Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Marine Le Pen répond à Carl Lang

Suite à la lettre ouverte de Carl Lang, candidat FN dissident dans le nord face à Marine Le Pen, celle-ci lui répond.

MJ

Partager cet article

26 commentaires

  1. Soutenons Marine Le pen ! Maintenons l’unité ! Le FN à bien plus de crédibilités auprès des français que des dissidences de droite ou autres radicaux éloignés des français.Il a fait ses preuves dans la durée et dans la renomée.Quand je parle du FN autour de moi, je me rend compte que les gens aiment Marine Le Pen. Ce n’est ni lang ni Gollnish mais marine Le pen qu’ils aiment.
    Pour un parti de la nation.

  2. Par ces publications croisées des courriers de Carl et Marine, le Salon BEIGE joue sur le Net un rôle indispensable, et unique à ma connaissance, d’information et de débat.
    Le SB par cette méthode équilibrée, nous fait constater que la confrontation des points de vue est nécessaire pour se faire une opinion personnelle libre, et autant que possible, argumentée. Malgré ces déchirements actuels, cela contribuera peut-être, espérons-le, à pacifier dans l’avenir les moeurs sauvages de la droite nationale que relevait Eric ZEMMOUR cette semaine : faisons ce rêve……..
    Merci donc aux animateurs du SB.

  3. Que tout cela est compliqué. On ne sait plus quoi penser, à part aux dernières (et prochaines émeutes) surtout dans une période de crise économique (dont on ne voit que le début) et de montée “des gauches”.
    Dans le même genre d’exercice on trouve ça dans le (sale) NouvelObs au sujet de Mégret, ce n’est pas un avis ni une visée polémique, c’est pour la réflexion. Le début est intéressant, la fin aussi :
    http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/parution/p2273/articles/a375876.html
    «Au fond, vous avez rendu le plus grand service au pays : c’est vous qui avez tué le Front national. Vous lui avez volé ses cadres, ils ne sont jamais revenus, et Le Pen, même en 2002, n’avait plus qu’un parti exsangue. Votre rôle historique, ça a été de flinguer le FN, et vous l’avez tenu !» Bruno Mégret sourit. «Le Pen s’est perdu tout seul», réagit-il mollement.

  4. Et quand je discute avec les militants et ceux qui ont le potentiel pour être de futurs cadres politiques, ils préfèrent Gollnisch.
    Le FN est-il viable avec Marine à sa tête? Je n’ai rien contre l’idée, mais je me pose la question…

