Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / France : Société

Marseille : une quinzaine de tombes catholiques profanées

Lu ici :

"Dix chapelles endommagées, une urne vidée, cinq livres funéraires et dix amphores cassées… C'est le bilan d'un acte de vandalisme perpétré le 7 février dernier au cimetière catholique de Saint-Louis dans le 15e arrondissement de Marseille. L'affaire n'a été révélée qu'hier. Sur place, aucune inscription n'a été découverte. L'acte n'a pas été revendiqué.

Jean-Claude Gaudin le maire de Marseille a condamné fermement "la profanation honteuse" de ces tombes. Il a rajouté :"Je souhaite que ces effroyables actes soient sévèrement punis et je suivrai attentivement le déroulement de l'enquête judiciaire. Le culte des morts est sacré et quelles que soient les croyances de chacun, tous les lieux de recueillement doivent être respectés."

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

4 commentaires

  1. Ou bien dit autrement : vous pouvez continuer, on laisse faire, on s’en fout de nos cimetières et des tombes cathos…
    Ces profanations cesseront lorsque leurs auteurs seront fourrés manu militari dans une cellule capitonnée ! Parce que ce sont des gaulois qui ont commis ces actes ; malgré leurs défauts, les africains et les musulmans respectent les morts (sauf les cinglés genre daesh) !

  2. La radio en parle ?
    Des ministres se déplacent ?
    Le président fait une déclaration ?
    Non ?
    Non !
    Ah, excusez-moi ! Il ne s’agit que de catholiques.

  3. @ Exupéry :
    C’est vrai, je n’ai pas pensé au cimetière d’Alger… Quand se trouvera t-il un gouvernement français pour décider un transfert des corps reposant là-bas, ou bien imposer aux Algériens le respect de ce lieu ?
    Ne pourrait-on pas faire en sorte que ce cimetière (et probablement d’autres) bénéficient d’un statut d’extra-territorialité, comme les cimetières américains des plages du débarquement ?
    Et si le gouvernement algérien continue de nous traiter de va-de-la-gueule, eh bien il faut agir selon les leçons de l’expérience et de l’Histoire : leur foutre une bonne dérouillée, parce qu’il n’y a que ce langage-là qu’ils comprennent !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services