Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Politique en France

Marine Le Pen veut interdire la burqa et le voile

partout en France.

Addendum 30/03 : en commentaire, Marine Le Pen précise son propos.

Partager cet article

23 commentaires

  1. je n’y vois aucun inconveniant,bien au contraire.

  2. Les lois existent déjà pour interdire aux gens d’avoir le visage entièrement couverts (sauf carnaval). Pas besoin d’en rajouter.De toute manière dans les zones de non droits, ils vont aller verbaliser les gens de la police pour provoquer une émeute et se faire caillasser. C’est plus facile de verbaliser pour un petit excès de vitesse avec un radar.
    Le problème n’est pas dans la burqa mais pourquoi il y a la burqa: des riches épouses d’émirs petrodollars, en voyage touristique en France?
    Bien sûr que non, il y a même des récentes converties…
    Cette loi anti-burqua ce n’est même pas un emplâtre sur une jambe de bois.
    [Pouvez-vous me donner la référence de la loi qui interdit de se promener entièrement couvert, sauf pour le carnaval, svp ?
    MJ]

  3. Elle veut interdire burqa et voile partout au nom de la laïcité. D’autres prendront des mesures aussi radicales au nom de la même laïcité, et interdiront la soutane, le voile de nos religieuses et les bures marron ou blanche ou noire de nos franciscains, dominicains ou bénédictins. La seule bonne raison pour laquelle la burqa doit être interdite est celle qu’a énoncée c. Que la loi existe ou pas, il doit être interdit en France de se cacher le visage en public. Si l’on invoque la laïcité, on s’expose à un effet boomerang laïciste dévastateur

  4. Voilà ce que dit exactement Marine Le Pen : « S’il n’en tenait qu’à moi, cher monsieur, non seulement j’interdirais la burqa, partout, mais j’interdirais le voile, partout. Parce que je considère que le voile, comme la burqa, vont à l’encontre des valeurs qui sont celles de la République française, et vont à l’encontre de notre principe de laïcité. »
    Marine Le Pen veut-elle vraiment prendre le risque de faire interdire l’habit – et le voile, et la guimpe – des religieuses catholiques, “partout” dans la République laïque ? Je n’arrive pas à le croire. Mais si c’est bien cela, alors il faudra interdire le voile dès lors qu’il est porté par une musulmane. Non ?

  5. Quel voile ? De religieuses ?

  6. Bonjour,
    Ce qu’elle dit de l’avenir et des Français est canon! C’est cela qui me semble beaucoup plus intéressant et heureux.
    Le voile et la burqa paraissent presque has been vu ce qu’elle entrevoit (et ce qu’espère la majorité des Français avec elle)
    Il n’y en a peut-être plus pour longtemps avec un peu de réveil et peu de bonté par-ci par-là
    Bien cordialement,

  7. On fait souvent référence à une loi française interdisant le travestissement ( ou déguisement) en dehors des périodes du carnaval.Mais, bien qu’en ayant entendu parler depuis bien longtemps, je n’ai pas non plus de référence exacte concernant cette loi ou ce règlement (ancien code pénal ? Code civil ? National ou local ?), je suis persuadé toutefois que s’il existe toujours un texte applicable, il a (ou a eu) sa raison d’être pour interdire aux hommes de s’habiller en femme ou inversement.Il faudrait donc éventuellement aller sérieusement se renseigner auprès… des défenseurs des “travestis” s’il en existe ? Autres temps, autres moeurs ! Quand la France était chrétienne, la notion de carnaval, de mardi gras avait un sens et on s’habillait convenablement, même si on était d’extraction modeste.On s'”endimanchait”, on reconnaissait un prêtre par sa soutane, un médecin par son costume et ainsi de suite.Actuellement, sans consensus moral, personne n’oserait faire de remarque soit à un jeune encagoulé soit à un “punk”, soit à une femme voilée des pieds à la tête.Et il n’est pas question pour ceux qui ont les manètes du pouvoir d’interdire pour de bon le voile intégral, pas plus que tout autre costume “ethnique”.Tout ce que peut donc en dire tel ou tel homme politique n’est que du vent.N’empêche que j’aimerais bien être certain si un texte de loi existe ou pas contre le déguisement…

  8. Bravo Mme Le Pen !
    Quelle pêche, quelle conviction, quelle présence !
    Je crois qu’à l’Ump, ils doivent commencer à sérieusement gamberger au problème Marine..un sacré caillou dans leurs godasses de luxe.

