Même Michel Barnier a fait campagne pour Cohn-Bendit

B Lu dans Minute à paraître demain :

"Dimanche 31 mai, «Politique week-end», LCI

Du jamais vu : à une semaine d’une élection importante, Michel Barnier, tête de liste UMP en Ile-de-France et responsable de la campagne nationale du parti présidentiel, appelle une partie des électeurs à voter pour une liste différente de celle qu’il mène !

«A gauche, le seul qui est vraiment européen aujourd’hui, c’est Cohn-Bendit ! Le seul qui en parle d’une manière intelligente – on peut être en désaccord avec lui –, c’est Cohn-Bendit! Je dis que les gens qui peuvent être de gauche, et il y en a un certain nombre qui sont respectables, ont ce choix-là

De quoi faire péter les plombs de François Bayrou? La suite prouva que oui…"

6 réflexions au sujet de « Même Michel Barnier a fait campagne pour Cohn-Bendit »

  1. VD

    On finit par se demander quels moyens de pression a ce Cohn-Bendit à moins que Michel Barnier ne soit finalement qu’un magnifique abruti ! (En espérant que mes propos ne seront pas sanctionnés pour crime de lèse-majesté)

  2. HB

    Combien de temps faudra-t-il aux gens pour se rendre compte que droite et gauche ne sont que les deux faces de la même médaille révolutionnaire?
    D’ailleur, la pédophilie n’est pas plus de gauche que de droite!

  3. jean

    Barnier ne fait en réalité que “caresser les médias dans le sens du poil”.
    Les médias sont de plus en plus des “faiseurs de légitimité.
    Ils n’ont de cesse à chaque élection d’en déposséder le Peuple qui est normalement le seul, en démocatie, à pouvoir conférer cette légimité.
    Nos dirigeants peuvent désormais répondre à la question : qui t’a fait roi ? Le système médiatique

  4. trahoir

    @ jean,
    Où sont les médias puissants cathos et / ou de droite ?
    En tout cas ce que je peux vous dire c’est que les enfants des gens cathos et / ou de droite qui ont fait Sc Po et autres sont bien assis dans leurs fauteils de cadres sups au service du système dans la presse, les régies publicitaires et les sociétés “prescriptrices” de publicité.

Laisser un commentaire