Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / France : Politique en France

Massacre de chrétiens au Kenya : Fabius poursuit dans le déni

Suite à une question d'un député aujourd'hui, le ministre des affaires étrangères a répondu :

"Comme vous l’avez très bien dit, monsieur Jean-Paul Bacquet, le terrorisme est malheureusement un fléau mondial dont le dernier exemple tragique en date est le carnage – il n’y a pas d’autre mot – qui a eu lieu la semaine dernière, au petit matin, au Kenya, revendiqué par ceux que l’on appelle les Shebabs.

Les terroristes ont frappé les étudiants pendant leur sommeil, et fait près de 150 morts et 78 blessés parmi ces jeunes qui se consacraient au savoir, à la culture et qui n’avaient pas d’autre ambition que de travailler pour le développement de leur pays. 

Vous m’avez demandé un message. Le premier que j’adresse au nom de tous, j’en suis sûr, est un message de solidarité. Le second est un message d’action pour cette région où la France, d’ailleurs, agit déjà. Dans la Corne de l’Afrique, comme vous le savez, nous participons avec nos partenaires européens à la reconstruction longue et difficile de la Somalie. Nous apportons une aide au développement, nous aidons concrètement à former les soldats maliens et, enfin, nous soutenons l’Union africaine sur place. Le Kenya, comme le Nigeria et d’autres pays d’Afrique, incarne l’espoir de ce continent et c’est pour cela, en particulier, que les Shebabs l’ont frappé. À l’issue de cette séance, je me rendrai à l’ambassade du Kenya où je dirai au nom du Gouvernement de la République mais aussi, j’en suis sûr, en votre nom à tous, que la France est aux côtés de tous ceux qui luttent contre le terrorisme."

Islamisme ? Chrétien ? Des mots interdits ?

Juste après, Manuel Valls était interpellé sur l'affaire de la RATP :

"L’attitude de la RATP au cours de ces derniers jours – nous l’avons tous dit – n’a pas été appropriée. Elle n’a pas été digne d’une grande entreprise publique. Et c’est la raison pour laquelle le Gouvernement est intervenu pour dire très clairement qu’il importe, par des signes et des symboles, de montrer que nous sommes sensibles au martyre des chrétiens d’Orient." 

Partager cet article

14 commentaires

  1. L’attitude de la RATP n’est que le triste reflet de l’idéologie anticatholique qui sévit depuis 200 ans en France, et je suis toujours surprise qu’on puisse être à la fois catholique et républicain. C’est absolument contre nature ! Monsieur Fabius est dans le déni car les républicains ont fait au XVIIIe siècle comme les islamistes aujourd’hui en Orient : ils ont génocidé les catholiques et brûlé leurs églises. Pour la république, la vie d’un catholique ne compte pas. « Honorez le roi » (I Pierre 2,17) Vive le Roi Très Chrétien sacré à Reims ! « Heureuse la nation qui a Dieu pour Seigneur. » (Psaume XXX,22)

  2. À qui sait dessiner ou plutôt caricaturer, je verrais bien une litanie prononcée par Laurent FABIUS du genre :
    Ne dites pas « État Islamique » mais Daesh qui est la même chose en arabe,
    Ne dites pas « Coptes » ni Chrétiens d’Égypte mais Égyptiens, car dans ce cas, on comprend « musulmans »,
    Ne dites pas « Chrétiens du Kenya massacrés par des Islamistes » mais étudiants du Kenya attaqués par des Shebabs, là on est sûr que personne n’entend,
    Ne dites pas « ceci est une pipe » mais ceci est un objet portatif susceptible de dégager de la fumée…

  3. ” qui n’ avaient pas d’autre ambition que de travailler au développement du pays “.
    On peut donc leur pardonner d’ être chrétiens.
    Car s’ ils avaient eu une autre ambition – laquelle ? le massacre aurait eu un motif légitime ?

  4. Nos gouvernants et autres responsables parasites d’entités comme la RATP, ou plutôt, devrait-on dire pour tous ceux-là : les marionnettes des loges franc-maçonnes, sont toujours aussi médiocres dans bien des domaines et sur bien des sujets, et en premier lieu au plan des valeurs humaines.
    Maintenant ils mettent aussi de plus en plus en lumière leur lâcheté en n’osant pas appeler un chat : un chat.

  5. liberté égalité fraternité solidarité etc etc etc etc etc etc etc etc etc etc etc etc etc etc

  6. Le statut de musulman lui n’ est mentionné que lorsque la victime est musulmane .
    Cazeneuve encore cet après-midi dans un exercice de léchage de babouches ; il a dit en substance qu’ Ahmed Merabet, policier assassiné à Toulouse , était un vrai musulman , assassiné par un faux musulman, car l’islam est une religion de ” paix et de respect”.

  7. “(…) qu’il importe, par des signes et des symboles, de montrer que nous sommes sensibles au martyre des chrétiens d’Orient.”
    Surtout pas par des actes, bien sûr…

  8. http://videos.assemblee-nationale.fr/video.6642.questions-au-gouvernement—mardi-7-avril-2015-7-avril-2015
    Cliquer sur la première ligne, belle question de Monsieur Olivier Falorni : où l’on voit que ce déni s’installe même, sur le site vidéos de l’Assemblée nationale, dans les intitulés des questions : l’objet principal de la question de M. Falorni était en effet la situation des chrétiens, la libération de l’otage néerlandais n’étant qu’une introduction ; le déni peut ainsi continuer de plus belle lors de la réponse du ministre de la défense.

  9. Oui mais ça marche!

  10. Le recul de la RATP, anticatholique dans l’âme, sur intervention pressante du pouvoir ?
    Un hochet accordé à la “sensibilité” chrétienne.

  11. C’est comme s’il niait l’existence des chambres à gaz …
    Pas la peine de critiquer l’autre !

  12. Je crois qu’ils ont besoin de quelques NOUN à l’assemblée aussi, pour que les mots leur reviennent..
    Pour le DENI, rappelons que M FABIUS est responsable (mais pas coupable) du plus beau déni français: celui du sang contaminé.

  13. on ne distingue plus la différence sur des mains entre sang contaminé vieux de 35 ans et sang récent

  14. Que ces “étudiants” massacrés l’aient été parce que ce sont des chrétiens, mais pour Fabius, ce n’est qu’un point de détail!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]