Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Marion Maréchal Le Pen et le FN n’ont pas rompu avec Robert Ménard

Marion Maréchal-Le Pen explique les raisons de son départ de Béziers au Figaro :

Votre départ précipité est-il le signe d'une rupture avec Robert Ménard?

Marion-Maréchal-Le-PenNon, je ne le souhaite pas. Il n'y a pas de drame et je continuerai à discuter avec Robert mais s'il explique que ses idées devront s'incarner si le Front national ne les reprend pas, que devons-nous en conclure ? Doit-on imaginer une nouvelle candidature pour la présidentielle ? Une tentative de prendre deux ou trois points au FN et d'empêcher Marine Le Pen d'accéder au second tour ? Moi, je ne partage pas cette stratégie. On peut avoir des alliés critiques mais compte tenu de l'urgence de la situation, accordons-nous au moins sur le fait que le FN est le seul parti capable de changer les choses.

La vivacité des débats et des déclarations n'était-elle pas prévisible?

Les tables rondes sont une chose. L'esprit était celui du débat entre des gens divers. Même si sur l'immigration, par exemple, il existe des approches un peu plus modernes, que celles de Renaud Camus, contre lequel je n'ai rien par ailleurs. Il existe une génération d'intellectuels de droite aux analyses percutantes… Mais je m'étonne surtout des déclarations de Robert Ménard. À défaut se taire, il dit qu'il n'est pas le «marche-pied» du Front national, ni d'aucun autre parti politique pour 2017. J'aimerais simplement lui rappeler que nous avons été son tremplin lors des municipales en 2014.

Comment jugez-vous les pistes de solutions politiques évoquées ici?

70% d'entre elles sont défendues par le Front national depuis des années. Quand j'entends des aberrations, dans certaines tables rondes, où l'on attend l'émergence d'un candidat qui «oserait» prendre ces mesures, j'ai envie de rappeler qu'elles sont défendues par le Front depuis quarante ans. J'observe que systématiquement, ce qui ressort de la droite des Républicains est une sorte de «on veut vos voix, mais pas vos «gueules». Je ressens vraiment cela. Il y a une chose qu'ils n'ont pas saisie.

Laquelle?

Le Front national est incontournable. Cela rend malade une partie des Républicains de se rendre compte que nous sommes le seul parti politique répondant à 70-80% de ce qu'ils pensent. Ils ne veulent pas l'admettre. Il veulent faire comme s'il était possible de faire sans et emploie une sémantique correspondant à celle de nos adversaires communs, en nous qualifiant d'extrême droite très extrême. Soit c'est de la bêtise, soit c'est de la malhonnêteté intellectuelle. Le seul parti qui a véritablement la capacité de gagner en 2017 et d'appliquer réellement l'essentiel du socle commun que nous avons avec ces gens-là reste le Front national. Donc, la seule stratégie véritablement efficace serait de faire comprendre à cet électorat flottant, comptant les héritiers de Séguin et Pasqua, que la vraie droite souverainiste et identitaire qu'ils ont perdue est au Front national. C'est elle qui correspond le plus à leurs attentes (…)

Avez-vous appelé Marine Le Pen avant de prendre votre décision?

Oui. Elle nous a laissés très libres sur ce sujet et elle était plutôt constructive. Je l'ai contactée pour lui dire que j'étais mal à l'aise. Nous sommes partis, dans un souci de cohérence.

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

16 commentaires

  1. La député du Vaucluse a écourté son passage au Rendez-Vous de Béziers après une déclaration de Robert Ménard affirmant son refus d’être le «marchepied» du Front national et critiquant une partie du programme du parti.
    Le maire élu en 2014 avec le soutien du FN veut faire de cet évènement un rendez-vous fondateur de la mouvance, avec un label pour son «mouvement citoyen», Oz ta droite!. Sur la scène du Palais des Congrès de Béziers vendredi soir, on pouvait voir aux côtés de Robert Ménard les deux co-organisateurs de l’événement, Emmanuelle Duverger (son épouse et patronne du site d’information en ligne Boulevard Voltaire), et Yves de Kerdrel, directeur du magazine Valeurs Actuelles.
    «Gagner seulement avec Marine Le Pen c’est impossible. Il faut gagner avec plus que Marine Le Pen», a affirmé Robert Ménard devant la presse à l’ouverture de la deuxième journée. «On n’est le marchepied de personne. Mon seul souci, c’est le peuple de droite» a t-il expliqué, expliquant qu’il n’était pas d’accord à 100% du programme de la présidente du FN et vexant ainsi Marion Maréchal-Le Pen, qui a avancé son départ pour exprimer son désaccord.
    http://www.lefigaro.fr/politique/2016/05/28/01002-20160528ARTFIG00073-robert-menard-mobilise-la-droite-hors-des-murs-a-beziers.php

