Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Marine Le Pen travaille sa droite en vue du 2nd tour…

Nicolas Dupont Aignan, Philippe de Villiers, Thibaud Collin, Jean-Frédéric Poisson… Telles sont les personnalités avec lesquelles Marine Le Pen entretiendrait des relations ou qu'elle aurait déjà rencontrées afin de faire davantage connaissance…pour mieux préparer l'avenir ? Cette nouvelle ne pourra que rassurer ceux qui désespéraient de voir le FN lancer des signes à la "droite hors les murs", celle qui n'existe pas selon certains…

"C'est une campagne secrète, loin, très loin des plateaux télé et des salles de meeting. Persuadée qu'elle sera en tête au premier tour, Marine Le Pen cherche à s'assurer le ralliement d'élus républicains ou de personnalités politiques de premier plan au soir du 23 avril. Ou même avant si possible, afin de dépasser les 30%. "On a les électeurs les plus motivés et les plus convaincus, reconnaît un élu mariniste, mais il est clair que, pour l'instant, on ne remporte pas l'élection tout seul."

Philippe de Villiers a déjà donné son accord. Occupé par l'exportation du concept du Puy du Fou à l'étranger – il sera aux Etats-Unis pendant les élections –, il ne prendra pas part à la campagne, mais il prodigue des conseils. Surtout, il a accepté le principe d'une rencontre officielle avec Marine Le Pen, un adoubement public avant le 23 avril.

Un autre soutien de poids pourrait être annoncé prochainement, celui du philosophe Thibaud Collin. Cet intellectuel catholique, qui s'était fait remarquer en 2004 en participant à un livre d'entretiens avec Nicolas Sarkozy, est une belle prise de guerre (…)

Dans cette campagne souterraine, les lieutenants du FN ont une cible de choix : Nicolas Dupont-Aignan. Celui que les sondages créditent de 3% résiste encore aux opérations de séduction du Front national. "Il se croit un destin", confie, amer, l'un des artisans des tractations. Selon des informations concordantes, un dîner avec Marine Le Pen a eu lieu voilà trois semaines dans l'appartement d'un ami de la candidate. Une rencontre de courtoisie afin de leur permettre de mieux se connaître. Philippe Olivier, le responsable de la cellule "idées-image" de la campagne du FN, qui connaît Dupont-Aignan de longue date, dément farouchement. Quant au président de Debout la République, il balaie : "Je ne commente pas de telles fables!" Même Villiers a plaidé la cause de Marine Le Pen auprès de Dupont-Aignan. Ils se sont vus à la mairie des ­Herbiers, où l'avait invité la députée villiériste Véronique Besse. Seul l'hebdomadaire d'extrême droite Minute s'en est fait l'écho. Jean-Frédéric Poisson, le président du Parti chrétien-démocrate, a également rencontré Marine Le Pen (…)

Les marinistes proposent des postes, mais surtout un coup de pouce aux législatives. Un jeune député LR de l'Ouest raconte avoir été approché : "On m'a assuré que si j'appelais à voter Marine Le Pen, j'aurais un 'tocard' en face de moi, raconte-t-il (…)"

Philippe de Villiers dément mais pas de manière très franche :

"C’est n’importe quoi. Je n’exclus rien mais ce n’est pas prévu"

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

14 commentaires

  1. La candidate du Front National (FN) à la présidentielle, Marine Le Pen, a dénoncé, lundi 13 mars sur franceinfo, le “concert des experts” qui critiquent la sortie de l’euro qu’elle propose.
    “Ce sont les mêmes qui, avant le Brexit, nous expliquaient que ça allait être un drame, et qui si les Britanniques votaient la sortie de l’Union européenne, il y aurait une récession massive, des entreprises qui fuiraient, un chômage en hausse… Et c’est exactement l’inverse qui s’est déroulé”
    L’euro est une monnaie dont bénéficient beaucoup les multinationales et les banques. Mais moi, je suis là pour défendre le peuple.
    La candidate du FN a ensuite reconnu que la nouvelle monnaie nationale qu’elle voulait mettre en place, le franc, serait bien dévaluée. Mais elle a relativisé : il ne s’agira pas “pas d’une baisse significative”, assure-t-elle. “Le FMI a dit que ce serait entre 7 et 11%. L’euro a baissé de 25% dans les deux dernières années, est-ce que votre pouvoir d’achat ou votre épargne a baissé? Non, ça n’est pas vrai”, a-t-elle ajouté.
    Marine Le Pen a également dénoncé le fait que les experts ne mettaient jamais l’accent sur les “éléments très positifs du retour à une monnaie nationale”. “Notre déficit extérieur a battu en janvier un nouveau record : 50 milliards d’euros. Or tout cela a une influence sur l’économie de France, et sur l’emploi évidemment.”
    “On peut refermer tranquillement la parenthèse [de l’euro] par la discussion, par la négociation. Il y a beaucoup de pays qui s’aperçoivent qu’on est au bout du chemin et que le peuple souffre trop pour que l’on continue dans cette voie”, a assuré Marine Le Pen.
    Interrogée sur les difficultés que pourraient rencontrer les petites et moyennes entreprises, contraintes de rembourser leurs dettes en euros tout en étant payés en francs, Marine Le Pen a prophétisé : “Si la France retrouve une monnaie nationale, elle ne sera pas la seule à le faire”.
    La candidate du FN a mis en avant les difficultés rencontrées par la Grèce et l’Italie, estimant que ces pays quitteraient eux aussi l’euro à moyen terme.

