Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Mariage : majorité plus serrée au sénat

Lu dans Le Figaro :

"Une surprise, peu probable, n'est toutefois pas à exclure. Au Sénat,
la majorité absolue dont dispose la gauche est modeste - 6 sièges
seulement - et le PS a besoin du concours des communistes, des
écologistes et des radicaux de gauche pour faire adopter un texte
. Or,
un ou deux sénateurs d'outre-mer apparentés au groupe PS ou au groupe PC
pourraient être tentés de s'abstenir. […]

De même, il n'est pas sûr que le projet de loi sur le
mariage et l'adoption pour les couples homosexuels fasse l'unanimité
chez les sénateurs radicaux de gauche
. Certains d'entre eux bénéficient
des voix des grands électeurs UMP qui choisissent ainsi de barrer la route au PS
là où la droite ne peut l'emporter. Ces sénateurs radicaux de gauche
pourraient donc hésiter à mécontenter l'aile droite de leur électorat. A
contrario, le gouvernement peut espérer que quelques sénateurs de
droite s'abstiennent ou votent même en faveur du projet de loi. Alain
Milon (UMP, Vaucluse) a ainsi indiqué qu'il l'approuverait. Les
centristes, pour leur part, sont divisés. «Même si au sein du groupe
UDI-UC les avis sont partagés sur la question, nous sommes tous d'accord
pour trouver que ce texte est inopportun», a plaidé le président de
groupe, François Zocchetto (Mayenne), lors de ses vœux à la presse. […]

L'hypothèse la plus plausible demeure un feu
vert du Sénat au projet de loi. En revanche, il n'est pas du tout acquis
que les sénateurs acceptent d'approuver le texte voté par les députés
sans en changer une virgule
, décision qui serait peu valorisante pour
eux. Or, si les sénateurs adoptent des amendements avant d'approuver le
texte, le projet de loi sera ensuite transmis aux députés pour une
deuxième lecture. Avant de revenir au Sénat pour un ultime feu vert. […]"

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

5 commentaires

  1. Mais ils auront leur Lellouche ou leur Benoist Apparu ! Vous savez : de ces traîtres qui jalonnent l’histoire de France .. OUI : VOUS ETES DES TRAITRES ! Vous ne servez pas la France ! UN élu aujourd’hui ………. C’est le déshonneur des Français !

  2. A nous de leur faire payer très très très cher leur vote. Mais alors très très très cher. Ils doivent bien savoir ce que ça veut dire puisque la poignée d’exciter en face leur fait le même genre de menace, mais plus “physique” et “sonnante et trébuchante” celles-là.

  3. C’est une fiction qu’entretient le Figaro : il est clair que sur ces questions d’ordre moral crucial, le seul clivage pertinent pour expliquer le vote des chambres parlementaires est celui maçon/non maçon.
    C’est la maçonnerie elle même qui l’expliquait lors des célébrations de la loi sur l’avortement : l’esprit maçonnique sait, quand l’enjeu est REEL, suspendre la comédie des partis.

  4. De toute façon, le seul recours n’est-il pas désormais la mobilisation du peuple ?

  5. A force d’être des béni-oui-oui, on se retrouve avec des maçons aux truelles pleines…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services