Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / France : Politique en France / Pro-vie

Marion Maréchal-Le Pen aimerait réorienter l’argent vers des associations qui accompagnent les plus fragiles

Suite à sa volonté de supprimer les 200 000€ de subvention que la région PACA accorde au planning familial, Marion Maréchal-Le Pen s’explique dans Valeurs actuelles sur cette idée que l’on peut considérer comme une des premières mesures pro-vie :

802978-marion-marechal-le-pen-le-29-aout-2015-a-plan-d-aups-sainte-baume“(…) Je me permets de dénoncer l’amalgame entre subventions du planning familial et remise en cause de la légalité de l’avortement, qui sont deux sujets différents. Plusieurs raisons à mon choix. Il n’est pas question  de faire disparaître ces associations pour la bonne raison qu’elles touchent des centaines de milliers d’euros de subventions annuelles par l’ensemble des échelons: mairie, intercommunalités, métropoles, départements, régions, Etat. La suppression des 200 000 euros annuels de subvention de la région n’entrainera pas leur disparition. Par ailleurs, 200 000 euros de subvention à une seule association dans un contexte budgétaire contraint était déjà, en soi, un scandale, surtout quand l’action de l’association ne rentre pas dans les champs des compétences de la région

VA. Mais sur le fond, maintenez-vous votre opposition au planning familial ?

Ces associations politisées, disons le franchement, de gauche et féministes, vivent d’une rente de situation. Il s’agit d’associations qui se présentent elles-mêmes comme “militantes”. Des associations idéologues qui défendent la théorie du genre et oui, banalisent l’avortement, présenté comme une mesure de contraception parmi d’autres.

Des associations qui ne proposent pas d’alternative à cette situation en conseillant et en assistant les femmes seules et fragiles qui souhaiteraient garder leurs enfants. J’aimerais réorienter l’argent qui leur est versé vers des associations qui se proposent d’accompagner les plus fragiles, qui font du social avec la neutralité idéologique nécessaire, des associations qui ne sont pas militantes, mais dévoués à des projets de santé.

VA. Vous assumez donc cette guerre déclarée aux associations idéologiquement proches de la gauche ?

J’ai toujours dit que notre gestion ne sera pas prisonnière de la bien-pensance et du politiquement correct. C’est pourquoi nous remettrons en cause l’aide aux associations de préférence étrangères ou communautaristes, comme celle des associations satellite du militantisme de gauche. De surcroit quand elles ont pied dans nos écoles auprès de nos enfants. Par ailleurs, réduire l’éducation sexuelle, l’accès à la contraception et à l’avortement à la seule action du planning familial est totalement grotesque, au vu des très nombreux dispositifs et structures d’aides existants. S’il existe des vrais cas de grande fragilité, l’accès à la contraception est aujourd’hui très largement démocratisé et ses moyens d’accès nombreux. Cela implique qu’une plus grande attention sur l’environnement psychologique et social soit mise en place en direction de ces jeunes femmes, dont il est hors de question de se désintéresser, particulièrement en raison de leur fragilité et de leur détresse.”

Partager cet article

20 commentaires

  1. Bravo, il faut absolument recentrer l’aide aux associations sur l’intérêt général, l’efficacité..et non pas le copinage politique et le communautarisme religieux, idéologique..qui détruisent notre pays, crée des rentes de situation alors que nos impôts explosent.
    Le planning familial, issu de l’après guerre, est aujourd’hui, de par la loi, largement relayé par les hopitaux et les médecins auxquels tout le monde a accès surtout les plus défavorisés.
    La plupart des aides n’ont aucune raison d’etre!

  2. Marion, c’est une évidence vous avez les capacités, les compétences et le succès sera bien au rendez-vous le 6 décembre, pour moi, il n’y a aucun doute ! Mais de grâce, vous êtes catholique et sans vous juger ou émettre une quelconque critique, affirmer votre position sociale en tant que tel, mettez de temps en temps une jupe longue ou une robe, vos adversaires n’en seront que plus déstabilisés. Vous représentez une jeunesse qu’ils n’ont plus ou qu’ils souhaiteraient détruire et pour cela je vous rappellerai le discours d’un certain François Athanase Charrette de la Contrie :
    Notre Patrie à nous, c’est nos villages, nos autels, nos tombeaux, tout ce que nos pères ont aimé avant nous. Notre Patrie c’est notre foi, notre terre, notre roi.
    Mais leur Patrie à eux, qu’est-ce que c’est ? Vous les comprenez-vous ? Ils veulent détruire les coutumes, l’ordre, la tradition. Alors qu’est-ce que c’est que cette Patrie narguant son passé, sans fidélité, sans amour ? Cette patrie de billebaude et d’irréligion.
    Pour eux la Patrie ne semble être qu’une idée ; pour nous elle est une terre. Ils l’ont dans le cerveau ; nous, nous l’avons sous les pieds, c’est plus solide !
    Et il est vieux comme le diable leur monde qu’ils disent nouveau et qu’ils veulent fonder en absence de Dieu… Vieux comme le diable !
    On dit que nous sommes les suppôts de vielles superstitions… faut rire ! Mais en face de ces démons qui renaissent de siècle en siècle, sommes une jeunesse messieurs ! Sommes la jeunesse de Dieu ! La jeunesse de la fidélité ! Et cette jeunesse veut préserver pour elle-même et pour ces fils la créance humaine, la liberté de l’homme intérieur.
    Que Dieu vous garde.

