Bannière Salon Beige

Partager cet article

Communisme

Mémoire d’Igor Ogurtsov

Mémoire d’Igor Ogurtsov

Les “Dartagnans” (mousquetaires du patrimoine) ont lancé une campagne de financement participatif. Objectif: lever 1500 € pour financer la publication d’un livre “Igor Ogurtsov, mémoire d’un exploit”. Le Salon beige a interrogé Catherine, porte-parole du projet:

 

Vous lancez une campagne de financement participatif pour un projet relatif à Igor Ogurtsov. De qui s’agit-il?

Igor Ogurtsov et un groupe d’amis de l’université de Leningrad fondent à la fin des années 60 une organisation destinée à lutter contre le communisme, la seule organisation non religieuse se réclamant du christianisme après la seconde guerre mondiale Son exploit et celui de ses camarades est d’avoir, au nom des valeurs chrétiennes, accepté de lutter contre le communisme à un âge très jeune et d’avoir bâti un système de pensée analysant ce dernier et proposant une renaissance de la Russie, une fois le système effondré sur des bases chrétiennes.

On peut dire qu’il y a donc un quadruple exploit, au risque de me répéter:
* oser se révolter dans un système totalement contrôlé
*se battre au nom des valeurs chrétiennes quasiment éradiquées en Union soviétique, à l’époque surtout dans la jeunesse
* accepter de risquer sa vie et sa liberté – Igor a  subi 20 ans de détention, ses amis furent aussi lourdement condamnés
*prévoir l’effondrement du communisme dès la fin des années 60 et bâtir un Programme de renaissance de la Russie en revenant au christianisme, ce qui était un véritable miracle dans le contexte de la fin des années 60
A l’époque Igor Ogurtsov était en URSS et en Occident la “star” de la résistance anti-communiste: soutenu par Soljénitysne, Sakharov, l’ACAT, etc. – reçu par le Pape Jean-Paul II à sa libération, par Alain Poher, et par de multiples personnalités.
En quoi cette histoire est-elle encore d’actualité?

L’histoire est d’actualité pour plusieurs raisons, mais le livre va au-delà de la narration de cette histoire.

* C’est d’abord un exemple “éternel”, pourrait-on dire, de la nécessité de se battre au nom des valeurs chrétiennes pour la vie, quel que soit le contexte désespéré, en apparence, dans lequel on se trouve.
*C’est ensuite la démonstration que, pour vaincre, il faut beaucoup de courage et l’acceptation du sacrifice (ou de la Croix): pas de victoire facile
* Il s’agit d’un épisode important, quoiqu’oublié, de la lutte chrétienne en Russie, qui a finalement mené en partie à la “libération” du pays, et pour des chrétiens, cette participation doit être gardée en mémoire
Il est aussi intéressant de voir sur un cas précis les mécanismes utilisés par le pouvoir pour manipuler la perception des choses (un peu à la Volkoff).
Mais, au-delà de cela, le livre est très intéressant car il donne beaucoup d’éléments pour la compréhension de la situation actuelle. Rédigé par un auteur russe, il nous permet de voir tous ces événements qui ont agité les dernières années de “l’intérieur” ( et non pas de l’extérieur comme le font la plupart des spécialistes occidentaux), depuis les années 70, qui sont à la fois le pic et le début du déclin de l’URSS, en passant par la perestroïka, jusqu’à nos jours, ce qui ouvre beaucoup de perspectives nouvelles pour nous mais selon lesquelles, vivent, et agissent les russes d’aujourd’hui. Il nous donne, en quelque sorte toutes les clés souvent manquantes qui nous empêchent de comprendre la Russie, ou nous font voir les choses de façon partielle. Je dirai que, s’il y a un livre à lire sur la période contemporaine de l’histoire russe, c’est celui-là par la richesse des thèmes évoqués.
Comment peut-on vous aider?

Si cela était possible, circuler l’annonce parmi vos lecteurs ou tout autre moyen, si le projet vous intéresse, que vous pourriez conseiller. Il me semble que cela pourrait valoir la peine d’en parler à vos partenaires américains, car de mon expérience, ils sont plus intéressés par ces thématiques.

