Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Mathilde Edey Gamassou choisie pour être la Jeanne d’Arc 2018 : une mauvaise polémique

DWZWxA7X0AAI9y6Certains se sont émus que Mathilde Edey Gamassou ait été désignée par le Comité Jeanne d'Arc comme la Jeanne 2018 qui participera aux fêtes dédiées à partir du 29 avril. 

Sa famille effectivement, est originaire du Bénin, du côté de son père, et de Pologne, du côté de sa mère. Née à Paris, elle est l'aînée d'une fratrie de cinq enfants qui portent tous des prénoms de membres de la famille de Jeanne d'Arc. Cheftaine de patrouille aux Guides d'Europe, membre de l'association Sainte Jeanne hier, aujourd'hui et demain et encadrante de jeunes dans la préparation aux sacrements, elle fait montre de l'engagement religieux exigé par le jury. 

Interrogée sur sa vision de Jeanne d'Arc, elle a répondu par ces trois mots : "Persévérance, humilité, et courage".

La journaliste Charlotte d’Ornellas, qui avait été désignée, en 2002, pour être Jeanne d’Arc lors des Fêtes johanniques à Orléans, estime que cette polémique est triste car les gens qui l’ont initiée ne connaissent pas ces fêtes, n’ont pas compris comment la Jeanne d’Arc était choisie et pourquoi la petite Mathilde est, de ce fait, parfaitement légitime. Aucun critère physique de ressemblance ne rentre en compte dans le choix. Et le multiculturalisme n’est pas le sujet ; au contraire, c’est la culture française qui est célébrée !

Partager cet article

34 commentaires

  1. « En même temps », vu le contexte, il est normal que les gens demandent des gages.

  2. Oui mais le “racisme” c’est important pour certains gens de droite 😀

  3. Charlotte d’Ornellas a tout expliqué avec clarté.
    Il s’agit de défendre des valeurs morales et civilisationnelles, pas l’apparence ni la ressemblance physique ! On n’est pas au théâtre politico médiatique et c’est tant mieux.
    Les puristes qui se plaignent et tombent dans le piège auraient-ils préféré une jeune fille à la peau bien blanche et fraîche, adepte du LGBTQI…, de l’avortement de confort, du laxisme à outrance, de Saint Bisounours et du vivre ensemble vide de sens ? Un peu de discernement ne nuit pas.
    Pour enfoncer le clou, voici un gars qui parle du racisme, il s’appelle Titiane N’Diaye, c’est à 7mn44 sur la vidéo. Devrait-on l’empêcher de parler ? Et pourtant, malgré sa couleur, les médias le censurent d’office :
    https://www.youtube.com/watch?v=_zuFdRUDxVg

  4. Ce n’est certes pas après elle que les gens en ont.
    Mais ils réagissent comme des écorchés.
    Ils sont à bout d’etre culpabilisés depuis 70 ans pour des crimes qu’ils n’ont pas commis.
    La Pologne réagit elle ne veut pas de loi gayssot. Et d’ailleurs du côté des Klarsfeld on comprend ce signal de sortie du mensonge, mais cela va être douloureux

  5. Si, Madame d’Ornellas, nous connaissons le processus et nous ne doutons pas de la légitimité de la jeune fille.
    Cependant ce changement ou évolution est tout de même un peu difficile a accepter…certaines bases historiques ne peuvent pas être ignorées, des générations de chrétiens ont honorés une Jeanne d’Arc telle que notre Seigneur l’a choisi.Vous ne pouvez ignorer cela.
    Pointe aussi, l’inquiétude de la Jeanne de 2019, une catholique extrêmement méritante mais à la peau noire, puis 2020, un(e) trans lui/elle aussi catho de chez cathos…
    On ne change pas ce que Notre Seigneur a établi!
    Cette jeune Mathilde devrait y réfléchir…

  6. Aucun critère physique dans le choix? Alors pourquoi pas un homme? Et la parité, alors?
    A Maltoisan: pourquoi poser un choix biaisé? N’est il pas possible de trouver une jeune fille blanche qui ne soit pas adepte LGBTQIXYZ???

  7. Ce ne serait pas l’heure de demander à l’Esprit Saint la grâce de savoir regarder à travers les Yeux du Coeur de Dieu ?

  8. A mon sens, cette polémique n’est pas seulement ridicule. Elle a en effet des conséquences désastreuses pour l’image du camp dans lequel se reconnaissent, par exemple, les lecteur du Salon beige. L’idée d’une “fachoshphère” imprégnée d’un racisme nauséabond va acquérir de la crédibilité, et va se propager : cela a d’ailleurs déjà commencé sur LCI ce matin.

