    Moi, votre Mère, à l’intercession et par l’intermédiaire de Saint Michel, Je peux vous dire qu’il faut que vous vous amendiez.
    Déjà, vous êtes dans les derniers avertissements. Je vous aime beaucoup et je ne veux pas votre condamnation.
    Priez-nous sincèrement, et nous vous exaucerons. Vous devez vous sacrifier davantage. Méditez la passion de Jésus ».

  59. denier du culte ? connais pas et depuis belle lurette.
    Il y a assez d’Institutions mises au ban par autant de pharisiens pour ne pas disperser ses deniers en pots de vin au profits de vains suppôts.
    Lorsqu’ils marcheront pieds nus pour défendre la Vie, rien que la Vie et toute la Vie, on pourra en rediscuter.

  60. Oui, Siloe, Mgr Brouwet, maintenant évêque de Tarbes et Lourdes, nous manque par ici! Merci Papino mais on peut corriger l’adresse: j’ai mis “Monseigneur” mais il faut dire “Excellence”. En France le titre Monseigneur est réservé à la famille royale. Battons- nous ensemble!

  61. L’Eglise essaie-t-elle de négocier?
    Ne vendons pas notre âme pour de la monnaie de Singe.
    Attendre quelque chose de ces Forces-là, c’est forcément se faire berner à la fin. L’Eglise le sait, maintenant, mais depuis 40 ans, elle ne s’était pas préparée à cet instant. Or, maintenant tout est en place, la déchristianisation des masses, la “ferveur” des religions montantes, les pivots politiques, les pivots institutionnels… Et même, osons le dire, la “féminisation” des Français et l’uniformisation méthodique de la pensée…
    L’Eglise ne peut plus maintenant empêcher la France d’être dépouillée de son héritage. 40 ans de confortables ratiocinations dans les séminaires, et voilà que nous avions négligé l’essentiel, la première des charités.
    Le plus beau, est que ceux qui n’ont rien vu venir depuis le nuage béat qui a atterri sur l’Eglise dans les années 60, se permettent de déconsidérer les frères “presque séparés”, qui me semble-t-il, ont pourtant de grands mérites.
    Mais Dieu a prêté vie, et une vie florissante, à ces frères qui construisent sur le roc. Alleluia!

  62. pour CLOVIS
    Merci pour la rectification, effectivement Monseigneur est utilisé pour la famille royale ( toujours d’actualité )
    autrefois pour un cardinal il était de coutume de dire ” son Eminence ”
    tout se perd…notre évèque souhaite que l’on l’appelle “Père”….il y a de quoi y perdre son latin…!!!
    comme vous avez été gâté d’avoir eu Mgr Brouwet, la Providence veut qu’il continue son ministère sur le diocèse de Tarbes/ Lourdes…son oeuvre sera grande.
    bien d’accord avec vous sur différents sujets du SB que nous avons la chance d’avoir pour nous serrer les coudes
    papino103 (en fait pape innocent III…)

  63. La CEF depuis 50 ans n’est rien d’autre que la résurgence du clergé constitutionnel de la révolution française. Si il en fallait encore une, ce serait une preuve supplémentaire…

  64. Je constate dans ce titre que ces suppressions se trouvaient dans le cadre de l’économie du pays.
    Or, dans le Parisien de ce vendredi, il était précisé que ces suppressions étaient dans le but de “placer” des fêtes musulmane dont l’Aïd el Kebir en place et lieu des fêtes chrétiennes. Sont concernées très certainement La fête Dieu et la Toussaint.
    J’invite donc nos “chefs” de l’église chrétienne à arrêter de tendre l’autre joue ! Les tueries de Chrétiens dans les pays musulmans ne doivent plus être tu.

  65. Entièrement d’accord avec Ludovic.
    De grâce, Messeigneurs, ressaisissez-vous ! vous êtes nos pasteurs ! Qui nous guidera si vous capitulez si facilement ? Ou bien seriez-vous complices ? Mon patron, qui n’est pas chrétien, m’a dit qu’il y a là “devoir de désobéissance”. L’exemple du Liban ne vous a-t-il pas suffi ?
    Je prie chaque jour pour vous et ai foi en la puissance de cette prière. Ouf !

  66. Petit ajout : nous ne sommes pas “propriétaires” mais responsables de notre héritage – surtout l’héritage spirituel – devant les générations passées, présentes et à venir.

  67. Je ne comprends pas pourquoi il faudrait supprimer la célébration de fêtes aussi importantes et essentielles pour les catholiques, sous prétexte de respect de la diversité. Les personnes de toutes religions sont bien libres de célébrer leurs fêtes en France :l’Aîd, le Yom Kippour…. Certains maires installent même des panneaux scintillants pour souhaiter un bon Ramadan, alors que nous n’avons jamais vu de tels panneaux nous souhaitant un bon Carême.
    Il faudrait tout de même garder la tête sur ses épaules .
    Mgr Podvin ferait mieux de s’occuper uniquement de l’église catholique et des moyens de faire connaître davantage l’évangile du Christ plutôt que de tenir ces propos révoltants.
    Dans ma jeunesse on parlait de la France “fille ainée de l’église”. Pauvre France avec des évêques de ce genre

Publier une réponse