Bannière Salon Beige

Partager cet article

Me Pichon dénonce l’usage disproportionné de la force publique

France : Société / Liberté d'expression / Vidéos

Interrogé sur CNews sur les Gilets jaunes, Me Frédéric Pichon évoque aussi la répression contre la Manif pour tous (vers la 12e minute).

Partager cet article

1 commentaire

  1. Le masque ne filtre rien, ni virus ni bactérie !
    Le virus fait en effet 15/10 000 èmes de mm…
    C’est vouloir interdire à un moucheron de passer à travers les mailles d’un grillage. 
    Il est avéré que les masques bleus à trois plis sont inefficaces contre les bactéries et les virus : cette mention –  qui figurait sur les boîtes avant cette soi-disant pandémie – n’y figure plus comme j’ai pu le vérifier à la pharmacie !  
    Mais, qu’importe ! Il faut bien vendre la camelote à l’usage des morts-de-trouille qui se baladent religieusement avec leur muselière y compris à la Rhune dans les Pyrénées comme je l’ai vu récemment.
    On demande aux français de se soumettre, sous la contrainte et par la peur du gendarme, à une mesure humiliante, ridicule et qui plus est inefficace.

    Première escroquerie !
     
    Pour donner le coup de grâce à cette gigantesque escroquerie acceptée par les moutons français (Houari Boumédienne, ancien président de l’Algérie, ne disait-il pas que les français sont un “peuple femelle “?) sachez que, selon un article d’un professeur américain que je suis en train de traduire, le port constant du masque entraîne de graves conséquences sur la santé : en effet il en résulte, chez celui qui le porte, un déficit de 40 % d’oxygène et une intoxication au CO 2 expiré … qui se trouve de nouveau inhalé ! 
    Avec des conséquences importantes pour les deux organes qui ont le plus besoin d’oxygène : le coeur et le cerveau avec, pour ce dernier, des dégâts irrémédiables… qu’il me semble avoir déjà constatés chez certains… 

    Deuxième escroquerie, pire que la première !
     
    Pour ce qui est des statistiques officielles concernant cette épidémie fabriquée de toutes pièces afin de nous imposer un dangereux et juteux vaccin, voyez le site : 

    https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees
     
    Vous y remarquerez comme moi qu’il n’y a pas de rubrique portant sur les “nouveaux décès ” car on ne meurt plus du Covid. 
    Les “cas” dont la presse se fait l’écho de façon obsédante concernent des gens qui sont porteurs du virus mais ne sont ni malades ni contagieux. Le prix Nobel Mullis, inventeur du test PCR, a déclaré qu’en aucun cas ce test ne pouvait servir à diagnostiquer si quelqu’un était malade !
     
    Troisième escroquerie donc !
     
    Un collectif de plusieurs centaines de médecins et de professeurs de médecine entend poursuivre les fabricants de ces tests pour tromperie et escroquerie ! 
    Par ailleurs il est avéré que beaucoup de personnes âgées – dont je fais partie – sont mortes avec le Covid et non du Covid : celui qui meurt à l’hôpital d’un cancer en phase terminale et a été trouvé porteur d’un virus mort ou d’un fragment de celui-ci est automatiquement classé : “mort du Covid” cette criminelle escroquerie étant, sur ordre, destinée à maintenir la population dans la crainte et la soumission.

    Quatrième escroquerie !
     