  3. Et bien voilà une déclaration courageuse !

  4. bravo Marion, nous sommes derrière vous. Vive la jeunesse de France qui peut voir en vous un idéal à suivre

  5. C’est sa première erreur de tactique politique.

  6. On peut se poser la question : pourquoi cet organisme (antifamilial) est subventionné ? Il ne s’agit pour eux que de payer leurs personnels et faire leur pub.
    Alors qu’ils sont les “conseilleurs” mais pas les payeurs des “actes opératoires” qu’ils revendiquent, cela coûte cher aux cotisants de la “Sécu” et aux contribuables.
    C’est scandaleux de faire vivre ainsi cet organisme qui n’a pas lieu d’exister ni au point de vue MORAL ni en coût.

  7. @Jephe
    ” une jupe longue ou une robe”
    Vraiment un élément fondamental de débat d’idées…
    Vous êtes complètement largué mon vieux vous avez quel âge pour dire ça? N’importe quoi !

  8. Jamais entendu ça depuis 30 ans de la bouche d’une femme politique, quel cran, quelle fraîcheur !
    Longue vie politique à Marion !

  9. Bravo pour vos positions que le général de Gaulle aimerait entendre, “vous êtes l’AVENIR de la
    FRANCE” dirait-il.
    continuez le combat.

  10. “Erreur politique”? Je me suis posé la question…Je pense au contraire que cela a été pesé…Personnes âgées, israélites, musulmans et bien sûr chrétiens pratiquants…Ne doivent pas être si éloignés de cette position. Surtout qu’elle la réitéré hier soir en l’argumentant. Avec l’appui tacite de Marine..Il y aura me semble t il des relais…Monseigneur Rey, Monseigneur Barbarin peut être…

  11. A lyonnais
    Quelque soit l’âge, Jephe à raison sur le fait qu’une catholique doit se tenir correctement et avoir un habillement en rapport avec ses convictions.
    Avez vous vu ces dames en jupe courte croiser les jambes ? Et ces mamans, toujours en jupe courte, se pencher sur leur poussette et montrer le très haut des cuisses ? Ces dames ne se rendent pas compte des distractions qu’elles offrent gratuitement et lorsque cela se passe à la messe, ce n’est pas très catholique.
    Je ne sais ce qui est reproché à la jeune Marion mais accorder ses convictions avec sa tenue c’est encore mieux et rend témoignage que les catholiques ont le respect de leur corps.

  12. J’ai la chance de connaître Marion et d’échanger avec elle : elle est d’une fraicheur, d’une intelligence politique et d’un courage qui sont au delà même de ce qui apparaît dans ses déclarations.
    Pour ce qui est des jupes de Marion dont parle Jephe, Marion était hier en jupe lors de son meeting à Nice mais peut être certains vont critiquer cette jupe comme étant trop courte ou trop longue…

  13. J’ai répondu au fameux “lyonnais”, mais mon droit de réponse semble t-il a été censuré. Bref, ce n’est pas grave.
    Merci à ceux qui soutiennent la cohérence avec les idées. Mais ne créons pas de polémique inutile entre nous. Simplement je me permettrais de rappeler ceci de Saint Augustin :
    > A force de tout voir, on finit par tout supporter.
    > A force de tout supporter, on finit par tout tolérer.
    > A force de tout tolérer, on finit par tout accepter.
    > A force de tout accepter, on finit par tout approuver.

  14. CQFD le FN va-t-il suivre ?

  15. La valeur n’attend pas le nombre des années …si ma mémoire est bonne ?
    Preuve par neuf avec Marion…

  16. Les tenues de Marion n’ont jamais été incorrectes. C’est vraiment perdre son temps que d’en faire un argument politique.

  17. Marion Maréchal Le Pen a totalement raison.
    Quand elle dirigera la région Provence et tout le fourbi, il faudra la soutenir pour empêcher les Estrosi, Gaudin et consorts socialistes de gêner sa gouvernance.

  18. Marion vient peut-être de commettre une bévue politique ,disent certains….Je suis sûre du contraire. Elle ne peut que renforcer sa crédibilité en montrant qu’elle n’est pas prête à troquer ses convictions contre un score électoral….

  19. assistons nous à une prise en conscience au FN de l’attachement de beaucoup de français aux valeurs chrétiennes?
    ou à une simple prise en compte pragmatique du cout de l’avortement?

  20. “Mefiez vous des loups ravisseurs”; Marion Maréchal Le Pen est pour la pilule abortive et l’avortement http://youtu.be/HsDJQIvgJj0
    “Rassurez-vous, pas besoin de grande envolée lyrique puisqu’il n’est absolument pas question de remettre en cause la légalité de l’avortement ni de défendre le projet de loi actuellement défendu en Espagne …” dixit Marion Maréchal Le Pen; lors du débat sur l’amendement Lemaire, article 5 quinquies C de la loi sur l’Egalité Femmes-Hommes visant à supprimer la notion de « détresse » de la femme pour justifier le recours à l’« interruption volontaire de grossesse »
    (source : Jeanne Smits)

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique