Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Mariage : “nous ne devons pas céder aux sirènes de la fiction d’une conception désexualisée”

Le Centre catholique des médecins français écrit dans un communiqué :

"Ce qui est en cause dans le mariage pour tous, ce n’est pas la
reconnaissance de la valeur des liens homosexuels stables, analogue à
des liens conjugaux, mais la "parentalité" homosexuelle."

Le Dr Bertrand Galichon, président du CCMF, demande si l’on peut

G« passer du droit de l’enfant au droit à l’enfant ? Un être, quel qu’il
soit, trouve sa cohérence, son unité dans l’acceptation de sa propre
incarnation, ses propres talents et ses propres limites
. Pour l’enfant,
nous nous devons de préserver son unité. Cette dernière passe par son
humanité, par sa dignité trouvant sa source dans une filiation assurée.
Cette filiation peut être blessée par les accidents de la vie.
L’adoption est une réponse à cette blessure. Mais devons-nous
volontairement donner vie à des êtres amputés d’une partie de leur
source ? Pour la satisfaction de qui ? Au nom de quel droit ? »

« nous
ne devons pas céder aux sirènes de la fiction d’une conception
désexualisée. Sur ce point, nous sommes en tant que médecins impliqués
dans ce débat de société par la réponse que nous pourrons donner aux
demandes de procréation médicalement assistée qui nous seront faites.
Quel pourra être notre recours pour mettre en avant notre clause de
conscience ?
 »

Arguant de « la gravité de la remise en cause de la fonction et du symbole forts du mariage » et voulant « dépasser le simple débat parlementaire », le communiqué du CCMF « demande un débat national profond au-delà des anathèmes, des sondages trafiqués et des jeux politiques. »

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.