Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation / Pays : Etats-Unis

New-York Times : “Les médias d’information ont largement manqué ce qui se passait autour d’eux”

Extrait de l'article publié hier par Jim Rutenberg, médiateur au New York Times :

"Les médias d’information ont largement manqué ce qui se passait autour d’eux. C’est une histoire qui se répète. Les estimations n’ont pas seulement été un mauvaise guide durant cette nuit électorale – elles ont été à l’inverse de ce qui se jouait réellement (…)

C’est plus qu’un échec des instituts de sondages. Il s’agit bien de l’échec à entendre la colère bouillonnante d’une grande partie de l’électorat américain qui s’est sentie délaissée par une minorité sélective, trahis par des accords commerciaux qu’ils considèrent comme des menaces et non respectés par Washington, Wall Street et les médias mainstream (…)

Les journalistes n’ont pas remis en question les sondages qui confirmaient leur intuition selon laquelle M Trump ne pouvait l’emporter, même dans un million d’années (…)

Dans une ancienne chronique, j’ai cité l’écrivain conservateur Rod Dreher expliquant que la plupart des journalistes étaient aveuglés par leur propre bigoterie contre la religion conservatrice, contre les gens de la campagne, contre la classe ouvrière et contre les Blancs pauvres. Quel que soit le résultat de l’élection, vous entendrez de nombreux rédacteurs en chefs parler de la façon dont ils doivent envoyer leurs reporters au coeur de la nation et du pays, pour mieux comprendre les citoyens. (…) Pour eux, le gouvernement était en panne, le système économique était en panne et, nous l’entendons souvent, les médias d’information étaient en panne également. Il y a certainement une part de vrai. Cela peut être réparé, mais nous devons nous y mettre, une fois pour toutes."

Et en France, faudra-t-il attendre un million d'années pour que les médias reconnaissent leur parti pris et fassent leur mea culpa ?

Partager cet article

5 commentaires

  1. Excellent billet. Juste une petite remarque : le terme “bigoterie” est un faux ami de l’anglais “bigotry” qui se traduit plus justement par sectarisme ou intolérance

  2. C’est simplement qu’ils ne sont pas des médias d’information mais des médias de manipulation.
    Notre paysage journalistique en France en est un parfait exemple.
    99% de nos journaux n’informent pas mais manipulent l’opinion.
    Ils ne s’en cachent même pas, raison pour laquelle leur audience est en chute libre.

  3. Les médias !
    Entre Hanouna qui se permet de quitter un plateau télé et les articles des journaux ,je crois qu’ils n’ont rien manqué mais qu’ils ont fait un choix délibéré et qu’ils insistent lourdement.

  4. Faux mea culpa et vraie arnaque: il n’y a pas eu d’erreur, c’était intégralement volontaire et ça n’a pas marché c’est tout.
    Il faudra faire plus malin la prochaine fois, mais on compte sur eux.
    Seule vraie consolation pour les américains, seuls ceux qui achètent le journal en sont de leur poche, pas les contribuables comme en France

  5. Une leçon de morale médiatique de la part du journal de la propagande de la communauté de la finance bestiale, quel gag !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]