    La question du jour posée actuellement dans tous les médias est au cœur de l’inquiétude des Français : le déconfinement aura-t-il bien lieu un jour ou à la saint Glin Glin ? Non bien sûr car cette mesure sera manifestement prolongée de semestre en semestre … et les gogos seront toujours masqués lors des élections présidentielles de 2022. 
    Les Français attendaient ce déconfinement (il serait plus adéquat de parler de « levée d’écrou! » car c’est tout un peuple qui, de façon dictatoriale, est mis derrière les barreaux ) comme la possibilité de reprendre une vie normale sans se faire morigéner par les petits kapos qui propagent l’hystérie collective actuelle et jouent les petits chefs et les coqs de basse-cour.
    Cet espoir de liberté , dans tous les cas, n’est pas à l’ordre du jour. Pour la simple et bonne raison que tout ce qui a été artificiellement et mensongèrement mis en place autour de ce virus, il est hors de question que, finalement, on y renonce et que « tout redevienne comme avant ». 
    Bien trop d’intérêts sont en jeu – qui n’ont rien à voir avec notre santé.  En premier lieu l’obligation – pour voyager, aller au cinéma, à la piscine etc. – de produire un certificat de vaccination !
    Car les données officielles sur l’échec de la diminution des “cas” de Covid vont à l’encontre des mesures totalitaires adoptées, ces « cas » ne correspondant aucunement à une infection, une maladie : car vous pouvez être, le plus souvent, porteur sain de virus morts ou de fragments de virus de Covid ; de même que nous sommes très souvent porteurs de cellules cancéreuses sans être malades car celles-ci meurent le plus souvent par apoptose (suicide) ou sont tuées par les lymphocites T du système immunitaire, ce que devrait cependant savoir un marchand de queues de cerise – même avec un QI de topinambour – avant de vouloir jouer à l’agent sanitaire…). 
    Et le Gouvernement est à présent dans une impasse : soit ces mesures fonctionnent et il faut donc libérer la population ; soit ces mesures ne fonctionnent pas et il faut, là encore, libérer la population.
    Or, ce Gouvernement, et il n’est pas le seul, ne peut pas libérer la population. Donc des discussions sont en cours pour savoir à quelle sauce les Français continueront à mariner dans l’angoisse, à être déshumanisés, manipulés et transformés en malades confirmés ou en malades potentiels. L’homme est à abattre et celui qui, lucide, refuse de devenir un mouton est aussitôt montré du doigt, ostracisé et en butte à la connerie des crétins investis d’une quelconque autorité !
     
    C’est ainsi que l’on assiste au spectacle désolant de ces nouveaux “gardes rouges” de la révolution covidienne qui apostrophent, excluent et humilient publiquement les déviants en leur assénant que ” la loi est la loi ! “, ” qu’elle s’applique à tout le monde !” (sauf aux morts ?).
    L’on apprend à présent ce qui passe dans l’esprit de ces gens qui nous gouvernent ou, en tout cas , tiennent leur rôle de marionnettes en public :  
    – un couvre-feu plus tôt, à 19h voire à 17h (quid des commerçants qui ont réouvert ?) ;
    – décaler la réouverture des cinémas et des théâtres ;
    – revenir sur la dérogation du couvre-feu pour les nuits de Noël et de Nouvel An (comme au Canada) ;
    – instaurer une limitation des déplacements inter-régionaux (comme en Italie). 
    Mais ce qui , en fin de compte, est le plus intéressant dans ce compte-rendu fait par BFM, est que le journaliste, à la fin  du reportage, explique que selon les dires du ministre en question, tout va dépendre de “l’acceptabilité sociale” (sic !)de ces mesures. Et non de considérations sanitaires ou de l’efficacité sanitaire de ces mesures.  
    Non, vous avez bien lu : il s’agit de leur “acceptabilité sociale”! 
    Autrement dit plus les français se conduiront comme des veaux ou des moutons plus on va leur tirer la queue et leur tondre la laine sur le dos. 
    Les marchands de navets en salivent déjà, qui seront bientôt pourvus d’une casquette à visière, d’épaulettes et d’une belle fourragère rutilante.
     ***
    Cette lettre est bien sûre trop longue et je suis bien certain qu’elle ne provoquera qu’un haussement d’épaules chez ceux, très nombreux qui, manquant d’humilité et de curiosité intellectuelle, suivent aveuglément les diktats des escrocs au pouvoir.
    Lesquels veulent nous imposer un vaccin, véritable poule aux oeufs d’or dont ils entendent profiter financièrement eux aussi, le plus discrètement possible… 

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services