Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Marine Le Pen prête à soutenir des candidats non-FN au second tour, au cas par cas

De Rémi Fontaine dans Présent :

M"Marine Le Pen a rappelé lors d’une conférence de presse que « la règle, c’est que nous nous maintiendrons au second tour » là où c’est possible : « Si nous ne sommes pas au second tour, nous regarderons qui reste en lice, et nous regarderons la sincérité des uns et la dangerosité des autres, et nous prendrons des décisions au cas par cas. »

Interrogée pour savoir si « très exceptionnellement », elle pourrait appeler à voter pour des candidats UMP sans qu’ils quittent ce parti (une condition qu’elle avait posée auparavant), elle a répondu : « Oui, très exceptionnellement, s’ils ont en face d’eux une épouvante politique, un affreux. ». Et pour un candidat PS, lui demande-t-on. « On pourrait, nous ne nous interdisons rien », a-t-elle répondu, avant d’ajouter qu’« on peut aussi appeler à faire battre quelqu’un sans obligatoirement appeler à faire voter pour son adversaire ».

Elle a réfuté toute incohérence dans le fait de pouvoir soutenir à la fois des candidats UMP ou PS : « Il y a un certain nombre de candidats sincères, corrects, qui ont eu à l’égard du peuple français un comportement correct, qui se sont refusés à voter des choses qui allaient à l’encontre de l’intérêt de la France et des Français. Il y a de la même manière des candidats particulièrement nuisibles, particulièrement dangereux pour la France. Nous regarderons, là encore, le lendemain du 1er tour au cas par cas, et nous prendrons nos responsabilités. »

On pense par exemple à la différence qu’il pourrait y avoir entre un socialiste comme Hubert Védrine ou un chevènementiste et un(e) UMP comme Nathalie Kosciusko-Morizet ou un chiraquien de gauche. Il n’y a pas d’« incohérence », a-t-elle encore ajouté : « Il y a que nous introduisons dans la politique la valeur humaine (…) Nous considérons aussi la valeur des hommes et des femmes… Il y a des gens qui peuvent être des adversaires politiques, mais qui ont des comportements de droiture, d’honnêteté personnelle, dont il n’est pas totalement absurde de tenir compte aussi », a-t-elle conclu."

C'est une position qui prend en compte l'intérêt du bien commun avant la logique partisane et, à ce titre, elle est honorable. Il reste à l'UMP à faire de même. Ou aux électeurs de choisir eux aussi, en fonction, non de l'intérêt partisan, mais du bien commun.

Partager cet article

17 commentaires

  1. Désolée mais je me refuse à permettre l’accession à l’assemblée d’un gauchiste, qu’il soit rose pâle ou rouge foncé …
    Ras la casquette des calculs oiseux ..
    On est de droite oui ou m…. ? Alors on vote à droite …

  2. Un socialiste reste un socialiste… Jamais je ne pourrais voter pour une personne de ce parti, quoiqu’en dise MLP. Le bien commun, oui mais pas sous la bannière rose-rouge avec l’euthanasie, le mariage entre personnes de même sexe, le tout avortement et le vote aux étrangers… impossible de leur donner une voix!

  3. Nous restons alors dans l’attente du soutien à Jacques Bompard et à Christian Vanneste.
    Mais pourquoi ne pas les soutenir dès le premier tour ? Ce n’est pas ça le VRAI rassemblement ?

  4. Je ne vois pas très bien le bien commun à faire voter pour un socialiste… Ne pas soutenir un UMP fausse-droite, c’est compréhensible, mais faire appeler à voter explicitement socialiste, c’est une aberration totale.
    Et une interdiction morale pour un catholique.

  5. Mme le Pen commence à nous fatiguer. Grâce à elle et à ceux qui l’ont suivi en votant blanc, nous avons eu Hollande et la culture de mort annoncée. On pouvait peut-être sauver quelques valeurs avec Sarko. Et, maintenant elle se propose de faciliter la prise de la Chambre par les socialo… Pas d’autre commentaire…je deviendrai trop méchant.

  6. Introduire “la valeur humaine” comme critère de choix est très hasardeux et subjectif … et cela pourrait se retourner contre certains candidats FN !
    On ne peut en aucun cas appeler à voter socialiste compte tenu du programme Hollande-Ayraut : nous avons vu la composition de leur gouvernement “à gauche toute !”
    madame Lepen ne devrait pas se risquer sur ce terrain glissant !

  7. Ps ou Ump, MLP devrait plutôt continuer à renvoyer dos à dos ces deux partis du système qui prennent un malin plaisir à détruire la France depuis des décennies.
    L’Ump est aussi une catastrophe ambulante pour le pays, n’oublions pas que c’est lui qui a créé la Halde, accru l’immigration massive, réclamé des subventions d’Etat pour la construction de mosquées en France, introduit la “théorie du genre” dans les manuels scolaires, sans parler de la sidérante “réforme” des programmes d’histoire etc…

  8. @ alm
    Ayant voté blanc, j’ai en conscience choisi l’espérance du long terme, celle de la reconquête des esprits et des coeurs. Comment croire aux promesses sarkoziennes de 2012, quand rien dans son action de Président après les promesses de 2007 n’a fait avancé la famille (reculs nombreux), les valeurs( gender enseigné et Baiser de la Lune autorisé), sans parler de l’absence d’aides aux mères en difficulté, rien sur l’autonomie des établissements scolairesqui serait un premier pas vers une inversion du processus de décadence ?
    Je comprends qu’il ait séduit ; mais je n’accepte pas que de l’avoir sanctionné pour ces reculs soit à l’origine de sa défaite. Beaucoup de votes blancs n’étaient pas le fait de cathos nationaux conservateurs tradis. Une raison à ma conviction profonde : les politiques de droite honteux sur les valeurs essentielles préparent les victoires de la gauche. Nous catholiques devons leur monter le chemin de la salle de musculation intellectuelle et morale.