  5. Le texte de Marine Le Pen est un concentré de mauvaise foi maligne et de contre-vérités crasses…
    Dès lors que la direction de la campagne des Présidentielles à été dévolue par le fait du Prince à la fille du chef, Carl Lang – dont même Jean-Marie Le Pen disait qu’il était le plus fidèle et le plus docile de ses subalternes – ne pouvait se permettre de contester l’autorité, quand bien même celle-ci pouvait sombrer dans l’errement… N’est-ce pas cela qu’attendait Jean-Marie Le Pen de Carl Lang ? Un soutien indéfectible et une docilité intégrale ? Qui peut oser prétendre que Carl Lang a dynamité la candidature de Le Pen en 2007 ?
    – Ce n’est pas lui qui a dézingué l’Union Patriotique.
    – Ce n’est pas qui a contesté les démarches hasardeuses de Le Pen quant au choix des symboles tels que le lancement de la campagne des présidentielles à Valmy.
    – Ce n’est pas lui qui a contredit les déclarations ECRITES de Jean-Marie Le Pen relativement à l’euthanasie ou au PACS dans certains journaux.
    – Ce n’est pas lui qui a publiquement exprimé sa désapprobation quant à la nécessité de mettre en place un plan Marshall en faveur des banlieues.
    – Ce n’est pas lui qui a critiqué la déclaration de son candidat à Argenteuil.
    – Etc.
    Marine Le Pen devrait être cohérente : elle critique la prétendue inaction de Carl Lang lors des Présidentielles, car ce dernier a agi avec fidélité envers JMLP et le FN ; et critique également la liberté que celui-ci s’est accordée pour défendre personnellement son bilan aux Européennes. Quelle qu’ait pu être l’action de Lang (pseudo-inaction ou dissidence), elles sont toutes criticables aux yeux de la fille Le Pen.
    Carl Lang n’est pas une péripatéticienne en ce sens qu’il consent à faire des sacrifices, mais pas au point de renier ses idées. C’est la raison pour laquelle il était d’accord pour faire campagne – fût-ce en dernière place – en faveur de personnalités de mouvement qui avaient sa confiance : Jean-Marie Le Pen ou Bruno Gollnisch.
    Quant à sa critique relative à l’absence de Carl Lang dans la fédération du Nord, on croit rêver ! C’est l’hôpital qui se moque de la charité ! Pour dispenser des leçons d’assiduité, Marine Le Pen devrait certainement faire preuve de davantage de prudence. Personnellement, ce que j’attends d’un élu, c’est qu’il soit présent dans les instances politiques au sein desquelles il est nommé. Marine Le Pen qui est inscrite aux abonnées absentes au Parlement Européen ferait bien d’appliquer les leçons de morale qu’elle se permet – avec l’outrecuidance manifeste qui la caractérise – d’en prendre de la graine.
    Enfin, il me plairait d’écouter davantage Gollnisch ou Lang au lieu de Marine Le Pen dans les media. Quid de la diversité jadis prônée par Jean-Marie Le Pen ? Désormais, sur les écrans et sur les ondes, nous est exclusivement servie la soupe de Marine Le Pen à satiété, et même jusqu’à l’indigestion ! Au sein du Front National, une chapelle particulière l’emporterait-elle sur toutes les autres ???
    Ensuite, Marine Le Pen ment lorsqu’elle ose prétendre qu’elle n’a appris que très tard le contenu de la déclaration que son père a prononcée à Argenteuil en avril 2007, puisque c’est elle qui l’a en grande partie rédigée, au grand désespoir d’Alain Soral qui estimait qu’elle était un peu racolleuse (je parle de la déclaration, pas de Marine Le Pen).
    Enfin, Marine Le Pen ne manque pas d’air quant au peu de cas que Carl Lang aurait montré suite à l’agression de cette dernière à Hénin-Beaumont. Aussi peu de cas que Marine Le Pen a montré lorsque les forces de l’ordre ont mis en garde-à-vue les députés européens qui avaient participé à une manifestation à Bruxelles. A-t-on entendu Marine Le Pen à ce sujet ? Lui a-t-elle apporté son soutien ? Qu’on arrête une bonne fois pour toutes ces niaiseries : la politique, c’est sérieux. Marine Le Pen excelle – à l’instar de Sarközy – dans l’art de la communication. Il faudrait arrêter de jouer de la mandoline et d’endosser à la moindre occasion le rôle de la victime expiatoire !
    Quant à l’initiative de François Dubout, elle est parfaitement légitime. Car si Marine Le Pen vivait ailleurs qu’à Saint Cloud (municipalité de droite bon teint), elle saurait que la politique dispensée par le Parti Communiste à Calais aurait été mortifère pour la commune et ses administrés. Mais cela, Marine Le Pen n’en sait rien, car elle vit au domaine de Montretout et que les émoluments que le contribuable lui fournit sont largement suffisants pour régler ses impôts. Oui, Marine Le Pen, revenez sur Terre ! Commencez à travailler par vous-même ! Gagnez un salaire raisonnable ! Et réglez vos charges ! Vous verrez alors à quel point il est parfois préférable d’élire un maire UMP, plutôt qu’un élu Communiste qui considerera l’argent de ses administrés comme étant le sien.
    Pour terminer, au sujet de la présumée sur-facturation des prestations d’impression : ce n’est que lorsque Le Pen doit régler les frais de sa poche qu’il constate une surfacturation. Quand c’était le contribuable qui réglait la note, JMLP semblait alors bien moins regardant… Alors, si surfacturation il y a, la faute est pleinement partagée entre Le Rachinel et Le Pen. Quant aux accusations portées à l’encontre de Philippe Bernard, on ne saurait que trop rappeler à celle qui était jadis avocate que la présomption d’innocence suppose que l’on demeure innocent tant que l’on n’a pas été jugé.

