Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Marine Le Pen éclaircit sa position sur l’avortement

Minute nous offre en avant première de larges extraits du prochain livre écrit par Marine Le Pen, A contre flots. Parmi ces extraits, il en est un qui nous intéresse plus particulièrement, puisqu’il apporte des précisions sur une prise de position qui lui a été reprochée.

Son jugement sur l’avortement :

Lepenm "L’avortement est un drame, la très grande majorité des femmes le sait. C’est un drame personnel, loin d’être l’acte anodin que l’Etat a prétendu en faire depuis 30 ans. Et même si, incontestablement, il existe des femmes qui se servent de l’avortement comme d’un mode de contraception, une facilitée remboursée par la Sécurité sociale et qui n’ont pas une once de conscience de leur geste, c’est une part infime de celles qui y ont recours.

Pas une femme n’en connaît une autre qui, passée par là, n’en soit sortie le coeur et parfois même le corps brisé. Celles-ci, vous remarquerez, n’en parlent jamais, la simple évocation en étant douloureuse et l’oubli préférable. Et lorsqu’elles en parlent, c’est pour dire : "Mon enfant aurait 5, 15, 35 ans…""

Sur la façon de résoudre le problème :

"J’ai dit qu’il fallait tout mettre en oeuvre pour réduire au maximum le nombre des avortements et qu’il m’apparaissait inefficace et cruel de le faire par des mesures coercitives, ce à quoi tendrait la suppression autoritaire de la loi Veil. Je pense que c’est par des mesures incitatives, évidemment doublées d’une vraie politique d’information et de prévention auprès des adolescentes, qu’il faut lutter contre l’avortement."

Dénonciation de la fausse propagande ‘pro-choix’ :

"J’affirme que beaucoup de femmes n’ont simplement pas le choix, qu’elles n’ont pas la possibilité de garder leur bébé. Or, elles voudraient avoir ce choix. (…) Les dirigeants politiques, par leur aveuglement et leur compétence, ont rendu ce choix impossible. (…) Le respect de la vie est une donnée fondamentale des sociétés humaines mais ce constat fait, on laisse le soin aux femmes de se débrouiller avec le quotidien. Les hommes aussi d’ailleurs devraient se sentir un peu plus concernés, car les exemples où ils tournent les talons à l’annonce de la grossesse sont encore fréquents, trop fréquents.

Quid, dans ces conditions, de la liberté de choix ? Ne doit-on pas s’interroger en priorité sur celle des femmes qui sont obligées d’avorter, ou qui pensent l’être ? N’est-ce pas à leurs côtés et pour leur redonner la chance de garder leur enfant, qu’il faut aujourd’hui mener le combat ?"

Michel Janva

Partager cet article

24 commentaires

  1. Pour une femme “suspectée” d’être du courant le moins “catho tradi” du FN, je crois que cela reste très honorable. En tous cas, je connais [peu] de responsables politique qui tiennent ce langage.
    Le programme du FN fait de la politique familiale un des principaux axes de son combat pour le redressement de la France; sans entrer dans de quelconques considérations de foi, la démographie à elle seule, notamment celle de l’immigration, impose de toutes façons une forte relance de la natalité.
    Personellemenet, je serais plus hostile que Marine à la loi Veil, porte ouverte à tous les crimes.
    Pour la petite histoire, les magasins Carrefour ont refusé de distribuer le livre de Marine Le Pen dans leur réseau d’hyper-marchés.

  2. Je trouve qd même philippe de Villiers plus convaincant sur ce sujet. Il est très clair et n’a jamais varié… IL n’y a quand même pas qu’au FN que l’on trouve des défenseurs de la vie, fidèles au Décalogue. Lisez donc les propositions de Bernard Seillier (Sénateur MPF, membre du conseil pontifical pour la famille…)

  3. Carrefour?
    Carrefour, La compagnie qui durant l’affaire des caricatures danoises s’est empressée de boycotter les produits danois?
    Carrefour, La compagnie qui organise les campagnes d’abattage de mouton avec les autorités religieuses?
    Carrefour, la compagnie dont les publicités présentent des femmes voilées avec horaire de prières?
    http://img483.imageshack.us/img483/834/sanstitre8zc.jpg
    Carrefour…