  9. Cette imbécile polémique montre justement que cette jeune femme ressemble bien plus profondément à Jeanne d’Arc que bien des blondes aux yeux bleus. Jeanne aussi a dû en essuyer des humiliations, au nom de sa foi : parce qu’elle s’habillait en homme, qu’elle tenait tête aux anglais, qu’elle avait entendu des voix… Elle est même passée pour sorcière. Je propose de recruter les Cauchon des fêtes johanniques parmi les excités qui s’offusquent de ce choix. Et réjouissons-nous que ces visages divers et beaux – car tous à l’image de Dieu – fassent revivre cette grande Sainte.

  10. Bien d’accord avec Gaston, la jeune Mathilde ressemble certainement plus à la vraie Jeanne d’Arc qu’Ingrid Bergman ou Mila Jovovich. Et surtout, elle a toutes les qualités requises pour être choisie. Les raisonnements moisis qui voudraient l’écarter parce qu’elle a des ancêtres africains ne tiennent pas la route.

  11. Quel malheur de voir tous ces catholiques qui au nom d’une religion dévoyée ne s’attachent qu’aux valeurs morales et en oublient toute défense de leur patrie en tombant dans le relativisme historique.
    Cette jeune fille est certainement pleine de qualités, il se trouve cependant que Sainte Jeanne d’Arc n’était pas d’origine subsaharienne. Ce choix reflète et participe du grand remplacement et de l’effacement de l’identité occidentale par l’oubli imposé de l’histoire et un génocide culturel faisant croire que l’homme (ou la femme en l’occurence) blanc n’a pas de valeur puisque pas de racines.
    Et il doit bien exister encore des jeunes filles blanches et catholiques.

  12. Je trouve que dans le contexte actuel ceux qui rentrent dans le piège de la dialectique raciste anti-raciste sont aussi fautifs que ceux qui ont émis des protestations.

  13. Les gens réagissent vivement, parce que depuis des semaines le Système leur impose des acteurs “racisés” dans le rôle de personnages européens.
    Parce que le whitewashing est un crime, mais que le blackwashing fait figure de progrès, d’ouverture d’esprit, etc.

  14. Jeanne d’Arc était une Lorraine, européenne de race blanche, brulée vive par les Anglais et livrée à ceux-ci par l’évêque Cauchon, membre éminent de l’Eglise catholique romaine française.
    Apparue sur l’écran de l’Histoire de France à 17 ans, Jeanne disparut à 19.
    Elle avait pour seule mission de bouter les Anglais hors du Royaume de France et de faire sacrer le Dauphin Charles VII, à Reims, puisque c’est l’Onction qui fait le Roi du Royaume de France comme c’est la Décapitation, de cette partie du corps du Roi qui a reçu l’Onction, qui a fait la République française le 21 janvier 1793.
    NB : Jeanne d’Arc a existé, tandis que Marianne n’a existé que dans le cerveau de ses créateurs, tout comme Félix le Chat a existé dans le cerveau de son créateur, Otto Messmer.

  15. À François :
    En proposant ce « choix biaisé » (c’est vrai qu’il l’est), je pensais à celui d’Anne LAUVERGEON qui disait : « À compétences égales, on choisira la femme, ou la personne venant d’… autre chose que le mâle blanc, pour être clair. »
    Il faut garder la liberté de ne pas suivre ce conseil mais plutôt : On prend la plus compétente et à compétence égale (ce qui n’existe pas vraiment), on prend qui on veut !
    Le monde politico-médiatique aurait fait un choix auvergeonnien : Blanche ou pas, femen ou afro-féministe, elle aurait eu les « compétences » de perversité nécessaires à la déconstruction. C’est tout ce que j’ai voulu dire. Désolé de ne pas m’être exprimé clairement.
    Si avec des qualités plus grandes encore que l’élue, une autre jeune fille, blanche, avait été choisie, cela ne m’aurait pas gêné ; que la meilleure soit métis ne me gêne pas non plus.

  16. Sainte Jeanne d’Arc n’était pas polonaise.

  17. Cette jeune fille est catholique et vénère la sainte qu’elle doit représenter.
    L’essentiel est sauf : “Passez outre !”

