Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Marianne imagine l’avenir du FN

Trouvé dans l'hebdomadaire, qui imagine l'avenir du FN :

"Novembre 2010, Congrès du Front. Jean-Marie Le Pen ouvre la séance en prononçant la dissolution du parti et en appelant les jeunes générations à imaginer autre chose. Trois heures plus tard sa fille pourrait fonder une nouvelle formation, un parti républicain... le dernier parti républicain. Et pourquoi pas ? Son père a bien piqué l'électorat ouvrier et employé à la gauche. Pourquoi se saisir de cette République qui, de toute façon, n'appartient à personne ?"

Mais :

"changer de discours avant d'avoir succédé à son père serait trop risqué : on attribuerait à son virage les causes de la défaite. Elle deviendrait vite un Le Pen light, le bouc-émissaire de l'insuccès pour tous les grognards du lepénisme. Il faut donc appuyer à la fois sur le frein et l'accélérateur. Faire entendre sa petite musique républicaine à ses futurs partisans tout en jouant de la grosse caisse pour les électeurs de papa, rappelés à leur devoir électoral une dernière fois peut-être. Un jeu subtil, pas toujours cohérent en tout cas. […]

Qui est donc la vraie Marine ? Une républicaine convertie mais sincère, qui espère transformer le Front en un nouveau rassemblement républicain ? Ou la fille d'un père fasciné par la destruction, dont elle aurait appris le cynisme ? Une digne fille Le Pen qui aime à s'amuser de tout et même de ses arguments électoraux ? Ou une bourgeoise qui voudrait oublier les incartades fracassantes mais inutiles d'un père tribunicien ? On ne le saura pas de sitôt."

Partager cet article

12 commentaires

  1. Pour avoi vu un ” C dans l’air” de la fin de l’année dernière où politologues et journaliste ( Marianne) débattre sur la transition père et fille Le Pen , le brevet ‘honorabilité républicaine” que cette dernière devra obtenir pour être reconnue par la classe politique, sera de faire un voyage en Pologne où Cannossa s’appelle Auschwitz.

  2. Un jour à la fête des BBR au Bourget,j ai vu les mamzelles le pen se bidonner en passant en revue les troches des pauvres c…..ons de militants que nous étions.Ne me parlez surtout pas de cette famille.La France a assez de malheur…

  3. Ce qui confirme que la république est une religion et la France une (a)théocratie

  4. On met cette pauvre république à toutes les sauces.
    Et les fameuses valeurs républicaines, sont- elles celles de la res publica? (Etat de Droit)
    Le FN a toujours été un parti républicain et il tombe dans le piège de ceux qui donnent un sens idéologique à la république.
    Et puis c’est vrai, il y en a marre de la famille Le Pen.

  5. Je ne comprends rien à ce texte de Marianne.
    Ce que je sais juste, c’est que “tribunitien” s’écrit avec un “t” et non un “c”.

  6. Le FN et ses dirigeants sont l’obsession du Système. La crainte des deux factions mondialistes qui se succèdent au pouvoir depuis quelques décennies ? C’est qu’en cas de crise grave, un tiers parti “rafle la mise”.
    Le système cherche d’ailleurs régulièrement à créer un tiers parti constitué de personnages sortis de ses propres rangs pour contrer le FN, formation politique issue du peuple et dont l’existence lui est insupportable.
    http://wapedia.mobi/fr/Tiers_parti

  7. @ jehan est dans le vrai ! Ce qui compte, ce n’est pas la famille Le Pen mais le fait qu’un personnage comme Jean-Marie Le Pen, avec tous les défauts qu’il peut avoir, ait rasssemblé tant de vrais français courageux dans son parti et que le système ( dont “Marianne”) ait encore peur des “souchiens” et d’un éventuel nouveau sursaut électoral.Nous ne gagnerons jamais électoralement, le FN n’est évidemment qu’un parti républicain qui respecte les dogmes démocratiques, mais nous aurons au moins eu la fierté de lutter avec et autour de cette formation.
    Quant à Marine, les journaleux n’ont qu’à lire “A CONTRES FLOTS”, son petit livre, pour être mieux renseignés.

  8. Franchement, on s’en fiche des délires et fantasmes de Marianne…
    Qu’ils gardent cela pour eux.
    Et qu’ils laissent le FN oeuvrer au salut de la France.

  9. il faudrait que les Français et le FN brisent le joug de l’ idéologie empoisonnée républicaine pour faire oeuvre utile.
    les maux dont nous souffrons nous sont infligés par la République;
    le FN ne veut pas le savoir
    bien qu’il soit rejeté par la famille des démocrates patentés;
    renverser la République et son idéologie maçonnique
    c’est la première chose à faire
    pour rendre la santé à notre pays,
    pour retrouver le goût des vraies valeurs bien réelles
    pour lui permettre de renouer avec l’ existence d’une nation qui fut exceptionnelle, celle que nos aïeux ont faite et nous ont léguée,
    notre patrimoine;
    les fausses valeurs des “Lumières”
    ont été fabriquées -comme un poison- par un esprit de haine de la vraie civilisation ,
    pour la détruire.

  10. Qui aurait pu dire qui était Jean-Marie LE PEN à 40 ans et qq ? La lecture du livre de Marine Le Pen ”A contre-flots” pourrait éclairer, tous ceux, journalistes ou non, qui veulent mieux connaître sa personnalité.
    C’est étonnant que Marianne ne l’ait pas fait, ni beaucoup de ceux qui sur le SB ou des sites catholiques et/ou nationaux ne cessent de se poser des questions auxquelles ils ont déjà des réponses disponibles.
    Le FN sera ce que ses adhérents et ses cadres en feront autant que ce qu’en décidera la personne qui succèdera à JM LP : et c’est là où le goût des cathos tradis pour le pesage de cheveux coupés en quatre les rend politiquement inefficaces. Car dans le milieu catholique traditionnaliste ou conservateur, on refuse l’engagement politique, mais on le commente beaucoup……
    Or ce sont ceux qui agissent sur le terrain, qui ont une petite chance de peser sur le réel. Les idées auxquelles on ne sacrifie rien de soi-même ont peu de poids dans l’histoire, même si elles sont justes.

  11. Une fois de plus il est paradoxal de constater que le FN défend la sécurité des bobos (qui lui crachent dessus) et l’éducation nationale seule capable d’assurer l’intégration et un avenir à des millions d’enfants d’immigrés !
    FN = gogo des bobos, crachats compris ?

  12. Il convient surtout de décrire la situation actuelle en utilisant les mots justes.
    Par exemple, une des acceptions du terme “Faction” : “…Il signifie aussi Parti politique ou civil qui cherche à provoquer des troubles…”.
    “provoquer des troubles” : N’est-ce pas ce que recherchent les deux factions qui exercent le pouvoir en organisant une immigration-invasion massive ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services