  6. Quand sortira-t-on de ces querelles stériles?
    A croire que la droite nationale est incapable de dépasser le stade de la gloriole autocentrée!
    Quand comprendront-ils que le bien commun impose la mise en commun des intérêts personnels et consiste d’abord en la recherche du bien moral? Nos hérauts devraient méditer la doctrine sociale de l’église (§164):
    De la dignité, de l’unité et de l’égalité de toutes les personnes découle avant tout le principe du bien commun, auquel tout aspect de la vie sociale doit se référer pour trouver une plénitude de sens. Selon une première et vaste acception, par bien commun on entend: « cet ensemble de conditions sociales qui permettent, tant aux groupes qu’à chacun de leurs membres, d’atteindre leur perfection d’une façon plus totale et plus aisée ».346
    Le bien commun ne consiste pas dans la simple somme des biens particuliers de chaque sujet du corps social. Étant à tous et à chacun, il est et demeure commun, car indivisible et parce qu’il n’est possible qu’ensemble de l’atteindre, de l’accroître et de le conserver, notamment en vue de l’avenir. Comme l’agir moral de l’individu se réalise en faisant le bien, de même l’agir social parvient à sa plénitude en accomplissant le bien commun. De fait, le bien commun peut être compris comme la dimension sociale et communautaire du bien moral.
    source: http://www.vatican.va/roman_curia/pontifical_councils/justpeace/documents/rc_pc_justpeace_doc_20060526_compendio-dott-soc_fr.html#a)%20Signification%20et%20principales%20implications

  7. Encore bravo, la fille Le Pen défend a donf le Front Familial, c’est bien normal.
    Comme pour le PS l’implosion du “FF” est pour demain.
    Ségo/Marine même combat, les médias se régalent. Et les cotisations des militants
    qui restent détalent.

  8. @xtophe
    Ce que vous dites en fin de message peut être également adressé à votre égard, mais vous semblez faire parti des ‘gens qui savent’, et qui ont des avis sur tout, et “surtout” des avis d’ailleurs.
    Je pense, moi, par contre, que vous auriez toutes les chances de voir imprimer vos diatribes dans les journaux qui nous aiment tant, ou vous pourrez déverser votre bile.
    On vous y prêterait surement une oreille d’autant plus attentive que vous baverez bien à loisirs.
    On vous jetterait ensuite bien vite à la poubelle, comme un vieux torchon que l’on a cessé d’utiliser.
    En tous les cas, il suffit de lire votre texte pour y voir toute la crasse malhonneteté dont vous êtes coupable.
    @trahoir
    Pour Bruno, je suis bien d’accord avec vous, mais il vous faudrait convenir aussi, que sans mésestimer celui-ci Marine tiens mieux la route dans les médias. C’est un fait de le dire, ce n’est pas un jugement de valeur, et si nous voulons enfin sortir de notre ghetto, cela sera par l’arrivée de nouveaux militants et de nouveaux électeurs que l’on effraiera plus. Légitime ou pas, c’est un fait dont nous devons tenir compte.
    Mais comme vous le dites, il est vrai que les militants et les cadres du FN ont un énorme respect pour Bruno, il fait parti des gens tels STIRBOIS, HOLLEINDRE, SERGENT, que nous respecterons quoi qu’il arrive.
    Je tiens à faire remarquer que Marine a déjà supplanter Bruno et les autres dans la notoriété des électeurs et du public.
    Et c’est uniquement par la reconquête des médias que nous aurons la chance ou non de nous adresser à l’opinion publique.
    @francois
    Prendre Mégret comme référence pour parler de JMLP c’est un peu fort de café, et en plus se référer au ‘sale’ nouvel obs… Car si JMLP a tué le FN, ce qui reste à démontrer encore une fois, Mégret ne s’est pas contenté de l’aider en l’occurence.
    Avec pour dernière preuve, la destitution des nouveaux dirigeants du MNR qui espéraient un rapprochement de la droite nationale.
    En effet, faire porter tout le poids de la faute sur “l’autre” alors qu’on est le principal responsable d’une situation qui semble perdurer me semble assez illogique mais tellement normale pour les irresponsables qui ne pensent à rien d’autres qu’à leur carrière.

  9. Oui, Bravo au Salon Beige ( comme le note Pascal G) de publier ce débat. C’est cela une vraie information. Car des deux cotés il y a certainement des vérités et des mensonges . C’est au lecteur de juger.Si l’on ajoute les commentaires c’est encore mieux. Encore Bravo.
    Pour ma part, je trouve la réponse de Marine un peu longue. Dix ans de querelles et de suspicion,c’est beaucoup. A la réflexion c’est décourageant pour l’électeur. Pour ma part je trouve que l’arrivée en première ligne de Marine Le Pen pose bien des problèmes au FN.

