Marseille : une quinzaine de tombes catholiques profanées

Lu ici :

"Dix chapelles endommagées, une urne vidée, cinq livres funéraires et dix amphores cassées… C'est le bilan d'un acte de vandalisme perpétré le 7 février dernier au cimetière catholique de Saint-Louis dans le 15e arrondissement de Marseille. L'affaire n'a été révélée qu'hier. Sur place, aucune inscription n'a été découverte. L'acte n'a pas été revendiqué.

Jean-Claude Gaudin le maire de Marseille a condamné fermement "la profanation honteuse" de ces tombes. Il a rajouté :"Je souhaite que ces effroyables actes soient sévèrement punis et je suivrai attentivement le déroulement de l'enquête judiciaire. Le culte des morts est sacré et quelles que soient les croyances de chacun, tous les lieux de recueillement doivent être respectés."

Laisser un commentaire