Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

« Mariage » gay : que mijote l’UMP ?

Dans Le Monde :

L’UMP tiendra bientôt une convention sur la famille et ce n’est qu’à son issue que le parti de Nicolas Sarkozy arrêtera sa position. Le président de l’UMP, qui a récemment dîné avec la joueuse de tennis Amélie Mauresmo et sa compagne, confie avoir pris conscience de certaines réalités. A ceux qui se sont entretenus de ce sujet avec lui, il recommande d’avoir "une réflexion ouverte". "Nicolas est moins fermé qu’il ne l’a été au moment de l’adoption du pacs", reconnaît Nadine Morano. La députée UMP de Meurthe-et-Moselle milite pour "une adaptation de la législation", qui passerait par une modification de l’article 365 du code civil sur les droits de l’adoption.

"Je ne sais pas jusqu’où ira la droite, elle va certainement faire des contorsions, mais je me battrai de toutes mes forces pour affirmer l’altérité comme fondement de la société", assure Christine Boutin, députée UMP des Yvelines. La présidente du Forum des républicains sociaux avoue avoir "évolué depuis 1999, au moment du pacs". "Nous ne sommes plus dans une opposition entre homosexuels et hétérosexuels, mais dans un choix de société", soutient-elle.

Il y aura des engagements très précis à demander, candidat par candidat, lors des prochaines législatives. Et tant pis pour ceux que le vote catho n’intéressera pas…

Henri Védas

Partager cet article

20 commentaires

  1. Le vote catho représente t il encore quelque chose? Nous sommes trop dispersés pour être crédibles j’ai l’impression !!

  2. La plupart des catholiques sont pour le pacs et pour le « droit » à l’avortement.

  3. Dispersés, peut-être!
    Mais n’oublions pas 2 choses : les petits ruisseaux font les grandes rivières, donc chaque bulletin compte, même si c’est le seul moyen que l’on ait. La seconde est la prière qui est une force incomparable.
    En conclusion, prions et agissons!

  4. Les Cathos qui en prennent et en laissent : Les vieux routards ddes 70 ‘s qui n’ont rien compris. Et puis faut être charitable et gnan-gnan à souhait avec ses pov’homos qui souffrent !

  5. Plutot que de faire peser la menace d’un « vote catho »,ne serait-il pas plus interessant (et efficace) de tenter de remporter la bataille des idées, et ce que ce soit sur l’avortement, le « mariage gay » ou tout autre question sur lesquels le meilleur moyen d’action serait peut-être de paufiner et de faire connaître des argumentaires sans aucunes références religieuses mais qui soient au contraire capables d’atteindre le bon sens de tout un chacun.
    Cette « bataille », je la mène(à mon niveau), là où il me semble que l’on a grandement besoin d’elle… à l’UMP.

  6. @ AD
    Vous avez raison, sur ces points les cathos ne font que promouvoir l’ordre naturel, qui peut se défendre sur des fondements purement rationnels.
    Mais il serait déjà très bénéfique que les cathos apprennent à voter en catho : à voter d’abord sur les sujets importants, en laissant de côté les passions (positives « j’ai vu mon député à la messe, sa femme s’habille BCBG, je vote pour lui »; comme négatives « je suis très en colère, donc je vote contre lui »).
    A ce prix – qui est une forme d’ascèse – le vote catho, même s’il ne représente que 2%, aura du poids sur les sujets qui nous tiennent le plus à coeur.

  7. d’où l’intéret de mouvements « pour les valeurs » qui ne soit pas des partis. Boutin et Villiers n’auraient ils pas dù creuser cette voie plus prometteuse et plus porteuse de fruits de qualité depuis le temps, plutot que de nous berner dans un miroir aux alouettes politicien ??? aujourd’hui, la formation des intelligences est en berne et ils sont laminés en tant que partis. Tout faux!

