Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Martine Aubry perd la métropole de Lille

Damien Castelain a été élu aujourd'hui président de Lille Métropole. Le maire de Lille, Martine Aubry, qui occupait ce poste depuis 2008, ne s'est même pas présentée, mettant fin à près d'un demi-siècle de domination socialiste.

Maire de la petite commune de Péronne-en-Mélentois (environ 900 habitants) il a devancé avec 108 voix sur 175 exprimées le candidat de la droite et du centre, l'UMP Bernard Gérard (62 voix), et Eric Dillies (FN, 5 voix).

Partager cet article

6 commentaires

  1. Nouvelle cure de désintoxication : Martine Aubry perd la métropole de Lille

  2. C’est encore plus une grosse défaite de l’UMP ! D.Castelain (à qui M.Aubry s’est ralliée) est accusé d’être l’homme de paille du PS : il est probable qu’il réserve plusieurs vice-présidences au PS. La domination socialiste va se poursuivre en catimini…

  3. Effectivement ,cela semble sentir la fin de règne pour Martine Aubry ,si l’on en croit le conseiller communautaire Lille Bleu Marine ,qu’il il y’a tout lieu d’ailleurs de croire sur parole ,par opposition à “la dame des 35 heures ”
    Le climat promet d’être “chaud ” pour l’avenir dans la capitale des Flandres ,à l’ombre du beffroi !!!
    http://www.lillebleumarine.com/

  4. Martine Aubry ne se représenterait pas. Présidente de LMCU depuis 2008, à la suite de Pierre Mauroy, la maire socialiste de Lille perd donc une place de taille. Dans le discours prononcé avant le scrutin, elle a clairement appelé à voter pour Damien Castelain pour «défendre l’intérêt général». In le Figaro.

  5. Pas tellement l’impression que la droite ait gagné pour autant!

  6. C’est énorme: cet UMP est vraiment le parti des loosers de la droite qui perd. A Lyon, ils sont infoutus de gagner face a Collomb, avec la majorité qu’ils sont surs d’avoir avec l’UDI. A Lille, ils arrivent à perdre face à un Dvd inconnu. A. Bordeaux, Juppé s’allie avec le PS et les Verts, ce qui confirme si besoin était son absence totale de convictions.
    L’UMP, l’union de la machine à perdre

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services