Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Marseille : alors Manuel, ça gaze ?

Voici ce qu'écrivait sur Twitter le 12 avril 2012, celui qui s'appelait encore Manuel Valls :

VQue dire ? Retour de bâton, effet boomerang, qui fait le malin tombe dans le ravin…

Source.

Partager cet article

11 commentaires

  1. Il vous dira que c’est la faute au précédent gouvernement …

  2. Les mots n’ont pas d’importance pour ces personnes : il s’agit simplement de l’emporter aux élections. Comme pour les promesses électorales, leurs paroles n’engagent que ceux qui y croient.

  3. A Marseille comme dans d’autres villes (Nice est tristement à l’honneur aujourd’hui)le point de non retour est franchi à cause de la nullité des matamores de l’UMP et du PS qui, pour des raisons électoralistes et/ou par angélisme, n’ont jamais rien pu maîtriser.

  4. Plus facile à dire qu’à faire…

  5. Un menteur, un fourbe, un lâche, un imposteur et, surtout, celui qui restera comme l’exécuteur des basses oeuvres de François Hollande pour la répression des défenseurs de la famille…
    https://www.facebook.com/VallsImposteur

  6. En plus il se la joue bô gosse sur sa photo de profil ! Il se croit où ? Dans un film américain ?

  7. Valls est-il plus responsable que Sarkozy ? Les règlements de compte entre trafiquants de drogue à Marseille ont commencé sous Sarkozy.

  8. Cet homme sectaire et borné est discrédité depuis longtemps.
    Il a été convaincu de mensonge manifeste de très nombreuses fois.
    Qu’il soit poursuivi pour les actes répréhensibles qu’il a commis ou fait commettre et que l’on ne parle plus de ce ministricule.

  9. Se faire l’accusateur est une attitude typique et constante des socialos (mais pas seulement d’eux).
    Or, celui que Jésus nomme “l’Accusateur de nos frères”, c’est Satan.
    On voit ainsi qui les inspire en permanence, qui est “leur père” même, pour reprendre les paroles du Christ sur les menteurs, que d’ailleurs les socialos (et d’autres !) sont également de façon tout aussi constante.
    Notez que le diable est aussi appelé par Jésus “l’homicide depuis l’origine”…
    Comme par hasard les mêmes qui font profession d’accusateurs publics et de menteurs sont aussi pour l’avortement !
    Tous ces noms donnés par le Christ au démon permettent donc de voir rapidement, en fonction des actions de chacun, dans quel camp il se trouve.
    Si c’est un adepte du mensonge et de la désinformation, de l’accusation permanente des autres, et des lois mortifères, c’est bien évidemment un suppôt de l’Antéchrist.
    En ce qui concerne Valls, Taubira, Hollandouille et toute la clique, CQFD !

  10. Un homme s’est assis sur un banc à Marseille, et est parti ensuite, sans dommage. Ca c’est grâce à Monsieur Valls!

  11. Un “péteux”, ce Manuel Gaz.

Publier une réponse