Il y a une présentation en anglais sur le site. dans l’ensemble, je pense qu’il est intéressant pour les chrétiens de connaître le combat d’autres chrétiens dans d’autres pays dans une lutte que les russes considèrent comme éternelle entre Dieu et le Mal.
Pour donner, c’est ici.

Partager cet article

12 commentaires

  1. Bonjour je ne trouve pas de lien internet vers cette campagne.
    Cordialement

  2. Dommage de ne pas mettre (sauf erreur) de lien dans l’article…

  3. Il est temps aussi d’honorer Andreï Amalrik et de relire son livre “L’Union Soviétique survivra-t-elle en 1984”. Il est mort en 1980 en exil en Espagne, écrasé par un camion dont on n’a jamais retrouvé le conducteur. Il ne s’était trompé que de cinq ans. L’slam et le républiques musulmanes de l’URSS n’ont joué aucun rôle dans sa chute, contrairement à ce que prédisait Mme Carrère d’Encausse à la même époque.

  4. Auriez-vous le lien vers la campagne participative ?
    Ce livre semble aller dans le droit chemin du dernier livre de Rod Dreher (Résister au Mensonge, Vivre en Chrétiens dissidents).

  5. Le programme d Ogurtsiv n’avait helas de chretien que le nom. Il n a meme jamais ete un chrétien orthodoxe pratiquant… la pauvreté de sa pensée est affligeante… et de nature profondément marxiste… car son organisation professait une lutte révolutionnaire, voir terroriste…

    La fin du communisme en URSS n’avait rien avoir avec la résistance des chrietiens en Russie… L’asservissement de l’eglise orthodoxe russe – bien plus fort qu’avant – au pouvoir actuel est en est la preuve…

    Formellement parlant, les idees de Ogorodnikov int triomphé : l’eglise et l’etat russe ont de fait fusionné depuis Poutine… les symboles chrétiens sont partout et les discours publics citent Dieu… Toutefois, il n y a aucun respect de la dignité humaine en Russie (la championne des avortement), lrs des taux de divorce sont superieurs a 70%… car les mariages sont en chutes libres… 30% de la population vit sous le seuil de la pauvreté…

    Méfiez vous de faux amis… ils sont bien plus dangereux que des ennemis ouverts…

    Il vaut mieux lire Centessimus annus de JPII et La route de servitude de Hayek

  6. Cher Monsieur, Madame, Mademoiselle

    Je ne sais pas car vous êtes très discret sur votre identité. Il est clair que vous connaissez mal le sujet lié à Igor Ogurtsov. Peut-être vous faudra-t-il lire le livre. Même si vous avez raison sur la pauvreté régnant en Russie qu’il voulait justement éviter en revenant à un véritable christianisme. Il n’a certes pas fait 20 ans de prison et de camp pour défendre des positions marxistes comme vous le suggérez mais pour donner une nouvelle liberté dans le Christ à la Russie. Ce n’est pas de sa faute si les choses ont pris un autre chemin.

    Bien à vous et bon courage sur le chemin de la véritable chrétienté il n’est facile pour personne
    Catherine

  7. A.I. Soljénitsyne, fervent soutien d’Igor Ogurtsov, qui lui doit en grande partie sa libération et qui estimait grandement les idées du fondateur de l’Union écrivait sur le communisme la chose suivante:

    “Le communisme par sa haine qu’il a du genre humain est un phénomène sans précédent dans l’Histoire. Dans aucun pays avant le XXe siècle il n’y eût rien de semblable au communisme. C’est une forme de pouvoir qui ne répond à aucune logique normale, qui n’a pas pour but la prospérité du pays où il s’est installé, ni la santé de sa population. Il ne fait que les utiliser pour atteindre des objectifs qui lui sont propres. Le communisme c’est la négation même de la vie, c’est une maladie mortelle susceptible d’entraîner la mort de toute l’Humanité.”

    Il fallait beaucoup de courage pour s’y affronter

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services