  4. “Pour la petite histoire, les magasins Carrefour ont refusé de distribuer le livre de Marine Le Pen dans leur réseau d’hyper-marchés.”
    Pas étonnant quand on sait qui a créé ce magasin en 1968… info que je ne peux donner compte tenu des lois antiracistes… La solution : Catholiques, BOYCOTTONS CE GROUPE CARREFOUR, A VIE ! ET NE LEUR DONNONS PAS UN SOU !
    quant à la prise de position de Marine: “J’ai dit qu’il fallait tout mettre en oeuvre pour réduire au maximum le nombre des avortements et qu’il m’apparaissait inefficace et cruel de le faire par des mesures coercitives, ce à quoi tendrait la suppression autoritaire de la loi Veil”, elle nage en plein rêve. Donner la liberté au mal de se répandre est toujours une grave erreur. On le paye depuis 1789 par la domination de l’Etranger sur la France, juste châtiment national.

  5. Marine Le Pen a des propos justes et raisonnables à la fois. Certes, des hommes ont eu aussi des propos plus ou moins similaires comme certains frontistes, “droitistes”, comme le Vicomte Villers, mais elle a un “argument” naturel c’est d’être une femme, donc de parler avec plus de connaissance du sujet. L’homme pourra toujours essayer de se metttre à la place “de”, son discours sera toujours idéologique. Marine a, certes l’idéologie mais également les “sentiments” qui vont avec.
    Sentiments que n’a pas l’air d’avoir eu l’ancienne ministre qui a adopté la loi qui supprime la vie…alors qu’elle a échappé elle même à la mort dans les années sombre de notre histoire.

  6. Ces propositions restent très vagues.
    Dire ce que les gens veulent entendre est facile. S’engager sur des mesures précises l’est moins.

  7. Si je peux me permettre un commentaire d’outre-Atlantique, vous êtes tout de même chanceux d’avoir de pareilles déclarations dans l’arène politique. CHez nous, personne (même pas la plupart de nos Évêques) n’a le courage de dire pareille chose librement… La défaite semble malheureusement complète au Québec…
    À titre d’info, nous tuons pas loin de 40 000 enfants par année au QUébec (pour une population de près de 7 millions !)
    Ce qui nous reste à faire c’est de travailler à aider (cas par cas) les femmes (surtout les jeunes) à faire le bon choix !

  8. C’est courageux mais ce n’est pas ce que demande l’Eglise. [Marine Le Pen] dit qu’il faut limiter le nombre d’avortements au maximum et non interdire. C’est pas mal, mais ça montre qu’elle n’est pas contre par principe. Le mieux est l’ennemi du bien.
    Certes il faut composer avec ce que l’on a, mais pour cette question précise un autre responsable, dans un courant frère-ennemi (malheureusement) est clairement contre l’avortement.

  9. Conclusion : Une bonne note à Marine !
    et notons au passage qu’il n’y a pas qu’au FN que l’on trouve des gens qui défendent le droit à la vie dès sa conception.
    Ex : (en vrac) Christine Boutin, P.de Villiers, Charles Millon, Guillaume PELTIER, Bernard Seillier, Etienne Pinte, et je dois en oublier….

  10. Etienne Pinte,le maire communiste de Versailles ! êtes-vous sûr ?

  11. Conclusion honnête de Bernard; j’ajouterai que Marine n’a pas fait changer le programme du Front, qui, révisé en 2001, propose en toutes lettres l’abrogation de la loi Veil.
    Par ailleurs, il faudrait ne pas perdre de vue qu’aucun parti politique n’est confessionnel en France, pas plus le FN que le Mpf ou n’importe lequel autre.