  18. Voici une querelle qui illustre parfaitement les termes « désorientation diabolique » utilisés par sœur Lucie pour décrire les temps dans lesquels nous vivons. Nos frères qui vitupèrent contre la désignation de cette jeune fille mesurent-ils leurs propos ? En ces temps de carême, de renoncement à soi-même et d’effort de charité, se rendent-ils comptent précisément de l’atteinte à la charité que cela représente. Notre Seigneur et sa bonne nouvelle seraient-ils réservés à une race ? Toutes les nations et tous les peuples ne sont-ils pas destinés à être disciples, et saints, s’ils se convertissent ? Et y aurait-il là-dedans une hiérarchie liée à la biologie, ou à quoi que ce soit autre que la mesure de charité avec laquelle chacun interagit avec le Seigneur et son prochain.
    Dans « Sainte Jeanne d’Arc », il y a « Jeanne d’Arc » certes, mais aussi il y a saint, et la sainteté ne fait pas acception de la race. Dans les temps actuels, d’ailleurs, la race blanche, dans sa version européenne, est en voie d’apostasie accélérée, et ce phénomène n’a pas attendu les vagues migratoires actuelles pour se manifester. Les séminaires africains sont pleins, et demain s’il plait à Dieu, nous aurons Mgr Sarah pour Pape, et nous (les blancs et les non blancs de France et de Navarre, et de Lorraine aussi) serons évangélisés par des prêtres noirs, et ce sera très bien ainsi, puisque ce sera pour notre salut éternel.
    Bref, il règne dans nos « milieux » dits « de droite », « dits catholiques », une confusion qui est absolument délétère pour l’avenir de nos combats. Notre identité est d’être « catholique et français », et ce n’est pas pour rien que dans le chant éponyme, l’adjectif catholique est premier. Personnellement, je me préférerais catholique et béninois qu’apostat et français, ou français « (pseudo) identitaire », si cette identité faisait abstraction de mon être catholique, qui est tout d’union à Dieu, et n’a rien avoir avec aucune couleur de peau !
    Attende Domine, et miserere, quia peccavimus tibi.

  19. Du “nigra sum” de notre Missel, des vierges noires (celle du Puy), pas trop “cramée” notre Sainte jeanne, tout de même éternellement incontournable: même sieur Big Mac a dû lui rendre hommage en 2017, comme Sarko au Mont St Michel, tel Satan à Dieu devant son Trône qui nous y accuse quotidiennement; à noter qu’au diocèse “maçonnique” d’Evry-Corbeil, nous avions déjà eu une vraie africaine certainement bonne pratiquante et méritante.
    Les représentations officielles traditionnelles de Notre-Dame ou du Christ prennent parfois des teintes locales (portugaises pour N-D de Fatima par ex parfois plus halée, N-D de Guadalupe, N-D de Kibeiro): est-ce cela gêne pour autant la vraie piété ?

  20. Il est un peu facile de faire un procès en racisme à des gens qui ne connaissaient pas les règles utilisées pour choisir les candidats. D’autres événements analogues ont eu lieu, qui n’avaient quant à eux aucune justification et qui visaient manifestement à faire de la provocation envers les Français de souche. Car, tout de même, il faut avoir le goût du paradoxe et de la provocation pour expliquer qu’une métisse, aussi catholique soit-elle, puisse représenter Sainte Jeanne d’Arc, blanche et française de souche ! Pensez-vous que les admirateurs de Mandela ou de Martin Luther King trouveraient normal de faire représenter ce personnage par un blanc, dans un film ou une reconstitution ? On hurlerait à la provocation. Eh bien il ne faut pas culpabiliser ceux qui réagissent de même pour Sainte Jeanne d’Arc.

  21. Merci à Michel Janva pour cet article.
    Un nombre incalculable de débilités dans les commentaires, par contre.
    “Pourquoi pas un homme ? hahaha” : parce que la différence entre l’homme et la femme est une différence essentielle, primordiale, remontant à la création d’Adam et Eve par le Seigneur et que l’importance fondamentale de la complémentarité des sexes (“les deux ne feront qu’une seule chair”) a été rappelée avec force par le Christ ; alors que la différence des races est secondaire, pour ainsi dire sans intérêt par rapport à la différence entre l’homme et la femme. Choisir un homme pour représenter Jeanne serait un blasphème littéralement anti-Christ. Choisir une jeune fille d’une autre race que Jeanne est un point de détail.
    Et ceux qui mettent sur le même plan le fait de choisir une jeune chrétienne qui ne ressemble pas à Jeanne, d’une part, et un “trans” d’autre part : y a pas de mot pour ce genre de stupidité. Il n’y a que deux sexes, l’homme d’une part, la femme d’autre part. Tous ceux qui prétendent le contraire sont des malades ou des menteurs qui visent à anéantir l’humanité. Ceux qui sont aussi choqués par le fait que Mathilde ne ressemble pas à Jeanne que si on avait choisi un militant LGBT décrédibilise complètement le message de l’Eglise et font passer les cathos pour des crétins hypocrites.

