Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Marion Maréchal : “Le principe est donc renversé, notre société peut tuer de très grands handicapés au nom de la dignité et peut-être, surtout, des économies”

Marion Maréchal : “Le principe est donc renversé, notre société peut tuer de très grands handicapés au nom de la dignité et peut-être, surtout, des économies”

Marion Maréchal a pris position aujourd’hui pour la survie de Vincent Lambert, dans un texte publié par Valeurs actuelles :

“Ce lundi 20 mai, pour la première fois, l’Etat français autorise l’euthanasie d’un être humain. Le terme, trop violent, n’est pas employé et pourtant il ne s’agit pas d’autre chose. Vincent dont le corps est paralysé et non inanimé, qui ne peut pas communiquer mais n’est pas en état végétatif, va être volontairement privé d’eau et de nourriture jusqu’à ce que mort s’en suive. Il n’y aura rien à débrancher, Vincent vit par lui-même. Et pour se donner bonne conscience, car l’agonie sera longue, le corps médical l’endormira. Comme on endort un chien qui va se faire piquer chez le vétérinaire.

1700 personnes sont dans son cas. À partir d’aujourd’hui, le principe est donc renversé, notre société peut tuer de très grands handicapés au nom de la dignité et peut-être, surtout, des économies. La famille se déchire, le corps médical s’oppose et beaucoup voient dans les dix dernières années de vie de Vincent un calvaire à abréger.

Seulement voilà, ce n’est pas à nous de décider qui est digne de vivre ou de mourir, quelle vie est acceptable ou ne l’est pas. C’est à nous, en revanche, de prendre soin des plus faibles et des plus dépendants d’entre nous. Sauf à tuer notre honneur, en même temps que Vincent Lambert.

Selon moi, le cas Vincent Lambert est instrumentalisé pour permettre une application plus large de la loi sur l’euthanasie, voire pour préparer les esprits à une nouvelle loi plus laxiste.  C’est pourquoi je prends position aujourd’hui.”

 

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

8 commentaires

  1. S’il en était besoin, une fois de plus elle fait la démonstration qu’elle a un coeur alors que les godillots de micron et lui-même ont une pierre à la place du coeur

  2. Bravo Marion,
    Concernant la famille, son enfant en saura quelquechose, concernant l’économie elle peut remercier le journal des Rotschild, qui la sortie de l’oubli. Et elle aussi instrumentalise Vincent Lambert pour refaire surface.
    Mais vraiment, il n’y a que cela en politique française, quelle pitié;
    Elle sait qu’après Macron la place est à elle.
    A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.

  3. Oui Marion, sauf que le principe de protection des plus faibles et des plus fragiles s’étend aussi sur le champ économique et social ; la vie d’une personne privée d’emploi a autant de valeur que celle d’une tierce personne qui serait plus “utile” à la société, en sachant que les “utiles” à la société seront de moins en moins nombreux, de par l’évolution même du système néo-capitaliste… Bien prétentieux aujourd’hui à chacun que de se prétendre ou de se croire à l’abri…
    Il va sans dire que de défendre “en même temps” un projet de société tout libéral sur le plan économique et social prend nécessairement le contre-pied de positions “pro-vie” sur le plan sociétal. Encore une fois nous en avons hélas la preuve éclatante, le libéralisme tue ; ce qui est logique, puisque l’esclavage et la mort constituent son ADN même…

  4. Des économies ? En faveur de “serials killers” que la “justice” déclare irresponsables, ou de terroristes qui sont des “déséquilibrés”…

  5. “Selon moi, le cas Vincent Lambert est instrumentalisé pour permettre une application plus large de la loi sur l’euthanasie, voire pour préparer les esprits à une nouvelle loi plus laxiste. ”
    tient donc….horreur, je suis découvert, mais heureusement, on ne voit pas encore mon visage ; ça ne saurait tarder

  6. N’importe quoi !

  7. On ne peut pas servir Dieu et l’argent…et nos politiques français ont clairement fait leur choix !

  8. … j’ai exactement pensé cela et je l’ai d’ailleurs “commenté” ici ou là… donc le pouvoir satanique va reculer un peu (bah oui nous avons été un certain nombre pour être contre) et c’est reculé pour mieux.. sauter ! dans quelque temps cette loi ressortira en catimini et hop le tour est joué ! comme pour la PMA /GPA, avortement etc etc. Style vous votez contre et ben moi je passe outre. je détourne je pulvérise et j’obtiens, je légalise !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services