  12. “J’affirme que beaucoup de femmes n’ont simplement pas le choix, qu’elles n’ont pas la possibilité de garder leur bébé. Or, elles voudraient avoir ce choix.”
    J’avais en tête que la Loi Veil n’était pas parfaitement appliquée en ce sens qu’elle prévoyait que la femme puisse rencontrer et des avorteurs du Listing familial et des associations d’entraides informant la femme en détresse de toutes les aides financières et matérielles qu’elle peut recevoir en tant que mère célibataire et la possibilité qu’elle a de faire adopter son enfant (sous X, etc). J’avais donc en tête cela et que ce dernier type d’association (genre SOS Tout petit) n’avait pas accès aux hopitaux publics contrairement à l’infâme Listing familial alors que la loi le prévoit.
    A défaut de la supprimer, il faudrait peut-être donc que la Loi Veil soit respectée et que les associations Pro-vie puissent elles aussi conseiller les femmes en détresse pour leur offrir une vraie alternative à l’avortement, un vrai choix (qu’elles n’ont pas comme le déplore Marine Le Pen).

  13. en vrac) Christine Boutin, P.de Villiers, Charles Millon, Guillaume PELTIER, Bernard Seillier, Etienne Pinte, et je dois en oublier….!!!!!!!!!!!!!!!
    Tous ces démocrates et Marine Lepen en plus désormais sont favorables au maintien de la loi Veil qui a fait désormais plus de 6 000 000 de morts en France.
    On ne peut pas dire qu’aucun de ces démissionnaires de la loi naturelle sont favorable au droit à la vie.
    IL FAUT CHOISIR !!! Le droit à la vie ou la loi Veil.
    Le cardinal Ratzinger et Mgr Shéridan (Colorado) l’avaientt rappelé aux évêques américains en 2004 Il n’est pas possible à un catholique de voter pour un politiciens comme Marine Lepen ou C Boutin sans raisons proprtionnées sous peine de ccopération au mal :
    ” 6-Lorsque ces mesures de précautions n’ont pas eu leurs effets ou au cas où il n’a pas été possible et que la personne en question, persiste de façons obstinée à se présenter à la Sainte Communion, le ministre de la Sainte Eucharistie doit refuser de la lui donner. Cette décision proprement dite n’est pas une sanction ou une peine. Le prêtre ne rend pas de jugement concernant la personne coupable mais réagit à une situation objective de l’état de péché.
    NB : Un catholique serait coupable de coopération formelle avec le mal et indigne de se présenter à la Ste Communion si il vote délibérément pour un candidat qui permet l’avortement et/ou l’euthanasie. (…)”. Quand un catholique ne partage pas les positions d’un candidat en faveur de l’avortement mais vote pour ce candidat pour d’autres raisons, cette coopération à distance peut-être permise pour des raisons proportionnées.”
    http://www.veritatis-splendor.com/Documentation.htm#CDF

  14. En attendant, il me semble qu’en 2007 c’est bien Jean-Marie Le Pen qui se présente et non sa fille, ni personne d’autre du FN il me semble.

  15. @EA : Qu’est-ce qui vous autorise à affirmer que toutes les personnalités que vous citez sont pour l’avortement ?
    Merci de répondre en citant leurs propos ou écrits…

  16. @EA : Je viens d’aller visiter votre site et il me souviens que très récemment, à l’occasion des obsèques du général de Boissieu aux Invalides, le président Chirac, présent à la messe, a reçu la sainte communion. Je vous laisse deviner le nom de l’évêque qui l’a communié…

  17. Je suppose que ça doit être Mgr Vingt Trois.
    Mais pourriez vous me le confirmer. Il semble que son officialité ne soit pas en phase avec lui.
    http://www.veritatis-splendor.com/romero.html

  18. @ Michel Janva
    Pour C Boutin par exemple :
    L’IVG, un recours toujours actuel, par Christine Boutin
    LE MONDE | 18.01.05 | 18h06
    “D’autre part, toute femme enceinte, qui envisage l’IVG, doit effectivement recevoir une information complète sur l’IVG et ses conséquences, ainsi que sur toutes les solutions proposées : les structures d’accueil et d’hébergement d’urgence, le soutien psychologique et le service de consultation pour le suivi post-abortif, les aides éducatives à l’accueil de l’enfant.
    La proposition de loi promeut également la création d’un observatoire public consacré à la “prévention de l’IVG et l’accueil de la vie”, comme outil d’une véritable politique de natalité et d’aide à la famille.
    Mon initiative se veut constructive et positive. Sortons de l’opposition stérile entre “pour” et “contre”, et posons ensemble les fondements d’une politique d’accompagnement de la femme et d’accueil de l’enfant.”

