Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Marine Le Pen ménage l’avenir

Alors que certaines personnalités UMP comme Rachida Dati n'apprécient pas les appels du pied de Nicolas Sarkozy au FN, notamment par l'intermédiaire de Gérad Longuet dans Minute, force est de constater que certains observateurs politiques voient dans la prise de position de Marine Le Pen une façon très habile de ménager l'avenir :

"(…) En ne donnant finalement aucune consigne de vote, Marine Le Pen ménage l'avenir. Son calcul demeure la défaite de Nicolas Sarkozy. Et sa marge de manoeuvre est ténue pour le laisser entendre sans pousser à voter Hollande. Les mots ont donc été pesés au trébuchet pour taper sur le président sortant, sans froisser les électeurs UMP, qu'elle espère convaincre au "troisième tour", le 10 juin prochain. "Nous en avons besoin si nous voulons qu'en cas de duel avec la gauche aux législatives de juin, ils se reportent sur un candidat du FN", décrypte un conseiller. Les candidats frontistes partiront sous les couleurs du "Rassemblement bleu marine"."

Partager cet article

9 commentaires

  1. S’il veut gagner, Sarkozy a 5 jours pour annoncer des accords aux législatives avec le FN.

  2. Si Hollande passe,la gauche tiendra en mains TOUS les pouvoirs,locaux,régionaux, nationaux.Et pour les déloger….?

  3. j’ai écouté une parti du discours au trocadéro, je pense qu’on est à droite toute et quand je vois que Longuet est prêt à discuter avec MLP, je pense qu’on est sur le bon chemin et je pense que nombreux seront comme moi ceux qui ne voteront pas Sarkozy mais voteront contre Hollande

  4. D’accord avec Chouan 12. Je ferai comme lui. Le discours de MLP ce matin était un grand discours de force et de finesse.

  5. A Chouan12: Vous ne voterez pas Sarkozy? Et ce bulletin « Sarkozy » que vous mettrez dans l’urne ce n’est pas un vote pour Sarkozy ?

  6. Oui comme Marine Lepen l’a dit le FN a fait une campagne intelligente, active et populaire : les français y ont été sensibles (meme les adversaires puisque les thèmes majeurs de la campagne sont ceux du FN depuis des années )
    Ses consignes pour le deuxième tour me paraissent aussi intelligentes et prudentes . Cela augure bien de l’avenir de la vague bleue Marine !

  7. Je suis d’accord avec Marine: après ses critiques (justifiées!) vis à vis des frères siamois (vous savez Sarkozy et son cousin éloigné Hollande ?!?) il eût été impossible d’appeler à voter pour l’un d’eux.
    Le vote blanc ? c’était une façon de bloquer Sarkozy. Et donc cela risquait de refermer des possibilités d’accords futurs, d’alliances etc. Pas l’idéal.
    l’abstention ? idem.
    Et de toutes façons les électeurs n’auraient pas suivi, on l’a vu en 2007.
    Donc laisser libre ses électeurs, c’est non seulement pragmatique, mais c’est aussi responsabiliser les électeurs FN.
    Et oui c’est aussi ménager l’avenir. Une façon de ne pas froisser l’électorat UMP et de les mettre déjà un peu dans la poche, de calmer un tantinet les tensions etc
    Position équilibrée ! le meilleur choix possible.
    Chacun saura donc oû est son devoir .

  8. MLP a fait un choix de « politicien » et non un choix pour la France. Elle dans le calcul et la bagarre politicienne au lieu d’être au service du bien commun

  9. Nicolas, en disant cela vous pensez donc que une victoire « politicienne » du FN ne serait pas bonne pour la France! Les deux ne s’opposent pas mais l’un précède l’autre: pour le bien de la France il faut d’abord que MLP gagne des députés oui ou non? Sinon on retombe dans la critique non constructive.

Publier une réponse