  22. Mouais, cette critique de la polémique n’est pas très convaincante, on est à côté du sujet.
    Voici une réponse à cette “polémique contre la polémique” : http://www.contre-info.com/jeanne-darc-immigree-et-metisse-une-mauvaise-polemique-contre-ceux-qui-sindignent

  23. Cette jeune fille métisse est fort sympathique, et mérite sans doute ce rôle.
    Et elle est sans doute plus méritante que des blanches pures adeptes de la culture de mort.
    Ceci dit dans une représentation de ce type, ou un film, le public, quel qu’il soit, attend, sinon une ressemblance physique, au moins une comptabilité.
    Comme dit dans un commentaire, les noirs d’Afrique du Sud seraient offusqués si un blanc ou un métis était choisi pour incarner Mandela, et ils n’auraient pas complètement tord, ce serait incohérent, voire malhonnête.
    Si les valeurs spirituelles de cette jeune fille, et sans doute son amour de la France, la rendent sympathique et méritante, et s’il ne faut pas appuyer les critiques visant ce choix, il faut aussi comprendre les réactions certes primaires, mais pas forcément racistes, de ceux que ce choix,(non calculé on l’espère ?)a indigné et éviter de stigmatiser les critiques …
    Et faire preuve de pédagogie, plutôt que d’insultes …, qui font le jeu de l’ennemi!

  24. À Eric :
    Je connais très bien une famille française dont la mère de famille est française et seulement française. Elle ne l’était pas il y a un certain nombre d’années. Elle n’avait pas encore appris notre belle langue bien qu’elle en parlât déjà trois autres.
    Selon le site sectaire que vous mentionnez, elle ne serait qu’une française de papier. Eh bien, croyez moi, elle est peut-être encore plus française que vous et moi !
    Issue d’une famille Catholique pratiquante, ses ancêtres ont peut-être « sué » et « combattu ». Était-ce contre des Japonais, comme d’autres Français, qui sait… ?
    On peut très bien dénoncer l’immigration islamique forcenée que subit l’UE en ce moment sans pour autant partager les idées de cet article à charge venu d’une contre-info (j’aurais préféré une vraie info), parfait miroir inversant l’image de ceux de leurs adversaires.
    En tout cas, une chose est sûre, ils n’ont pas bien écouté les explications subtiles mais claires de Charlotte d’Ornellas ; par manque de discernement ou d’esprit de finesse probablement.
    Citation :
    « … puisque cette jeune fille de père béninois et de mère polonaise possède des papiers français, elle serait donc aussi française que quelqu’un dont les ancêtres ont fait la France, sont nés, ont sué, ont combattu et sont morts ici ; tout le monde est français, la nationalité n’est plus qu’une affaire de papiers, etc. »
    http://www.contre-info.com

  25. Débat inutile et même plein d’ignorance: Jeanne d’Arc appartient auc chrétiens et à l’Eglise tout autant qu’à l4Etat depuis la Grande Guerre.
    Je suis descendant d’esclave en provenance de Curaçao. Je suis donc un “noir blanchi” . C’est ainsi que je me définis pour faire rire tous mes ami noirs ou blancs.
    Et nous avons nos héros aussi devenus officier de la légion dans la guerre!
    En outre elle est plus chrétienne que bien des dits chrétiens modernes” qui ne connissent même pas la B A Ba de leur propres racines.

  26. la couleur de la peau m’importe peu (en fait pas du tout) la couleur de l’ame, oui!

  27. Vision retenue de la jeune élue :
    “persévérance, humilité, courage”: c’est un peu léger concernant Jeanne d’ARC qui aimait son pays au-dessus de tout après Dieu premier servi! Son combat était de protéger son pays la France, contre l’envahisseur, risquant sa vie et prenant même les armes pour parvenir .

  28. Arrêtons de nous voiler la face, le physique de cette charmante jeune fille est un sujet inattaquable. Certains l’ont bien compris…
    Permettez-moi de rappeler aux âmes charitables qui se sont exprimées avant moi que notre culture subit des attaques tellement bien organisées qu’elles ne s’en rendent même pas compte.
    Ne soyons pas naïfs, il y a peu de temps l’association Orléans – Jeanne d’Arc a vécu des tensions qui ont abouti au départ rapide de sa dirigeante en 2016 sur fond, entre autres, de passage du cortège à La Source (quartier communautaire du Sud d’Orléans)
    Les fêtes de Jeanne d’Arc ne sont pas une fête de patronage au service de l’idéologie de nos édiles actuels. Elles sont la marque indélébile de notre histoire, de notre culture qu’elles mettent en avant et que beaucoup dans notre pays veulent mettre à bas.
    Il y a bien des critères de sélection pour être Jeanne d’Arc : être Catholique pratiquante, pratiquer le bénévolat, habiter Orléans depuis 10 ans. Pourquoi le critère de la ressemblance physique n’en serait-il pas un ? il est légitime et tombe sous le sens comme tous les aspects du défilé qui entoure Jeanne d’Arc : le tracé de son parcours, les costumes, les drapeaux…
    Il faut être aveugle pour ne pas voir la provocation.