  8. C’est bien gentil les clubs de réflexion mais cela ne va jamais très loin.Si le FRS de Christine Boutin ne fait que de la figuration au sein de l’UMP, Villiers a su constituer qui est, certes, de taille modeste (environ 7% aux dernières européennes), mais a au moins le mérite d’exister.Et la droite catolique est aussi présente au FN (avec Bernard Antony et son mouvement « Chrétienté Solidarité »). S’il y a regroupement de ces droites à l’avenir, nul doute que les cathos de ces différentes formations joueront un rôle majeur pour réconcilier les uns et les autres…

  9. Dans tous les cas je trouve assez incohérant pour un catho de voter pour un parti politique qui ne rement pas en cause l’avortement, où qui pourrait discuter qt à la possibilité d’avoir le mariage homo.

  10. Pour mémoire,c’est le « vote catho » qui a éliminé Giscard UDF ,à cause de la Loi Veil.
    Les petits « pour cent »vont s’arracher sur le marché.Vendez-vous cher!!!

  11. Je partage l’avis d’Henri Védas sur la nécessité du vote catholique. J’ajoute que c’est la nécessité même : « en dehors de la pierre angulaire tout s’écroule. » Omnia instaurare in Christo, on doit tout restaurer en Christ (Saint Pie X), si on veut sauver la civilisation.
    D’accord aussi avec AJPM, je vois mal comment une personne se disant catholique peut mettre un bulletin de vote dans l’urne pour un homme (ou une femme) politique qui défend l’avortement ou le « mariage » homosexuel. Sur tous ces sujets, les hommes politiques auront des comptes à rendre. Les catholiques se positionneront en fonction même de leurs positions sur ces sujets.

  12. D’accord avec tout le monde…..Mais pragmatiquement , s’il y a un second tour douloureux ( classique…..) , j’espère que tous les cathos bien assumés ne se retrouveront à bêler pour sauver la France face à l’ogre socialiste……Qu’ils ne se réfugieront pas dans les bras d’un Sarkozy sous de fallacieux pretextes , confirmant l’idée du concept social du vote….;-))

  13. Luc, vous préférez des socialo-verts-communistes qui nous ruineront un peu plus et de toutes façons feront passer toutes (et bien plus même) leurs idées libéralissimes sur les moeurs??? La c’est sur y’a plus de France du tout!!!
    Hélas il nous faut voter contre, et même ne pas voter c’est encore voter pour eux!
    Quant à la Ségo, ne vous y trompez pas, c’est un MONTAGE !!! Ils sont tous d’accord derrière, d’où la mollesse de leur pseudo réaction. Tous étaient d’accord, en trainant plus ou moins les pieds j’en conviens, pour envoyer à la bagarre la mieux placée: Sainte Madone vetue de probité candide et de lin blanc!!! Elle est « aussi pire » que les autres, ils sortent tous du même tonneau…
    Et les médias nous jouentle grand air du III, qu’on est bêtes! Tout est prévu et CA MARCHE

  14. Je craignais un peu ce genre de réponse …..je n’ai pas à voter pour les conservateurs d’un système qui fait de moi un paria chaque jour de plus en plus…Ce n’est pas en me drapant du souci de sauver la France que je dois astiquer les cuivres de ce titanic qu’est la cinquième république , surtout quand on n’oppose aux « idées libéralissimes sur les moeurs » qu’un conglomérat de gens libéraux par principe ( à moins que je veuille protéger mes PEA et autres placements mais cela pourrait paraître petit-bourgeois….)
    Sans souhaiter la politique du pire,je ne vois pas en quoi voter à droite protégerait la France de quoi que ce soit , à moins qu’on en soit encore à croire au Pacte de Varsovie , au père noel et aux allemands qui coupent les mains des enfants….

  15. S’il y a un point sur lequel on ne peut pas parler d’UMPS, c’est bien les moeurs. La très grande majorité de l’UMP(élus, militants et sympathisants) est contre le mariage gay. Et le meilleur moyen d’éviter que cela ne change, c’est encore d’y être…

  16. Si la grande majorité de l’UMP est contre le mariage Gay , on verra quelles cabrioles fera […] Sarkozy pour ne pas froisser tous ses multiples courants ( déjà amorcés d’ailleurs)…..On a malheureusement vu que sur tous les domaines sensibles ( immigration , insécurité….)les retournements de vestes étaient légions….
    Quant à adhérer à l’UMP,j’aurais trop peur de prendre goût aux petits-fours et aux meetings gratuits ;-)))),mais à chacun ses sensibilités…..