  2. Le problème majeur de Le Pen, elle veut renégocier le traité européen. Alors qu’Asselineau explique que c’est impossible dans une Union Européenne à 28, car il faudrait pour le faire l’unanimité…
    Même Jovanovic ne reprend pas trop l’attitude du FN alors que le France est de plus en plus ligotée dans cette dictature européenne. Réponse de Bernard Monot sur cette question :
    https://www.youtube.com/watch?v=YbWpEnIjbws
    Une chose est sûre, en votant pour un Macron, Fillon, Hamon, Mélenchon…. les Français se feront confisquer leur argent avec l’abandon des espèces. Ils perdront leur système de protection social. Et comme en Grèce, ils devront laisser à leurs banques leur maison (800 000 grecs dans ce cas). Des maisons qui seront occupées au frais des Français par des clandestins. La banqueroute du système aura lieu. Cela est une certitude. autant alors revenir au franc avant que cela arrive !

  3. ” toute maison divisée est appelée à disparaître”
    Et l’antidote est le dicton suivant :
    “l’union fait la force ”
    Autrement dit , en raison de l’état extrème de déliquescence de la France ,patriotes de toutes tendances et de toutes origines unissons nous.
    IN-CON-TOUR-NA-BLE
    Macron , agent des USA ou pas ???
    https://blogs.mediapart.fr/yvster14/blog/100317/macron-est-il-un-agent-des-usa

  4. Pour dire les choses simplement, ça ne se bouscule pas encore au portillon ! Il est vrai qu’on peut se poser la question concernant le poids électoral possible d’une droite décomplexée composée des patriotes, des libéraux, des cathos…
    Ca doit en faire du monde, tout ça !

  5. Thibaud Collin est un parfait inconnu des français. Ce n’est pas ce ralliement qui va apporter des voix supplémentaires

  6. Il faut juste continuer à y croire et à espérer… ce serait tellement beau s’ils y arrivaient ! Allez pour notre France !

  7. Si c’est LePen-Macron, ma conviction est qu’au soir du premier tour, Marine doit lancer avec Marion et Philippot un programme simplifié en retenant les idées conservatrices, en rappelant que les sorties de l’Euro et de l’UE seront soumises à référendum. (Et pourquoi pas la fin de l’ISF et l’arrêt du remboursement de l’IVG par référendum, vive la démocratie directe)
    Il faudra s’assurer, dès le soir du 1er tour, d’un bloc, le soutien de PdV, NDA, Poisson, Sens Commun, LMPT, Valeurs Actuelles, Rioufol, Brunet, etc
    Il n’y a que dans un grand élan que leur ralliement pourra se faire.

  8. Macron le fils spirituel de Hollande peut-il être élu en étant le candidat des bobos et de la gauche du Fric alors que son parrain est impopulaire en raison de la pagaille qu’il a semée en France? Non! Donc MLP deviendra présidente!

  9. La France ne disparaitra jamais, cependant elle sera humiliée et rabaissée jusqu’à ce qu’elle retrouve sa foi ancienne, cette formidable foi qui la rendait jadis si glorieuse et si prospère.

  10. @Scat
    Ne regardez pas le bout de votre lorgnette, Thibaud Collin est le prototype des intellectuels connus sur Famille Chrétienne ou par les manifestants LMPT. Et vu comme FC est Filloniste, ça ne peut que faire bouger les lignes ! Et faire bouger un catho qui vote de manière pavlovienne la “droite ripoublicaine” qui le cocufie depuis plus de 40 ans serait un acte… révolutionnaire et inédit.
    So, au contraire annonciateur d’un très grand changement culturel. Rappelons que globalement c le million pro-LMPT qui a désigné Fillon et que c ce million là qui va faire basculer l’élection d’un côté ou de l’autre.

  11. Thibaud Collin un parfaitement inconnu des Français ??
    Et alors, le combat politique vise aussi à se battre sur le terrain culturel…
    Thibaud Collin est un prof de philo réputé et de qualité, qui a une page sur wikipedia..
    Raymond Aron, Bourdieu Aristote, Hegel et Kant sont également assez peu connus des français…cela n’enlève rien à leurs qualités philosophiques..
    Nabilla et Naguy sont très connus des français à l’inverse…….et pourtant le jour où ces deux crétins appellent à voter Marine je m’inquiéterai…

  12. Dupont-Aignan et Le Pen devraient faire liste commune puisqu’ils ne tiennent pas à sortir de l’Union Européenne tout de suite, contrairement à Asselineau. On ne comprend pas non plus pourquoi Fillon, Macron, Hamon etc…. ne forment pas un seul parti, celui de Bruxelles !
    Il n’y a plus ni de gauche ni de droite. Mais un frexit ou pas. Ceux qui veulent renégocier le traité sont des imposteurs. C’est évidemment impossible.

  13. Nous avons eu la période avec Fillon comme premier ministre. Il a suivi les directives de l’U.E.. Puis ensuite on est tombé sur plusieurs premiers ministres de gauche qui ont appliqué la politique de l’U.E.. Le Fillon d’aujourd’hui et le représentant de la gauche actuel Macron, promettent eux aussi (tout en le cachant aux masses) d’appliquer le programme suicidaire de cette U.E. Il est plus qu’étrange de voir que les Français sont encore nombreux à vouloir les suivre. N’a-t-on pas là le syndrome du tortionnaire ? Quand la victime se met à aimer son bourreau ?

  14. Il faudrait que ce soit clair, net, précis. Pour le moment rien d’officiel… mais je pense à de belles surprises le soir du 1er tour

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services