  29. Dans le contexte actuel il est de très mauvais goût d’avoir choisi une jeune fille…polonaise. C’est comme une incitation à l’immigration massive. C’est une provocation. C’est le grand remplacement !
    Laissez-nous nos personnalités historiques et en particulier Sainte Jehanne qui a délivré Orléans et la France ! La jeune fille doit également ressembler à Jeanne d’Arc physiquement, ce doit être un critère.
    Il est très décevant que Charlotte d’Ornellas ne comprenne pas à quel point il est important que Jeanne, symbole de la France soit Lorraine.

  30. Bien d’accord avec tous ceux qui mettent en avant les qualités morales de cette jeune femme qui va représenter Jeanne d’Arc ! Et peu importe la couleur de sa peau…
    Car c’est évident que cette stupide polémique a été préparée et organisée pour faire tomber les catholiques dans un piège, piège pourtant facile à éviter !
    Aujourd’hui, ce ne sont plus les “anglois qu’il faut bouter hors le royaume”, mais bien délivrer les esprits des français des mensonges et des attaques de la gauche li-li-bo-bo, comme Jeanne a délivré Orléans…

  31. “perseverare diabolicum”. Réveillez-vous les obnubilés de la couleur de peau, et faites pénitence, déjà en évitant de nous inonder de vos propos impies. Le racisme est absolument incompatible avec la foi catholique. point final.
    et pour ceux qui tenteraient de le camoufler sous les oripeaux mythés d’une pseudo défense identitaire, remontant à l’ancienne France, voici par exemple l’extrait d’une charte voulue par Richelieu, au sujet de l’implantation française en Amérique du Nord (charte des Cent Associés, article 17): “Les Sauvages qui seront amenés à la connaissance de la Foi, et en feront profession, seront censés et réputés naturels Français, et comme tels pourront venir habiter en France quand bon leur semblera, et y acquérir, tester, succéder et accepter dons et legs.” Fermez le ban. Les vrais catholiques français n’ont que faire de la couleur de peau d’un frère dans la foi ! Je prie pour vous.

  32. Je suis d’origine lorraine et, quand bien même cette jeune femme semble être pleine de qualités, je trouve totalement incongru de faire incarner une lorraine résistante à l’Anglois, par une fille de naturalisés récents, polonais et béninois.
    Le vrai responsable de ce déferlement de réactions négatives est le jury, qui a fait cela certainement sciemment, sachant très bien que cela pouvait déclencher ce genre de polémiques.
    Quand on pense au tollé que le footballeur Griezmann a déclenché chez le cran & cie quand il s’est déguisé en harlem globe trotter, que les mêmes mouvements soi disant anti-racistes exigent qu’Othello soit joué par un noir ou un arabe et que d’autres trouveraient inadmissible que mandela soit joué par un blond aux yeux bleus, je ne vois pas pourquoi, le français blanc de culture chrétienne devrait, lui, supporter que Jeanne d’Arc, française, lorraine et blanche aux cheveux certainement blonds ou châtain, soit jouée par quelqu’un qui ne l’est pas.
    https://youtu.be/TZeEgzrZ4Fs

  33. Arrêtons de nous jeter des noms d’oiseaux à la figure pour un sujet si futile. N’avons-nous pas assez de sérieux sujets de discordes entre catholiques pour nous en créer un nouveau ?
    Quand je lis les contributions précédentes, j’y trouve partout des arguments intéressants qui justifient les positions de chacun. Nous avons à faire à des catholiques qui sont aussi français. Les premiers refusent toute considération d’ordre racial et ils ont raison, et les Français suspectent une discrimination anti-blanc et ils ont aussi raison.
    Tant que les uns et les autres réagissent, cela me rassure, cela prouve que parmi nous se trouvent encore des personnes qui ont un idéal qu’il soit religieux ou patriotique qui ne se dilue ni dans la laïcité ambiante nauséabonde ni dans le multiculturalisme stérilisant qu’on veut nous imposer.

  34. Espérons que cette polémique ne blesse point la foi de cette enfant… Quoi que l’on pense, n’oublions pas que nous parlons d’une adolescente et que tout cela peut avoir un impact davantage violent sur elle que sur des adultes.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services