Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Et si Martine Vassal était élue maire de Marseille avec les voix du RN ?

Et si Martine Vassal était élue maire de Marseille avec les voix du RN ?

Contrairement à ce que tout le monde pense, la gauche écologiste n’est pas majoritaire à Marseille (42 sièges sur 101). Tout va se jouer au troisième tour. Pour le moment, Jean-Claude Gaudin demande au dissident LR (3 sièges) de se rallier à Martine Vassal (39 sièges) mais également à la divers gauche Samia Ghali (8 sièges).

Jean-Claude Gaudin semble oublier qu’avec 9 sièges, le RN pourrait être décisif dans le choix du maire de Marseille. La droite se sabordera–telle comme lors des régionales de 1998 ? La liste arrivée en tête de Michèle Rubirola est clairement une liste d’extrême gauche (écologiste de gauche, PS, LFI, PCF) !

C’est un choix emblématique que va devoir faire LR à Marseille : soit laisser la ville à l’extrême gauche, soit accepter les voix du RN. Le RN devra également faire un choix.

Tout va se jouer au troisième tour. Arrivée en tête dans la soirée du 28 juin à Marseille, la tête de liste du Printemps marseillais Michèle Rubirola n’est pas pour autant assurée d’être élue maire de la cité phocéenne. En effet, elle n’a pas réussi à remporter assez de sièges pour sécuriser une majorité absolue au conseil municipal (101 sièges). Selon le décompte effectué par La Provence, la liste arrive en tête avec 42 sièges. Deuxième, celle des Républicains (39), suivie par le RN (9), les alliés divers gauche de Samia Ghali (8) et ceux divers droite de Bruno Gilles (3).

Le Printemps marseillais, union de la gauche écologiste, qui a rassemblé le Parti socialiste, le Parti communiste, des Insoumis ainsi que des citoyens engagés, puis fusionné dans l’entre-deux tours avec les écologistes, va devoir désormais étudier “les conditions dans lesquelles cette ville peut être administrée sans renier ses valeurs”, selon les mots prononcés par Michèle Rubirola ce dimanche soir (…)

C’est parce que tout est encore incertain que la droite veut continuer à y croire. “Je n’ai pas perdu, ce soir il n’y a pas de majorité à Marseille”, mais une “situation de blocage”, a assuré Martine Vassal à l’issue de la soirée électorale, laissant présager d’une semaine de lutte d’influence acharnée d’ici à la première réunion du nouveau conseil municipal, probablement vendredi ou samedi. Pour espérer obtenir la majorité, les Républicains se tourneront eux vers le dissident Bruno Gilles, qui pourrait vendre chèrement le ralliement de ses quelques conseillers à Martine Vassal.

Même le maire LR sortant Jean-Claude Gaudin s’en est mêlé dimanche, repoussant sa rencontre avec Michèle Rubirola qui devait avoir lieu ce lundi matin : il a sommé les “onze élus des listes minoritaires d’hier”, soient celles de Bruno Gilles et Samia Ghali, de choisir entre “entre la poursuite du développement de la ville et le repliement vers les errements du passé et le déclin”.

Partager cet article

14 commentaires

  1. En faisant élire un général gendarme vassaliste dans le 7ème secteur de Marseille, les gaucho-rubirolistes se sont tiré une balle dans le pied. Ce tombeur de Stéphane Ravier déclare que “son adversaire représente un parti et des idées qu’il a toujours combattus”. Il ajoute : “la propreté, l’emploi et la sécurité seront nos priorités.” On lui souhaite d’avance bien du plaisir. Je ne vois pas Ravier servir de marchepied à ceux qu’il qualifie de “voyous”. A la rigueur pourrait-il aider Bruno Gilles, qui est resté discret. Mais Vassal et un concentré de nullité et de malfaisance. Quant à Samia Ghali, elle se vendra au plus offrant. Abstiens-toi, Stéphane!

  2. Le retour de la droite la plus bête du monde. Le COVID a tout changé, sauf cette constante.

  3. là où les marxistes se parent d’écologie,
    LR se parent d’antiracisme là où il n’y a pas de racisme,
    les gaulois eux s’abstiennent.

    beaucoup de blabla, blanc bonnet , bonnet blanc.
    Ravier a été rejeté par la population, il faut chercher à comprendre

  4. Samia Ghali est la cousine de Nora Preziosi. Elles sont d’origine berbère. La première se dit de gauche, la seconde a été proche de Gaudin à la mairie de Marseille. Toutes deux ont eu des neveux flingués à la kalachnikov. La famille flirte avec la mafia locale. Elles ont fait de riches mariages avec des notables marseillais. Vendredi 3 juillet 2020 les 101 nouveaux conseillers municipaux se réuniront afin d’élire le maire. C’est Samia et elle seule qui en décidera.