  9. “Que la loi existe ou pas, il doit être interdit en France de se cacher le visage en public.”
    qu’est-ce que c’est que cette ânerie ? Vous êtes au courant que pendant des siècles en Europe, les gens de qualité avaient pour coutume de cacher leur visage en public – c’était précisément un signe de distinction. Masques vénitiens (la lutte sans effetx contre le port du masque à Venise dès le XIVe siècle et jusqu’au XIXe montre que les gens aiment bien qu’on leur fiche la paix dans le domaine de l’anonymat et de la pudeur), voilettes de nos grands mères, grands chapeaux et capes pour les hommes…
    Du reste, les juristes rigolent d’avance en attendant une prochaine loi débile “interdisant de dissimuler son visage” : et les cagoules ? à partir de quelle température seront-elles autorisées ? Et les religieuses, comme souligné plus haut ?
    non, une loi n’est pas souhaitable, surtout pas dans le domaine de l’intime.

  10. Comme le disent certains commentateurs, interdire la burqua et le voile aménera à interdire la soutane ou l’habit des religieuses et leur voile sur la voie publique. Mme LE PEN se fourvoie, les franc-maçons sont aux aguets pour “laiciser” la France telle qu’ils la veulent..

  11. Chère Jeanne,
    Un certain nombre de lecteurs du salon beige m’informent de vos inquiétudes concernant ma proposition d’interdire le port du voile islamique.
    Je tiens donc à vous rassurer (pour ceux qui sont sincèrement inquiets…). La loi de 1905 dont je défends l’application, compte tenu des nouveaux dangers qui frappent notre pays, n’a jamais interdit les voiles portés par nos religieuses. Les religieuses catholiques bénéficient d’un statut, leur état est reconnu par la loi et par les régles administratives, du fait même de la loi de 1905 qui reconnaît l’état de “religieux”.
    Notre droit, notre histoire, nos traditions qui effectuent une distinction entre laïcs et religieux me permettent de vous rassurer sur la différence évidente entre le voile des religieuses et le voile musulman, lequel est censé être obligatoire pour toute femme musulmane.
    Tous les religieux doivent d’ailleurs, dans mon esprit, pouvoir porter leurs habits religieux, et ce quelle que soit la religion concernée.
    Je tiens enfin à rappeler que, si je suis attachée à la loi de 1905, je ne partage pas les dérives laïcardes de certains qui veulent se servir de la laïcité pour mener une guerre absurde et haineuse contre les religions et particulièrement contre la religion catholique.
    Après la haine, la violence, les confiscations de biens qui présidèrent à son instauration, et 105 ans plus tard, je pense que le respect de la loi de 1905 est aujourd’hui capable de préserver la liberté religieuse de chacun, en évitant les débordements quotidiens de religions (nouvelles sur notre sol) sur la sphère publique.
    Que les religieuses catholiques,pour qui j’ai un profond respect soient donc rassurées…et les autres aussi.
    Marine Le Pen

  12. Bravo Marine ! Effectivement, il-y-a un “état” de religieux, c’est loe clergé, au début du XXème siècle “ils” n’ont pas osé l’interdire, ils l’ont plus ou moins fait plus tard indirectement ( années 60 ) avec les nouveaux vêtements liturgiques qui n’en sont pas vraiment et les prêtres en civil “incognito”.Toujours pas de réponse sur le texte qui interdirait de se masquer le visage en public ! Et, cf. mon commentaire ci-dessus, les évennements m’ont donné raison rapidement : ils n’interdiront pas vraiment lea “burqa” !

  13. Merci à Marine Le Pen pour ces précisions ! Comme je l’avais écrit, je ne croyais pas que sa volonté fût de faire poursuivre l’habit des religieuses.
    Reste qu’interdire non seulement la burqa, mais le simple voile (ou le foulard ?) si et seulement il est porté par une musulmane me paraît difficile à mettre en œuvre dans la loi. Comment le définir ? Comment le distinguer d’un voile ou d’un foulard interdit ? Et au nom de quoi ?

  14. Mme Le Pen ne dit pas si son père en se rendant à l’ambassade d’Iran pour le 10è anniversaire de la révolution islamique a indiqué à ses auditeurs iraniens qu’il était pour l’interdiction du voile et de la burqa. Cela serait étonnant.

  15. Rappelez-vous le rapport Stasi sur le port des signes religieux à l’école publique, qui a abouti à la loi n° 2006-228 du 15 mars 2006.
    A cette époque, on était censé interdire aux catholiques de porter des “grandes croix”.

