11 réflexions au sujet de « Marseille : alors Manuel, ça gaze ? »

  1. Maria

    A Marseille comme dans d’autres villes (Nice est tristement à l’honneur aujourd’hui)le point de non retour est franchi à cause de la nullité des matamores de l’UMP et du PS qui, pour des raisons électoralistes et/ou par angélisme, n’ont jamais rien pu maîtriser.

  2. bazin

    Cet homme sectaire et borné est discrédité depuis longtemps.
    Il a été convaincu de mensonge manifeste de très nombreuses fois.
    Qu’il soit poursuivi pour les actes répréhensibles qu’il a commis ou fait commettre et que l’on ne parle plus de ce ministricule.

  3. Fleur

    Se faire l’accusateur est une attitude typique et constante des socialos (mais pas seulement d’eux).
    Or, celui que Jésus nomme “l’Accusateur de nos frères”, c’est Satan.
    On voit ainsi qui les inspire en permanence, qui est “leur père” même, pour reprendre les paroles du Christ sur les menteurs, que d’ailleurs les socialos (et d’autres !) sont également de façon tout aussi constante.
    Notez que le diable est aussi appelé par Jésus “l’homicide depuis l’origine”…
    Comme par hasard les mêmes qui font profession d’accusateurs publics et de menteurs sont aussi pour l’avortement !
    Tous ces noms donnés par le Christ au démon permettent donc de voir rapidement, en fonction des actions de chacun, dans quel camp il se trouve.
    Si c’est un adepte du mensonge et de la désinformation, de l’accusation permanente des autres, et des lois mortifères, c’est bien évidemment un suppôt de l’Antéchrist.
    En ce qui concerne Valls, Taubira, Hollandouille et toute la clique, CQFD !

Laisser un commentaire