  9. La valeur humaine des chevènementistes ou de Védrine n’a plus beaucoup d’importance lorsqu’il s’agit de voter les lois, car il y a au PS une discipline de vote à l’assemblée : tous comme un seul homme doivent voter selon les consignes du président de groupe.

  10. A condition que cela ne concerne pas trop de socialistes,cela me semble positif.
    Surtout si cela s’accompagne d’un désistement de candidat “Front national” face à des “bons” députés “de droite” (“Droite Populaire”, C.N.I.,M.P.F…) et surtout si cela s’accomagne de l’élection d’une petite dizaine de députés Front national face à des députés socialo-communistes (donc avec le soutien plus ou moins officieux de l’U.M.P.).
    Un peu de pragmatisme ne nuit jamais à personne, surtout s’il s’agit d’éviter à la France les “pleins pouvoirs à la gauche” avec certains aspects “irréversibles” comme le droit de vote des étrangers aux élections locales.
    En outre, la “recomposition de la droite” gagnerait à voir évoluer la proportion de députés tels que MM Vanneste, Souchet, Myard, Luca au détriment de personnalités comme “N.K.M.”

  11. Alm s’il vous plait abstenez-vous de telles réflexions… il fallait vous réveiller plus tôt et faire en sorte que Marine soit au 2è tour de la présidentielle.

  12. Florian Philippot a évoqué une sanction pour les députés “affreux”. Terme peu viril mais qui a le mérite d’être clair. Mais quand on souhaite savoir qui est affreux, on croit comprendre que ce sont les députés qui se comportent mal. L’égard du FN et tout particulièrement de Mme Le Pen.
    On est en droit de s’attendre à des arguments plus sérieux.car qu’à ton à faire d’un député qui veut bien des voix FN si par ailleurs il participe à la décadence de notre pays.
    Du temps de Le Pen, le soutien aux députés UMP et pas PS passait par une série de points non négociables comme l’attachement à la souveraineté française etc…
    Aujourd’hui, Mme Le Pen distribue les bons et les mauvais points selon son humeur et ses foucades.
    C’est dérisoire. On ne fait plus de politique mais de la basse vengeance.

  13. @ Alm: vous n’avez pas compris grand chose à la présidentielle:
    si Sarkozy a perdu, il le doit à lui seul et à son incompétence, les électeurs ayant fait leur choix librement.
    Par ailleurs, je ne vois pas ce qu’il y a de “moral” à voter pour un Sarkozy, traite au vote populaire de 2005, défenseur de pédophile, ayant lui-même fait entrer des socialistes à son propre gouvernement et ayant nommé des PS peu recommandables à des postes clés (comme DSK à la tête du FMI).
    Le FN n’a de leçon de morale à recevoir de personne, surtout pas des sarkozistes!
    Oui, Marine Le Pen a la bonne attitude, une attitude pragmatique, étudiée au cas par cas.
    Elle ne soutiendra pas l’élection de députés UMP hostiles à la France, tels que NKM ou Jouanno par exemple, de la même façon qu’elle ne soutiendra pas l’élection de députés PS hostiles à la France.
    Marine est une femme politique de bon sens et courageuse, comme il n’en reste pas beaucoup, surtout à l’UMPS…

  14. Le vote blanc qui a si joliment marché à la présidentielle pourra bien sûr s’appliquer de nouveau aux législatives.
    Pour un électeur du Front National il ne sera absolument pas possible de voter pour les clones des Coppé Juppé etc… Eux qui se targuent aujourd’hui encore de lutter contre les idées du Front National celui-ci étant le danger quasi unique menaçant le pays !
    Donc si au deuxième tour il n’y a qu’un socialiste et un UMP coppéjuppoïde proposé à mon choix le vote blanc sera mon vote et je pense celui de nombreux frontistes.

  15. J’ai mis un commentaire sur le site de MLP , je ne suis pas satisfait de sa façon de faire … comment laisser passer un “rose” même s’il est “gentil ”
    pas de réponse !
    Allez en masse protester sur son site et aussi sur le site de Bruno Gollnisch !

  16. Jospeh, si j’étais à votre place, je passerais moins de temps et d’énergie à nuire à Marine Le Pen.
    Les vrais ennemis de la France ne sont pas au FN et ils pullulent même à l’UMPS; frottez-vous y donc, ce sera déjà un peu plus glorieux.

  17. Elle a déjà fait assez de dégâts, elle continue ! Vive le national-socialisme, bravo ! (n’est-ce pas ce qu’on nous réserve par cette alliance FN-PS !!!??)
    alm a raison, enfin une voix de bon sens

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]