Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Marlène Schiappa est demandée dans le Val d’Oise

Elle est priée de suspendre son combat pour l'écriture inclusive et de se pencher quelques minutes sur ce scandale :

"Le 24 avril 2017, Sarah, 11 ans, scolarisée en sixième dans le Val-d’Oise, accepte de suivre un homme de 28 ans qui l’a abordée dans un square. Il la conduit dans un immeuble où ils auront deux relations sexuelles, la première dans la cage d’escalier, la seconde dans un appartement. Ces faits ne sont pas contestés. Mais c’est la façon dont il faut les qualifier qui interpelle. Car l'individu sera jugé, mardi 26 septembre, à Pontoise pour « atteinte sexuelle sur mineure de 15 ans », en dépit de la plainte pour « viol » qui avait été déposée. Le parquet considère en effet que Sarah était consentante. En dépit de son très jeune âge."

Partager cet article

14 commentaires

  1. On savait déjà depuis longtemps que notre “justice” nous faisait souvent honte, mais là on touche le fond. L’enfant est bien devenu un objet comme les autres.

  2. Je croyais qu’il ne pouvait y avoir – par principe – consentement chez un mineur de quinze ans lorsqu’un adulte était en cause, et que le viol était toujours retenu…

  3. D’après Coluche, il n’y a pas de viol puisque le violeur est consentant.

  4. C’est très simple : le pédophile est-il socialiste ? gauchiste ? ou Macroniste ?

  5. En Europe, les enfants sont devenus des objets. Et les immigrés le savent ! L’un d’entre eux, un africain en Allemagne explique aux Européens ce qui va leur arriver” :
    https://www.youtube.com/watch?v=CQCdX4bg8hg
    Il faut remercier au passage tous les pro-européens sans qui le Grand Remplacement n’aurait pu arriver.

  6. Si les membres du parquet ne sont pas inspirés par Satan, par qui le sont-ils ?

  7. Comme “Tonio | 25 sep 2017 21:55:07”, il me semble que naguère (mais faut-il dire jadis), un mineur de 15 ans n’était JAMAIS présumé consentant face à un adulte…

  8. @jejaumau
    Même question pour les juges du Parquet.
    Encore heureux que la gamine n’ait pas été inculpée de viol sur majeur, ou de prostitution dans un square.

  9. Les enfants, nos enfants, sont devenus des jouets sexuels pour une minorité d’adultes complètement désaxés…
    En laissant faire cela, nous sommes aussi coupables !

  10. L’identité du violeur, présumé innocent ?
    La dérive pédophile initiée par les ténors du socialisme français (credo la motte – jack la langue – co d-bendit et consort), renforcés par certaines dérives idéologies muzmano-islamique en la matière fait son chemin, pour l’instant en France, après 4 ans et demi, on considère qu’un enfant est a priori consentant » explique ainsi Emmanuelle Piet, présidente du collectif féministe contre le viol ???!!! C’est ainsi que, dans son rapport, la peau-lice du Val d’Oise décrit Sarah comme une « jeune fille de 11ans » et non une enfant. Glaçant.

  11. Évidemment cette affaire est scandaleuse et évidemment cet individu devrait être renvoyé devant les Assises pour viol sur mineur. Je voudrais cependant rétablir un peu les choses. Il serait facile de blâmer le Parquet et la Justice en général dans ce dossier. Or le problème est notre droit pénal. Puisque pour qu’il y ait viol il faut caractériser soit la contrainte, la violence, la menace ou la surprise, ce qui n’est pas évident dans cette affaire, et c’est d’ailleurs pour cela qu’il est prévu l’infraction d’atteinte sexuelle sur mineur de moins de 15 ans qui réprime le fait d’avoir une relation sexuelle même consentie avec un mineur. Et c’est là qu’est la difficulté, car la loi laisse sous entendre qu’un mineur de moins de 15 ans pourrait donner son consentement à un tel acte, ce qui n’est bien évidemment pas entendable. D’autres pays on créé une présomption irréfragable (qui ne peut être renversée) d’absence de consentement, ce qui permet à tous les coups de renvoyer le délinquant pour viol. En France ça n’est pas possible, et je vous l’accorde ce n’est pas admissible. En bref c’est avant tout la loi qu’il faut changer…

  12. Il devrait être condamné et lorsqu’il le sera … les autres détenus lui feront comprendre qu’il y a des relations qu’il ne faut pas avoir, nous ne sommes pas dans un pays où les imams autorisent cette pratique !
    Il est vrai que co d-bendit n’est pas allé jusque là, dû moins il le dit, mais quand même, se laisser tripoter par un enfant …

  13. Je frémis en pensant à ma petite dernière qui va avoir 11 ans dans moins de 2 mois…

  14. @ Jacques : pas forcément car dans cette affaire il y a clairement eu menace.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.