  10. Seul Gollnisch peut fédérer et empêcher l’émiettement de la droite nationale.Il n’y a que lui qui cherche réellement à limiter les divisions.

  11. “Désormais, sur les écrans et sur les ondes, nous est exclusivement servie la soupe de Marine Le Pen à satiété, et même jusqu’à l’indigestion !”
    Bien vu !
    Le système utilise le FN et la famille Le Pen qui ont prouvé depuis longtemps leur incapacité viscérale à vouloir le rassemblement, comme instrument au service de la division. Pour ce faire le système a choisit après JM Le Pen, Marine Le Pen. C’est la raison pour laquelle vous entendez, en dehors des discours de bien-pensance habituels, constamment Marine Le Pen dans les médias et que TOUS les autres sont presque totalement censurés. Vérifiez vous-mêmes ! Quand on dit que la démocratie est truquée en France … !

  12. merci au salon beige de nous informer sur ce grand déballage nauseabond,avec ce manque de pudeur et d’intimité,qui dégoute à jamais d’apporter un quelconque soutien à un parti dont le role aura été d’empecher toute contestation solide à droite.bravo à MITTERAND avec le recul

  13. Avec les déchirures au PS, ça confirme mon opinion : trop beau la démocratie !
    ça ne fait que diviser les gens pour une once de pouvoir.
    Vive le Roi.

  14. A la différence des amis de Marcel, tous les gens de mon entourage se reconnaissent dans Gollnish et le suivront là où il ira. Marine Le Pen n’a pas le “fond” de son père. Elle a été élevée différemment. Elle veut peu à peu rendre le FN semblable à l’UMP. Cette stratégie a toujours échoué. Tous ces échanges de courriers sont sans intérêt : des règlements de compte personnels. Les Français nourrissent des espoirs et les politiques règlent leurs petites rancoeurs. Je connais beaucoup d’anciens militants qui regrettent leurs acitons en voyant le rythme que prend hélas ce parti.

  15. Comme vous y allez, cher Placide !!!
    J’ai fait campagne pour Jean-Marie Le Pen lors de la Présidentielle de 2007. Mes interventions (entre autres sur ce salon) à cette époque ont d’ailleurs toujours défendu la ligne politique d’alors. Même si certains éléments de la campagne m’ont rebuté, je n’en ai jamais fait étalage, estimant que mon devoir était d’obéir fidèlement – quand bien-même pouvait-il y avoir ici ou là quelques ratés, voire même des errements. Même si nous sommes nombreux à avoir été perturbés quant à certaines libertés ou certaines nouveautés que s’étaient accordées Marine et Jean-Marie Le Pen au cours de la campagne, nous en avons fait abstraction et avons gardé le silence pour ne pas semer la division. C’est ainsi qu’il a fallu – entre autres – justifier des divergences sur l’euthanasie, le PACS, l’avortement, l’immigration, l’économie de marché, la place de la France dans le monde, etc..
    Les résultats électoraux du 22 avril 2007 montrèrent l’échec de cette stratégie. Nombreux sont ceux qui espéraient un réexamen de la stratégie et des idées politiques… Erreur magistrale ! Le congrès de novembre 2007 a abouti à la reconduction de Marine Le Pen à la tête du FN et une montée en puissance progressive et continuelle de ses partisans au sein de l’appareil. Bref, aucune leçon n’avait été tirée des résultats fort médiocres du printemps 2007.
    La dicussion au sein du FN est inexistante. Toute proposition qui va à l’encontre de la thèse dominante est aussitôt suspectée de dissidente. Jusqu’à quand cette omerta doit-elle régner ?
    Vous n’êtes pas d’accord avec mes propos, soit ! Vous m’accusez même de malhonnêteté ; j’attends les preuves de vos accustations. Quoiqu’il en soit, j’ai souligné le caractère malhonnête du communiqué qu’a publié Marine Le Pen (et non Marine Le Pen elle-même). Contrairement à vous, je n’attaque pas les personnes : pas plus les Le Pen(s) que Le Rachinel ou Philippe Bernard. Je veux bien que l’on me conteste mon jugement, mes avis et mes opinions, mais par pitié étayez-les d’arguments.
    Pas plus tard que le mois dernier (3 semaines avant la dissidence de Carl Lang), j’ai écrit sur ce même salon que le Front National s’acheminait vers une scission qui – à la différence de celle de 1998 – aboutirait à la destruction des deux camps. C’est en bonne voie !
    Le seul espoir pour le Front National repose désormais sur Bruno Gollnisch. Lui seul sera à même d’apaiser les querelles qui ont explosé au grand jour face à l’omnipotence de Marine Le Pen au sein du parti. Sans lui, le FN perdra en 2010 la plupart de ses conseillers régionaux et ne sera donc pas en mesure de se présenter aux Présidentielles de 2012. En 2010, il sera trop tard pour entreprendre la réconciliation. La balle n’est pas dans le camp de Mégret, Gollnisch, Lang ou Martinez ; mais chez Marine Le Pen, car c’est elle qui dirige – de fait – le mouvement.