  5. Royer-Perreaut, maire vassaliste du 5ème secteur, a raison : 42 + 8 = 50. Cela ne fait pas la rue Michel puisque la majorité est de 51. Donc Rubirola plus Ghali ça ne colle pas. En revanche, Vassal plus Gilles plus Stéphane Ravier ça ferait le compte. Retire-toi Vassal. Laisse la place aux gens sérieux. Mais que tout cela se fasse de façon limpide, au vu et au su de tout le monde, et acté avec contreparties sérieuses au RN.

  6. Dès le 3ème tour c’est la majorité simple. A bulletins secrets. C’est là que la magouille va donner à fond. Je conseille aux gens du RN de s’abstenir alors de voter. Maire de Marseille, quel intérêt? A part détourner l’argent public. Rubirola s’y mettra, comme les autres.

  7. la droite la plus bête du monde….
    on en saura pus dans quelques jours

  8. L’alliance de la droite avec l’extrême droite n’est pas quelque chose de nouveau à Marseille. Jean Claude Gaudin n’a pas hésité à le faire, dans les années 😯 pour prendre la présidence de la région PACA.
    Je ne vois pas pourquoi Martine Vassal s’en priverait. ni pourquoi le RN la rejetterait. D’ailleurs, il faut savoir ce que l’on veut. Rien ne sert d’agiter l’épouvantail d’une gauche pastèque si l’on n’est pas capable de lui barrer la route.
    N’oublions pas que puisque la Russie n’a pas été consacrée au cœur immaculé de Marie, nous voyons se reproduire ses erreurs à travers le monde. Ne serait-ce que pour ça, Marseille vaut bien une alliance, comme Paris valait bien une messe.

  9. Il faut lire : dans les années quatre-vingt.

  10. @Reine Tak : Gaudin n’a pas cessé de demander pardon de son péché originel. Dans le principe vous avez parfaitement raison. C’est la doctrine Bompard, Marion, Béziers, etc… Mais les héritiers de Gaudin sont à la traîne. Leur idole c’est Samia Ghali, égérie de la mafia marseillaise. Vassal et elle ont monté contre Stéphane Ravier un front ripoublicain qui a marché. Ghali veut faire la loi dans les quartiers nord que Ravier lui disputait. Le degré de pourriture est très avancé ici. Je vous conseille la lecture du livre “les nouveaux parrains de Marseille” de Xavier Monnier. Eclairant!

  11. Mon scénario pour samedi. Vassal se maintient. Gilles, Ghali, Ravier s’abstiennent. Et au 3ème tour du 3ème tour, Rubirola est élue maire de Marseille avec 42 voix. Aucune décision sérieuse ne pouvant être désormais votée, la ville sera placée sous tutelle préfectorale.

  12. @marcos la situation que vous entrevoyez serait la pire pour Marseille qui serait placée sous tutelle préfectorale c’est à dire sous la tutelle de LAREM entre les mains de macron et de ses acolytes.
    Je suis une simple citoyenne et je n’ai aucun moyen de faire entendre ma voix et mon conseil à Vassal, Ghali, Ravier, Gilles.
    Je prie Dieu qu’il permette à tous ces responsables marseillais de tenir compte de l’intérêt de la ville et de ses habitants plutôt que de réfléchir avec leur ego.

  13. Mon scénario n’était pas le bon. Vassal s’est retirée, cédant sa place à un vieux cheval de retour, Teissier, 75 ans. On en découvre tous les jours. Si au 3ème tour du 3ème tour l’égalité à 42 voix persiste, c’est le plus vieux qui gagne, Teissier bat Rubirola. Sauf s’il y a chez Rubirola un plus vieux que Teissier. J’arrête. Tout cela est grotesque. A dire vrai, Rubirola, Teissier ou le préfet, tout cela n’a plus la moindre importance, sauf pour les élus du peuple et leurs protecteurs de la mafia. Qui osera encore se moquer de Sabiani, Carbone et Spirito?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services