  19. @ EA : dans quelle phrase Mme Boutin se déclare pour l’avortement ?
    Sinon, ce n’est pas Mgr Vingt-Trois. Mais nous pourrions continuer cette conversation par mail.

  20. @ Michel Janva, Ch. Boutin ne déclare pas être POUR l’avortement, ce serait improductif quant à son vrai combat… Non, elle se contente – ce qui est plus subtil et sournois – de demander de sortir “de l’opposition stérile entre “pour” et “contre”… Cette attitude revient finalement à abdiquer le combat pour le retrait de la loi hérétique de l’avortement.
    Merci à EA pour son travail sur son site. J’y retiens entre autres ces deux mots, l’un de Chirac, l’autre de Jean-Paul II. Chirac : “Non à une loi morale qui primerait la loi civile” (Chirac : “Le Journal du Dimanche”, 2 avril 1995). Jean-Paul II lui répond : “lorsqu’une loi civile légitime l’avortement ou l’euthanasie, du fait même, elle cesse d’être une vraie loi civile, qui oblige moralement.” (Jean-Paul II, Evangelium vitae, n° 72) En extrapôlant le mot de Jean-Paul II, on aboutit avec une joyeuse surprise à ceci : “lorsqu’une Constitution (au-dessus de la loi) légitime l’avortement ou l’euthanasie, du fait même, elle cesse d’être une vraie Constitution civile, qui oblige moralement.” On est donc fondé à désobéir à cette constitution immorale…

  21. @ Michel Janva
    Il faut bien distinguer être favorable à l’avortement et favorable au DROIT à l’avortement.
    Mme Boutin nous dit qu’elle est contre l’avortement mais qu’elle est favorable au statu quo sur le DROIT à l’avortement.
    Si elle ne veut pas abolir la loi Veil, elle est se pose de fait pour son maintien.
    C’est un peu comme si en 1942 elle nous disait qu’elle était opposé à la déportation des juifs mais qu’elle était favorable au statu quo sur les dispositions de Vichy sur les déportations des juifs. Chacun restant libre de dénoncer ou non son voisin juif s’il s’avérait trop génant. C’est ce qu’on appelle le libéralisme moral.
    Mais dans le cas de Christine c’est encore plus grave, car l’avortement conduit certainement à la mort, tandis que le destin des juifs n’était pas systématiquement connu à l’avance à Drancy.
    Ce qui etait hallucinant dans son programme de 2002, c’est que l’abolition de la loi sur le PACS était inscrite en toute lettre mais pas l’abolition de la loi Veil. Philosophiquement, elle ne sait pas dégager une hiérarchie dans la gravité aux atteintes à la loi naturelle.
    En espérant avoir été clair, cordialement,
    EA

  22. @Bernard.
    Vous écrivez “Je trouve qd même philippe de Villiers plus convaincant sur ce sujet.”
    Je ne connais aucune déclaration de lui sur l’abolition de la loi Veil. Si elles m’ont échappées, ça m’intéresse beaucoup.
    En quoi est il plus clair que Marine ?

  23. one point for ea concernant la mère Boutin , mais qui se berçait encore d’illusions la concernant ?
    Elle fait passer le message qu’elle peut au sein de sa formation mais elle ne se rend plus compte qu à force de jongleries conventionnelles ,sa coquille est vide…

  24. J’ai personnellement entendu Philippe de Villiers à différents meeting (dont au moins deux) critiquer la “criminelle loi Veil” et il s’est opposé fermement en 2001 à l’extension de l’avortement à 12 semaines (au point de provoquer un incident de séance en comparant les socialistes aux…nationaux-socialistes des années 30!!°
    Cordialement,

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]