  16. Si cela continue, il finira par y avoir plus de gens à l’extérieur du Front qu’à l’intérieur. Il faut s’unir, adhérer au Front malgré toute nos déceptions sur ce qui se passe, afin, qu’autour d’un front rénové, puisse renaître la droite nationale. Et seul Gollnisch à cette aura et suscite l’adhésion des cadres propres à gouverner. N’en déplaise à Marcel et à Placide, Si Marine est la seule à passer dans les médias, ce n’est pas uniquement en raison de ses qualités…(car elle en a!) Tous les autres ont été méthodiquement écartés. Hors quoi de plus superficiel et éphèmère qu’une bienveillance médiatique? Quand les médias en auront marre de Marine, ils la jetteront à la poubelle.. D’ailleurs, ils ont déjà commencé. Bâtissons sur du solide!! Ne faisons pas comme le PS avec l’ascension purement artificiel de Ségolène!!!

  17. Absolument d’accord avec Guillaume.
    J’envisage en 2010 de prendre ma carte au FN, uniquement pour voter en faveur de Bruno Gollnisch lors de la réunion du congré.
    Je pense même qu’il aurait dû se présenter l’année dernière. Il n’y aurait pas eu toutes ces défections.

  18. Et bien c’est pas gagné cette affaire là…..

  19. Qui connait les statuts du FN ? Les militants sont-ils ceux qui voteront pour élire le président du FN en 2010 ?
    Si oui, l’idée de Einskeuf est intéressante. C’est ainsi que Ségolène a remporté les primaires. 60 000 militants favorables à Ségolène Royal se sont inscrits juste avant l’échéance…

  20. Bravo Cadoudal, tu penses juste, c’est à dire comme moi !!!!!!!!!!!!

  21. @ Einksteuf
    “Je pense même qu’il aurait dû se présenter l’année dernière. Il n’y aurait pas eu toutes ces défections.”
    Il s’est présenté l’année dernière. Lui et Marine on eut les 2 meilleurs scores c’est pourquoi ils sont tous les 2 “vice-présidents” du FN.
    Carl Lang ne s’était pas présenté mais comme Le Pen (élu président à ce même congrès) avait confiance en lui, il l’a nommé d’office au Bureau Politique du FN http://www.frontnational.com/organigrammes_bureau.php

  22. Christophe,
    Je parle de l’élection à la présidence du FN. Le Pen a eu le tort de s’y représenter. Gollnisch aurait dû prendre sa place dès l’année dernière.

