Mathilde Edey Gamassou choisie pour être la Jeanne d’Arc 2018 : une mauvaise polémique

DWZWxA7X0AAI9y6Certains se sont émus que Mathilde Edey Gamassou ait été désignée par le Comité Jeanne d'Arc comme la Jeanne 2018 qui participera aux fêtes dédiées à partir du 29 avril. 

Sa famille effectivement, est originaire du Bénin, du côté de son père, et de Pologne, du côté de sa mère. Née à Paris, elle est l'aînée d'une fratrie de cinq enfants qui portent tous des prénoms de membres de la famille de Jeanne d'Arc. Cheftaine de patrouille aux Guides d'Europe, membre de l'association Sainte Jeanne hier, aujourd'hui et demain et encadrante de jeunes dans la préparation aux sacrements, elle fait montre de l'engagement religieux exigé par le jury. 

Interrogée sur sa vision de Jeanne d'Arc, elle a répondu par ces trois mots : "Persévérance, humilité, et courage".

La journaliste Charlotte d’Ornellas, qui avait été désignée, en 2002, pour être Jeanne d’Arc lors des Fêtes johanniques à Orléans, estime que cette polémique est triste car les gens qui l’ont initiée ne connaissent pas ces fêtes, n’ont pas compris comment la Jeanne d’Arc était choisie et pourquoi la petite Mathilde est, de ce fait, parfaitement légitime. Aucun critère physique de ressemblance ne rentre en compte dans le choix. Et le multiculturalisme n’est pas le sujet ; au contraire, c’est la culture française qui est célébrée !

Laisser un commentaire