  16. Ne nous trompas de combat. Il est une phrase un peu choc qui résume assez bien une position saine que devraient avoir bon nombre de catholiques: plutôt le voile que le string!
    Ce n’est pas contre le voile que l’on doit lutter mais contre la déchéance de l’occident. Je suis toujours étonne lors de discussions avec des musulmannes de leur intégrité morale, bien plus que les françaises de souche.
    [Ni l’un ni l’autre : ne vous trompez pas de combat. MJ]

  17. Merci beaucoup à notre Marine “nationale”!
    Ni voile ni burqa, cela ne concernait évidemment pas l’habit religieux des catholiques et nul, les esprits tordus exceptés, ne le concevait autrement.
    Bravo pour votre courage, votre combat, votre clarté.
    Vous portez les espoirs de l’immense majorité du Pays réel face aux menaces qui pèsent sur lui.

  18. Alain Dumait n’a pas de souci à se faire. Une fois MLP à la tête du FN, l’ostracisme de l’UMP à l’égard de ce parti tombera. Elle est des nôtres, penseront-ils. Nous, on a imaginé le karcher, elle c’est l’interdiction de la burqa sur les grands boulevards à parir de 22h. On est faits pour s’entendre. Fin du front ripoublicain.
    NB : à Iorio : je n’aime pas les enturbannés plus que vous; mais j’aime assez la provoc de JMLP; qui d’autre que lui pouvait la faire?

  19. @Iorio et Mingdi
    […]
    Vous devriez comprendre que l’Iran n’est pas la France, et que de la même manière que nous souhaitons demeurer libres et souverains -francs au sens premier du mot- l’Iran et son peuple doivent décider seuls de leur avenir et mode de vie. Les Iraniens ont renversé l’ “horrible régime dictatorial du Shah” avec l’appui des USA et de la France au “bon et démocrate Khomeiny”, que Giscard a hébergé et indirectement financé.
    La présence de JM LP à cette réception n’était qu’une manière de dire aux grandes puissances qui maintenant veulent renverser le régime islamiste iranien, qu’elles ont fait combattre ensuite par Saddam Hussein leur ”ami” avant de renverser celui-ci également, après une guerre irano-irakienne qui a tué et blessé à vie entre 500 000 et 1 000 000 de combattants : cessez vos interventions intempestives et contradictoires. Les rapports de force internationaux ne doivent pas obéir au cynisme le plus absolu, dont l’Occident donne la preuve depuis 100 ans au Moyen Orient, comme il l’a fait durant un siècle et demi en Chine, et en Indochine pour ce qui concerne la France. Avec les résultats que l’on sait.
    La supériorité morale et humaine de notre civilisation ne peut être reconnue et acceptée par les autres mondes et peuples au travers tels comportements, profondément condamnables.
    Ceci posé, la présence de JM LP avait un aspect très provoquant et difficilement compréhensible au premier abord.

  20. @pg
    Euh! Ai-je dit le contraire? Mais, peut-être votre […] correspondait-il à la première partie de mon message?
    [Non : c’est moi qui ai enlevé un hors-sujet. MJ]

  21. L’article R 645-14 du Code Pénal établit la dissimulation du visage lors de manifestations publics comme un nouveau délit, punissable d’une contravention de cinquième classe toute personne dissimulant « volontairement son visage afin de ne pas être identifiée dans des circonstances faisant craindre des atteintes à l’ordre public ». L’amende, pour avoir masqué son visage, peut donc s’élever à un montant de 1500 euros.
    Le texte aborde également l’éventualité de la récidive conformément aux articles 132-11 et 132-15 du Code pénal. En effet, en cas de récidive dans un délai d’un an, le décret prévoit que l’amende peut être portée à 3000 euros.
    Le décret est hélas assorti d’une précision :
    « Les dispositions du présent article ne sont pas applicables aux manifestations conformes aux usages locaux ou lorsque la dissimulation du visage est justifiée par un motif légitime ».
    Une religion interprétée de façon extrême est-elle un motif légitime ? Nous risquons d’avoir une personne condamnée à Nice et une autre relaxée à Lille, en fonction de l’interprétation qu’en aura faite le magistrat.
    Mais, toujours est-il que, dans le cas qui nous intéresse, nous ne sommes pas dans le cadre d’une manifestation publique avec des désordres qui s’ensuivent, mais dans le cadre de la dégradation de la condition féminine dans la société française.
    Donc, légiférer est une nécessité.
    Je constate que Marine Le Pen dit aujourd’hui (en avril) le contraire de ce qu’elle disait hier. Il ne faudrait pas que le gouvernement lui coupe l’herbe sous les pieds, a-t-elle l’air de songer.

  22. Il faudrait que les politiques arrivent à prendre une décision illico presto. Le gouvernement propose quelque chose, immédiatement l’opposition est contre et envisage de se rassembler pour “elaborer” des propositions. Nous en avons ras le bol que tous ces politiques , droite, gauche, centre extrèmes, n’envisagent de faire quelque chose que pour dans 2, 3, 4, ou même 10, 20 ans.

Publier une réponse