  23. Une chose est certaine, ce débat intéresse les lecteurs du Salon Beige! C’est déjà une bonne chose.

  24. Beaucoup trop d’intérêt et de passions opposées pour les questions d’appareils, dont les tenants et aboutissants sont difficile à apprécier, vus de l’extérieur.
    Imaginons à quel point tout cela est éloigné des préoccupations des électeurs : eux s’intéressent à la chose publique de très loin, au travers de leurs problèmes quotidiens et personnels, pour la plupart d’entre eux.
    2 constats :
    1/ Réfléchir aux idées, au programme, aux propositions économiques et sociales à faire en cette période de crise grave, définir une stratégie : là la droite nationale sortirait par le haut de maintenant plus de 10 ans de querelles et de luttes intestines, qui ont débuté au sein du FN, puis ont contaminé l’ensemble des autres partis, MNR, Droite Populaire, Identitaires, etc….. Comme s’il s’agissait d’un sida inguérissable.
    2/ Les catholiques, parce qu’ils s’appuient sur une pensée philosophique réaliste, reprise de la sagesse et de la pensée antique et couronnée par le message évangélique, ainsi que sur la Doctrine Sociale de l’Eglise qui en découle, ont un trésor à faire partager. Or en tant que tels, identifiés comme tels, on ne les aperçoit et ne les entend guère au sein des différents partis, groupes, et sous-groupes qui ont lancé cette guerre civile. Ils animent des revues, journeaux et associations nombreuses, très vivants et vivaces, riches de talents, mais ils demeurent extérieurs à l’engagement politique.
    Nous pourrions nous souvenir du QUE FAIRE ? de Lénine, paru en 1902, dans lequel il préconise au parti révolutionnaire de commencer par l’étude théorique, qui fonde un long et patient travail d’organisation, afin d’éviter l’amateurisme (l’à peu près, les divisions artificielles) et l’opportunisme (tout attendre des circonstances). Et de poursuivre par l’élaboration d’une stratégie. Et AGIR.
    Certes pour un marxiste la lutte politique est la seule réalité. Mais cependant, les catholiques de tradition, formés, et conscients des enjeux, alors que Rome redéploie la Tradition parce qu’ils n’avaient rien cédé, se devraient d’investir maintenant la politique.
    Il pourrait ainsi arriver que le démon qui nous divise soit vaincu par la clarté et le sens du devoir que nous avons envers le bien commun. Sait-on jamais….

  25. Je rappelle que Gollnisch sortait d’une lourde opération l’année dernière, et était tout juste convalescent au congrès, je comprends du coup qu’il ait attendu. Il est quand même arrivé 10 points devant Marine, alors que tous, y compris Antony, était persuadé que Marine arriverait largement en tête. Il ne faut donc pas désespérer, adhérer et voter pour Bruno l’année prochaine!!!!

  26. C’est pitoyable. En effet, tout lecteur qui lit “la réponse” de Marine Le Pen avec un certain recul, constate que ce sont des attaques très personnels de Marine Le Pen contre Carl Lang :
    – “vit à Bruxelles”
    – “enfants en Suède”
    etc
    Il est sous entendu et bien entendu : “n’est pas un bon français” ! Pour ne pas dire pire : “est un étranger”.
    Et le ramener à sa situation personnelle (ancien kiné, difficile de le redevenir à plus de 50 ans…), il faut l’aider, le pauvre vieux… jusqu’à sa retraite !
    Quelle image de dirigeants du FN !!
    Donc ces fameux dirigeants ne sont que de pâles copies des autres du Système UMPS ?
    Profiteurs cyniques et sans caractères ?
    Non, la vérité est toute autre : le clivage est bien réel sur le plan des idées et d’une stratégie qui a ramené le FN à une sorte de parti mou et sans caractère !
    Les tentatives de Soral de rendre le FN plus marxiste que l’ancien PCF, de lui faire oublier son caractère guerrier en l’enfonçant dans une idéologie molle où il serait plus important d’être républicain que d’être français et donc de se voir confondu avec de véritables mollassons de “gauche et de droite”.
    Ce souffreteux qui n’en finit pas de régler des comptes avec son père, minable emprisonné, Soral ne provoque que du tort au FN et aux français.
    Marine Le Pen s’est fourvoyée en suivant ces pseudos “nouvelles” idées et en voulant “dédiaboliser” le Président, Jean-Marie Le Pen.
    En fait de dédiabolisation, nous voyons aujourd’hui, de plus en plus, des français convaincus que seule une révolution nationale pourrait changer quelque chose, se rendre compte que le FN devient avec Marine Le Pen, un parti mou, “républicain” et donc intégré au Système.
    Plus Marine Le Pen passe à la TV, plus elle décrédibilise nos idées. Elle essaye visiblement de rendre le FN “fréquentable”. Fréquentable pour qui ?
    Elle essaye simplement de faire du FN, son parti, à son image, à sa botte.
    Et ce déballage victimaire et médiatique rivalise avec celui proposé par l’UMPS (de Ségo à Villepin…)
    C’est pitoyable et indigne du caractère national français.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services