Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Mariage : Nadine Morano favorable à une objection de conscience des maires

Nadine Morano, en réponse à une question sur le projet de loi du gouvernement sur le mariage, a ironisé :

"François Hollande, qui n'a jamais été pressé de passer la bague au doigt à qui que ce soit, est très pressé de faire le mariage homosexuel, c'est quand même paradoxal".

Conseillère municipale de Toul (Meurthe-et-Moselle), elle a déclaré sur RMC qu'elle appliquerait la loi si elle était votée.

"je dirai que ça dépendra des cas, s'il y a des cas qui me poseront des problèmes de conscience. Voilà, vous n'êtes pas obligé de marier tout le monde".

L'ex-ministre s'est dit favorable à l'introduction d'une "clause de conscience" dans la loi si elle était adoptée.

Partager cet article

7 commentaires

  1. C’est quand même fou, le nombre de ministres qui ne savent pas parler français !!! “Si […] poseront…” B

  2. “cachez ce sein que je ne saurais voir” ?
    La stratégie de l’évitement ne pourra durer longtemps, ni sur cette question, ni sur la question des alliances locales FN-UMP.
    Ils pensent encore pouvoir négocier et faire les mijorées mais cela ne marche plus. A l’inverse leurs mauvaises méthodes en tout n’est pas plus mal car cela nous ramène tellement de gens déçus voire affolés.
    Le nouvel UMP est une sorte de marionnette déglinguée qui dit à voix basse : “je pense comme Marine” et qui crie à voix haute “je ne voterai jamais FN”.
    Le simple fait qu’ils pensent avoir encore une marge de manoeuvre sur certaines questions est significatif de leur idiotie.

  3. La clause de conscience est un leurre, une hypocrisie : si la loi est mauvaise l’objection de conscience n’a pas besoin d’être posée par la loi, elle relève de la vertu de justice.
    Si une clause d’objection de conscience est ajoutée à la loi, elle deviendra bien vite inapplicable, comme l’objection de conscience qui est sensée protéger les obstétriciens qui refusent de tuer des enfants dans le ventre de leur mère. Des milliers de raisons fallacieuses feront que cette objection de conscience ne pourra pas être utilisée.
    Une mauvaise loi doit être refusée, même si cela implique la prison ou l’obligation de démissionner.

  4. C’est très vrai “Xtof” mais heureusement Nadine Morano n’est plus ministre ni même député puisqu’elle a été battue aux derniéres élections législatives par le socialiste Dominique POTIER qui, sceptique, a le bon sens et le courage de demander un large débat sur cette question du mariage “homo” et de l’adoption par des couples homosexuels.

  5. et d’ailleurs un certain Rocard a dit que quand une loi est mauvaise on n’est pas obligé de l’appliquer, il faudra bien qu’il répète cela

  6. @Michel: c’est juste parce que les cathos de sa paroisse sont là. C’est pour ça qu’il n’ose pas (à raison) se les mettre à dos, mais pas sûr que ça dure.
    Concernant Morano, c’est une personne accessible. J’espère qu’elle a évolué sur la question, mais l’idée d’une clause de conscience va dans le bon sens.

  7. Le paradoxe n’est qu’apparent. La réalité, c’est qu’il se moque du mariage, dans un cas (le mariage ne sert à rien), comme dans l’autre (je le ridiculise).

Publier une réponse