Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard prennent tous les moyens pour se faire entendre

Gilbert Collard explique :

«Je suis un procédurier de formation. J'utiliserai donc tous les moyens à disposition pour m'exprimer. Je compte être un relais permanent entre ma circonscription et les ministres.» «Je viens de travailler deux jours au sein de ma commission, et j'y suis intervenu quatre fois, dont deux fois sur le harcèlement sexuel» «Nous levons la main et le président nous donne la parole.»

Dans l'Hémicycle, les non-inscrits n'ont le droit de poser qu'une question tous les deux mois au gouvernement, contre quinze par séance pour les groupes parlementaires. Mais ils ont trouvé la parade. Ils ont déjà déposé cinq amendements depuis le début de la nouvelle législature, notamment sur l'aide médicale d'État, la TIPP ou encore les frais de scolarité à l'étranger. Ce qui leur vaut donc cinq interventions en séance publique.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

6 commentaires

  1. bonne technique :on vous sort par la porte ,vous rentrez par la fenêtre!
    ils seront plus entendus que les 574 autres…

  2. C’est beau la démocratie française : non seulement, il est quasiment impossible de se faire élire sans être soutenu par un des gros partis, mais en plus, une fois élu, on a droit à la parole… une fois tous les deux mois.
    Et dire qu’il y en encore pour défendre ce genre de système (avec le bon prétexte que c’est pire ailleurs…).

  3. C’est scandaleux !!!
    Il faut réformer en vue de limiter le nombre des amendements déposés par les non-inscrits !
    Dans une démocratie comme la nôtre, quand-même…!!!

  4. Très bon les amendements pour pouvoir prendre la parole.

  5. L’on découvre des tas de choses avec ces élus. Pour l’instant ils font un très bon travail, malgré leur nombre restreint.

  6. Ils ont une commission, c’est déjà cela.
    Il est juste qu’il seront mieux écoutés que tous les autres qui rabâchent les mêmes lieux communs d’où la somnolence de beaucoup entre deux criailleries.
    Ils sont assidus (étonnement de Marion au vu de l’absentéisme dès les premiers jours) et intelligents. Bien.
    Un petit vent d’optimisme, enfin.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services