Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Valeurs chrétiennes : Famille

Mariage : un kit c’est bien, réformer la loi sur le divorce c’est mieux

DInquiet du taux de divorce (près de 50%), le secrétariat d'État à la famille a présenté plusieurs mesures visant à responsabiliser les couples avant leur mariage. Claude Greff a annoncé hier la diffusion prochaine d'un «kit» auprès des maires et des futurs époux. Alors que les édiles seront appelés à faire des cérémonies civiles plus longues et personnalisées, les futurs époux recevront un livret d'accompagnement au mariage leur expliquant notamment leurs futurs droits et devoirs.

Objectif : «rendre les familles plus responsables pour mieux assumer les conséquences de leur engagement.» En 2011, sur 241 000 mariages, on compte plus de 130 000 divorces.

Si une telle épreuve a des conséquences humaines, elle entraîne souvent des problèmes financiers. Les familles monoparentales représentent «19% des familles françaises, dont 32% vivent en dessous du seuil de pauvreté, avec moins de 910 euros par mois», rappelle la secrétaire d'État. Le divorce a des conséquences tant sur le logement que sur la scolarité des enfants. Comme quoi, dire que la famille est la cellule de base de la société n'est pas un slogan en l'air, mais bien une réalité.

Au-delà de ce "kit", qui part d'une bonne intention, mais qui reste, somme toute, bien superficiel, le gouvernement serait bien inspiré de revenir sur la réforme du divorce promulguée en juillet 1975 -année noire-, ainsi que la loi de 2004, qui a simplifié la procédure de divorce.

Partager cet article

4 commentaires

  1. “réformer la loi sur le divorce c’est mieux” Il n’y a pas lieu de réformer ce qui ne devrait pas exister. La république est incompétente dans ce domaine. Le mariage chrétien est un sacrement, il est indissoluble.

  2. A l’heure ou le lobby homo revendique le mariage homo , pourquoi les chrétiens ne revendiquent pas le mariage chrétien , sans passé par le maire ?…afin qu’il y ait une distinction entre mariage civil et le mariage chrétien ?

  3. On est quand même passé d’une nécessité de former les futurs couples à la délivrance d’un “kit”. Ce n’est évidemment pas suffisant si on veut préparer des couples au mariage. Il faudrait que les maires fassent appel à des associations ou, si le couple est par exemple catholique à se préparer au mariage au sein de l’Eglise (mais pour ça on peut rêver je crois). Il me semble que dans certaines communes on fait déjà appel à de telles associations.

  4. J’ai entendu dire que certaines municipalités proposaient aux futurs mariés des séances de préparation au mariage (je crois d’ailleurs que cela se fait dans d’autres pays).Quelqu’un pourra-t-il le confirmer?

Publier une réponse