  2. Il est tout à fait vrai que le FN a largement contribué à l’élection de Robert Ménard.
    En même temps, quel est l’objectif de Robert Ménard ? Ou plutôt quelle est sa vision ? Il veut faire du lien, il voit qu’il y a de très bonnes volontés dans le paysage politique français, et que tout le monde n’est pas forcément au FN, et qu’il y a même de très bonnes volontés qui sont plus ou moins chassées du FN (Barbara Mazières par exemple). Ménard ne voit pas la droite réduite au seul FN “philipotien” (et il apparaît de plus en plus que Philippot ne partage pas vraiment des valeurs de droite, tantôt une éventuelle politique familiale que pour la protection de la vie).
    Donc Ménard voit plus large, et c’est ce qui déplaît à Marion. J’aimerais bien que cette dernière, pour qui je l’avoue, j’ai beaucoup d’estime, ait une vision aussi large et qu’elle ne se limite pas au parti familial…
    Bref, le bien commun transcende les partis…

  3. Vouloir faire sans le fn est une faute politique majeure et il est vrai que RM est vraiment dans l’ambiguïté.

  4. Pause sourire vue en commentaire sur l’article en lien:
    “On résume : le tremplin reproche au marche-pied de ne pas renvoyer l’ascenseur.”

  5. D’une logique irréfutable. L’idée du programme commun de droite est une base de départ pour des alliances intelligentes mais il faut accepter un porte-drapeau politiquement et electoralement crédible; pourquoi “l’entrisme” cher à Sens commun serait-il exclusivement dévolu au parti LR? La France est en état d’urgence dans tous les sens du terme et engluée dans “La tragédie européenne” si bien évoquée par James Galbraith ( c’est le titre de son dernier livre) dans l’émission économique du jour de France-culture (12h-12h30)…mais l’angélisme politique condiuira inéluctablement à la réélection de Hollande. Qui veut faire l’ange fait la bête.

  6. “…le seul parti qui a véritablement la capacité de gagner en 2017 et d’appliquer réellement l’essentiel du socle commun que nous avons avec ces gens-là reste le Front national…”.
    C’est possible encore faut-il rester à l’écoute de tous ceux qui ont mis leur espoir dans le FN. Ce parti représentait, depuis sa fondation, la défense de valeurs partagées par beaucoup de français.
    Mme MLP s’éloigne de beaucoup d’électeurs en raison de certaines de ses positions afin de plaire à beaucoup.
    Elle semble donner une caution importante à certains conseillers qui n’ont pour but que de transformer ce parti en un parti politiquement correct, Ce n’est pas le souhait de la majorité des électeurs !
    La vraie politique étant la gestion du Bien Commun…il faudrait s’en souvenir car rien ne sert de débattre sur des lois néfastes et libérales. C’est par la Vérité que l’on obtient la victoire !

  7. Marion a raison. Si ménard existe, il le doit au FN….. C’est-à-dire : à nous !

  8. Dixit: “Le FN est incontournable”
    Euh!? incontournable par la gauche ou par la droite!?

  9. Dixit: “Marine Le Pen nous a laissés très libres sur ce sujet”
    Bouhouhouhou!? Je sais de source sûre que les adhérents FN ont été lavés du cerveau contre le RdvBéziers2016…
    National-Stalinisme, quand tu nous tiens…

  10. Au regard de ce qui s’est passé récemment en Autriche, il est permis de douter d’une victoire FN en 2017. Le système mondialiste d’obédience marxiste-léniniste ne permettra pas cette victoire. La conquête du pouvoir par les urnes est une utopie. Pour sauver la France de sa déchéance programmée, il ne reste que le coup d’état avec l’appui de l’armée. Autrement, il reste les prières à la Vierge Marie, reine de France depuis que le roi Louis XIII lui a consacré son royaume en 1637. Que les laïcistes ne croient pas au Ciel, peu importe !

  11. Pour être direct, il m’a toujours semblé que la position de Bézier est un peu spéciale, et c’est la raison pour laquelle je n’y suis pas allé.
    En invitant Levy et Zemmour, cela signifiait clairement une volonté de détruire le Front National pas autre chose. Le maire de Bézier n’est tout simplement pas nationaliste et ne fera rien pour redresser la France dans une dimension catholique ; son objectif est de prolonger la république maçonnique avant qu’elle ne devienne inéluctablement islamique (par la force du nombre et de la démocratie et toujours républicaine).
    Ceux qui vénèrent la République doivent savoir que la République Universelle en France va devenir une République islamique par leur volonté de rester dans la République et la Démocratie.
    Ceux qui croient à la démocratie chrétienne (comme Poisson) sont peut être dans la logique du ralliement, mais pas dans la reconnaissance de la barbarie Républicaine et Démocrite.
    Or la République et la Démocratie n’ont fait qu’organiser la guerre à l’Europe de chrétienté avec la destruction de l’église catholique, l’extermination des royalistes, l’élimination des partisans de la nation lors de l’épuration en 1945, et maintenant la destruction de l’Europe en tant que terre du peuple européen par l’immigration de masse et l’anti-racisme comme justification idéologique de la destruction de notre peuple.
    J’imagine ce qu’a du ressentir Marion Maréchal Le Pen lorsqu’elle affirme “vos voies pas vos gueules”…
    Cette récupération est tout simplement la signature d’une pure trahison pas d’un bâtisseur. Cela ressemble a Sens Commun avec la Manif pour tous dont le dernier groupement reprend ‘démocratie’ à toutes les propositions.
    Ils n’ont rien compris… cela fait pitié.
    La seule solution est de reconnaitre la France comme terre Catholique, et de déclarer la tolérance aux autres religions. Cela permet de régler le problème de l’Islam en une ligne de la constitution.
    La seconde étape est de rendre illégale les subventions à la presse, et de rendre illégale la publicité, cela règle la soumission des médias aux puissances d’argent, cela permet de revenir à une production en fonction des besoins et non en fonction de la volonté de profit recourant à la création de besoins artificiels.
    La troisième étape est de mettre en place l’ordre dans les finances de l’état en reprenant le contrôle de la création monétaire.
    La quatrième étape est de rétablir la distinction entre A)Français et B)citoyen de la République, C) étranger, avec des status différents pour chacun d’eux, donc en supprimant les lois raciales rendant illégale cette distinction (Pleven, Gayssot, Perben…)
    La cinquième étape est de créer une discrimination entre les produits fabriqués en France et par des français, avec les produits autres afin d’attribuer le Crédit Social à ces marchandises uniquement (voir la définition du Crédit Social sur le site de versdemain.org)
    La sixième étape est de rendre illégal le vice.
    Merci de m’avoir lu, je suis disponible pour créer un groupe de travail sur ces sujets.

  12. “la vraie droite souverainiste et identitaire qu’ils ont perdue est au Front national.”
    Drôle de parti souverainiste puisqu’il tient à rester dans l’U.E. au lieu d’en partir pour créer une confédération européenne.
    François Hollande avait dit aussi que son ennemi était la finance internationale….. On a vu ce qu’il en est.

  13. Il serait plus facile pour tout le monde que le FN fût incontournable en effet. Mais qu’il le soit ne peut pas faire l’objet d’une pétition de principe. Qu’il y ait 80-90 pour cent des mesures souhaitées par la droite qui soient défendues depuis longtemps par le FN est un socle sympathique, mais pas déterminant. Un seul point de désaccord pour cent portant sur des valeurs sociétales non négociables suffirait à éliminer le FN de sa prétention à être incontournable. Et même la jeune et jolie et intelligente Marion ne pourra pas faire l’impasse sur ces questions. Tôt ou tard, il faudra qu’elle nous dise ce qu’elle pense des opinions de ” genre “de celui qui dirige actuellement le FN. Et tant qu’elle ne l’a pas fait, elle ne saurait prétendre à ne pas en être (dis)créditée.

  14. Elle ne dit pas autre chose que ce que dit Robert Ménard lui-même: il faut soutenir MLP. J’espère que cette brouille restera superficielle et passagère. Belles réactions en tout cas des deux protagonistes.

  15. Tout cela donne raison à menard ce qui est incontournable c est la France et non pas tel ou tel parti surtout s il a fait des allegeances comme on l a vu au parlement europeen.

  16. Evidemment, Marion a raison. Mais Robert Ménart ne sera pas responsable du dégout de l’électorat traditionnel du FN.
    La direction du parti est fautive. A faire du Gianfranco Fini dont le repère était Chirac dans les 90’s, on finit par décevoir. La dédiabolisation est aujourd’hui devenue une normalisation à tout crain… Attention, Marion, ceux qui ont mis leurs espoirs dans votre courage pourraient être déçu par votre tiédeur. Il faut des représentants d’une certaine morale dans la direction du Front…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services