  17. Je confirme ce que dit Arnaud, a l UMP il y a encore une grande part, si n est n est une majorité hors les grandes villes, de grognards gaullistes qui ne souffiront aps le mariage homo
    Max le fou

  18. @Max, AD et Claire
    Vous n’avez donc pas remarqué que depuis quarante ans la ‘droite’ gaullolibérale a toujours été composée de gens contre le divorce, l’avortement etc et aujourd’hui le mariage homo lesquelles gens par ailleurs dans les faits ont toujours mis ou laissé mettre en place le divorce, l’avortement etc… La France chrétienne et donc la France tout court est morte de ces schizophrènes -électeurs comme élus- qui pensent bien en privé mais sont inconséquents dans leurs actes de citoyens. Reprenez toutes les lois puis décrets et amendements en matière de moeurs fondamentale vous verrez que la ‘droite’ est sinon pire tout au moins aussi antichrétienne que la ‘gauche’. Dans ce domaine comme dans les autres il n’y a aucune différence de fond entre la ‘gauche’ et la ‘droite’. Un catholique normalement constitué vote selon ses convictions de fond au premier tour (au cas où il se trouve un candidat compatible) et si au second il ne reste que deux non compatibles avec les positions de fond eh bien on vote blanc, c’est tout. Plus de cathos feront ainsi, comme les résultats se jouent aux marges, plus ils feront poids.
    Regardez la gauche, (en fait bien bourgeoise) : elle a toujours institué quand elle est passée, des mesures d’extrême gauche tout simplement pour respecter les accords avec l’extrême gauche qui malgré ses tout petits pourcentages étaient indispensables, laquelle ex-g le sachant bien n’a jamais baissé la garde.
    C’est la meme chose que techniquement les catholiques conscients et cohérents doivent faire
    Plus les cathos comme des benêts tomberont dans le piège de penser qu’un soi disant libéral de droite dont la politique réelle est plus ou moins non-hostile à l’avortement, aux homo etc etc … est moins horrible qu’un soi disant socialo de gauche, plus ils donneront la preuve qu’au fond ils ne sont pas si attachés que cela à leurs convictions de bases.
    Cela fait des années que je l’explique à mes ouailles, qui sont comme 99% des cathos pratiquants des naturalistes libéraux qui s’ignorent (selon les vues toujours très actuelles de Pie IX, St Pie X comme du cardinal Pie) : avec mauvaise conscience ils votent quand meme pour la ‘droite’ faussemenet chrétienne et viennent ensuite me voir en pleurant quand ils constatent que leurs soi disant sauveurs de la ‘droite’ ont encore descendu un cran dans la législation de la barbarie et me jurant ‘on s’est fait avoir, vous aviez raison, on recommencera pas’. Tu parles ! à chaque fois ils recommencent : voilà de quoi on crève. On ne vote pas pour gagner ni pour départager deux camps (ce serait se faire récupérer par eux qui de toute façon n’ont rien à f… de la doctrine sociale chrétienne) mais pour exprimer ce que nous voulons tels que nous sommes sans renoncer au moindre iota. C’est à ce seul prix qu’à force, Dieu donnera la victoire. Faire autrement c’est comme l’ancien Israel qui se demandait s’il fallait se rallier au panthéon égyptien de leurs alliés menaçants du sud ou au panthéon assyrien de leurs protecteurs menaçants du nord, au lieu de rester fidèles à l’Unique selon le rappel de Jérémie. Ils n’ont pas écouté Jérémie, l’ont mis en tole, ont choisi les idolatres égyptiens moyennant quoi… les syriens vont les massacrer. Et ce sont les survivants comme les prophètes (que les politiques ne trouvaient pas assez politiques et meme dangereux) etc qui reviendront de déportation pour rebatir Jérusalem libérée tandis que les politiques auront tous été dépecés avec raffinement de cruauté. Ce n’est jamais un bon calcul de vendre son âme à un faux ami par peur de ses ennemis.
    Un curé de campagne

  19. Merci !………..je suis un peu rassuré sur le coup !

  20. Bravo M. le curé!

Publier une réponse