Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Maroc, pays musulman modéré

Lu dans Présent :

E"Le Maroc a bloqué la distribution de l’hebdomadaire français L’Express qui a publié un numéro spécial, un dossier sur le monde arabe comportant notamment une reproduction du visage du prophète Mahomet, dont l’islam interdit la représentation. Très loin de tout blasphème, de toute volonté de dépréciation, la direction de l’hebdomadaire avait même pris les devants en prenant l’initiative de « voiler » le visage de Mahomet (le site de l’hebdomadaire ne précise pas si cette précaution a été prise pour l’ensemble de la livraison ou seulement pour les numéros destinés au monde arabe), « pour se conformer à l’usage en cours dans certains pays ». […]

Partager cet article

10 commentaires

  1. encore un journal qui ne dira pas la vérité sur l’islam

  2. Vous devez vous en féliciter non ? Voilà un pays qui a le “sens du sacré” comme vous vous plaisez à l’écrire. Ils interdisent ce qui les “blessent” et les “outragent”. C’est une législation authentiquement inspirée par leur foi. N’est ce pas cela que demande Escada et ses amis : Interdire ce qui déplairait à Dieu ?
    Ah mais j’oubliais dans votre raisonnement, cela ne marche que si la dictature de la foi s’exerce au bénéfice de la seule religion catholique. Pour les autres, il faudra repasser et c’est illégitime.
    Il y a un principe important en philosophie, celui de la non contradiction. Or en l’espèce la répression du blasphème est condamnée par vous lorsqu’elle se pratique au nom de l’islam mais elle devient légitime quand elle est invoquée par les intégristes soi-disant chrétiens. Cherchez l’erreur.
    Et ne me parlez pas de l’argument des subventions et toutiquanti parce que l’Etat subventionne déjà à 66 % les associations cultuelles par la défiscalisation ou encore les oeuvres clairement chrétiennes par les expositions et autres. Le seul reproche qu’on peut faire à l’Etat (et à mon sens cela n’en est pas à un), c’est qu’il est indifférent aux querelles de clochers et d’offenses réciproques. Du coup tout le monde peut défendre sa paroisse, et c’est très bien ainsi.
    Chercher la vérité cela suppose de l’honnêteté. C’est à cela qu’appelle le Pape Benoît XVI.
    [Honnêteté ? Parlons-en : il faut faire le différence entre des spectacles totalement irrespectueux à l’égard de la religion, avec une forte dose de scatologie, et un dossier non-hostile dans un hebdomadaire. Comparer les 2 est foncièrement malhonnête.
    Mais je constate qu’il y a toujours de bons bougres pour à la fois crier à la censure quand des chrétiens s’indignent de spectacles qui blessent la foi et en même temps défendre les musulmans…
    MJ]

  3. Le Point aussi est interdit:”(soit dit en passant, ce numéro, consacré à Dieu, est interdit à la vente dans la plupart des pays musulmans, à l’exception de l’Égypte et de Dubai”
    http://www.lepoint.fr/editos-du-point/franz-olivier-giesbert/la-tentation-bisounours-22-12-2011-1411388_70.php

  4. Le Roi du Maroc, dont la famille se dit descendant du dit ”prophète”, a eu raison d’agir ainsi : que chacun soit maître chez soi et agisse dans le respect de ses traditions et de ses convictions religieuses.
    Si nous interdisions certains groupes islamistes et , le Maroc ne s’en plaindrait certainement pas. C’est de plus le seul pays musulman du Maghreb où se célèbrent chaque dimanche sur l’ensemble de son territoire une quarantaine de messes catholiques environ, ceci sans décompter les divers cultes protestants.
    [Ben voyons. Il faudrait justifier la censure marocaine et critiquer la censure russe…
    MJ]

  5. Internaute a dit : “Il y a un principe important en philosophie, celui de la non contradiction.”
    Effectivement : la religion catholique proclamme la vérité d’un seul Dieu en trois personnes, Dieu le Père ayant engendré le Fils, le Saint Esprit, expression de l’Amour Divin, découlant du Père et du Fils, et tout cela depuis toute éternité.
    L’islam, apparu au VIIème siècle, répond que Dieu n’a pas engendré de Fils (et ne parlons même pas du Saint Esprit – l’islam se résumant en fait à la négation du christianisme).
    Jolie contradiction, n’est-ce-pas ?
    En conséquence, nous, catholiques, sommes parfaitement logiques avec nous-mêmes en n’accordant pas à l’islam, en contradiction totale avec le christianisme, les mêmes droits qu’à ce dernier.
    Car nous nous contredirions nous-mêmes si nous prétendions mettre sur un même pied d’égalité l’un et l’autre.

  6. @ Internaute, comparez les réactions des chrétiens et celles des musulmans en cas de blasphème (sachant que les musulmans voient du blasphème partout, certains étant même offensés qu’une chrétienne ose boire à leur puis – pauvre Asia Bibi !). Les chrétiens ne tuent pas quand leur foi est insultée… pour contester les accusations de violence mentionnées dans le discours de Ratisbonne, des islamistes ont… tué une soeur !
    Non, il ne s’agit pas de traitement différencié.

  7. @internaute
    En l’occurrence, l’honnêteté consiste à ne pas mettre en balance deux choses fort dissemblables dans leur factualité et dans leur intentionnalité:
    1° Représenter le visage humain. Ce qui est certes interdit par l’islam, car c’est là, mimer l’œuvre créatrice de Dieu. Mais c’est une pratique culturelle universelle, honnête, non agressive et naturelle à l’humanité depuis au moins 50.000 ans. D’ailleurs l’interdiction des représentations figuratives ne s’est pas établi aux différentes époques et partout avec la même radicalité dans les différents secteurs et de la civilisation islamique.
    2° Représenter pour singer, salir, outrager par des signifiants péjoratifs universels (par ex scatologiques ou sexuels) le personnage de nature divine vénéré par une religion.
    En bref, un enfant de 5 ans comprendrait que deux transgressions du code le route telles que : franchir imprudemment une ligne blanche, ou foncer délibérément, par pure haine, sur celui qui vient d’en face, ne sont pas deux transgressions du même ordre.

  8. Ca ne me choque pas. Ils sont souverains chez eux. Je préfère voir des journaux français interdits et une plus grande liberté de conscience au Maroc. Etre universel, c’est aussi savoir laisser leur place aux autres cultures, fussent-elles fondées sur une religion anti-chrétienne.

  9. L’islam ne peut pas être modéré, puisque sa base ne l’est pas du tout, au contraire, le coran est monstrueux.

  10. Qu’est-ce qu’il en pense Christophe Barbier ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique