Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Mariage : l”homosexuel Hervé Vilard trouve le projet “épouvantable”

VRené Villard, dit « Hervé Vilard », auteur-compositeur-interprète français (célèbre auteur de Capri c'est fini en 1965), avait révélé son homosexualité en 1967.

Dans l'émission Les Grandes Gueules sur RMC, il s'indigne du projet de loi dénaturant le mariage :

"Je trouve ça épouvantable. Je vous le dis très sincèrement. je pense qu'un enfant doit avoir un père et une mère. Je trouve ça insupportable. On est mal barrés. […] Je trouve ça sordide".

Partager cet article

14 commentaires

  1. Un homosexuel à l’ancienne, je suppose. Un peu réactionnaire. Voire carrément nauséabond.

  2. Bravo. Excellent.
    Pauvres enfants que l’on va priver de l’amour d’une mère. C’est cela le plus horrible.
    Prions et agissons contre le Mal.

  3. pouvez vous m’envoyer la priere car je ne peux ou ne sait l’imprimer merci.

  4. Un type courageux. Même déclaration de Catherine Lara.

  5. Merci Hervé !

  6. La vérité sort de la bouche des homos ! 🙂

  7. celui qui est pour la denaturation du mariage, est tout simplement en reniement complet de sa famille… son pere + sa mere qui l’ont concu, mis au monde, eleve… en fait de tous ses ancetres… de sa culture, des coutumes de son pays..
    il est vrai que ces gens-la ne sont meme plus fiers d’etre Francais ; ils renient leur patrimoine.. tendus vers une mondialisation machiavelique.

  8. Assez logique : il est orphelin de père et retiré très jeune à sa mère. Il sait donc ce qu’est l’absence de parents, ce qu’ignorent ceux qui font la promotion de ce mariage dit pour tous.

  9. J’ai rencontré une fois, par hasard, Hervé Vilard, il y a 41 ans, c’est un garçon très sensible et plein d’amour et il le manifeste encore une fois. Merci Hervé.

  10. Dave dit la même chose.
    Il y a donc de bons homosexuels et de mauvais homosexuels.
    Un bon homosexuel, c’est celui qui est dans le sens du “progrès” : bouleverser la norme pour que sa marginalité devienne normale, et même norme légale en effaçant de la définition légale du mariage la différence sexuelle.
    Un mauvais homosexuel, c’est celui qui est “rétrograde” : qui continue à penser contre vents et marées qu’un enfant doit avoir un père et une mère.
    Bienvenue à Gattaca.
    1984, c’est maintenant !

  11. En s’exprimant ainsi , Hervé Vilard, Dave , ou Catherine Lara , qui ne sont plus des artistes de la première jeunesse , ni occupant le devant de la scène , se ringardisent et je pense qu’ils en sont conscient. C’est assez courageux pour des gens de cette profession.
    A l’inverse, un Elton John, artiste nettement sur le retour , a bien bénéficié de l’adoption réalisée avec son compagnon : cela a modernisé son image , et popularisé son couple. Ce n’était pas forcément le but : mais c’est l’effet…Triste.

  12. C’ est inédit qu’ Hervé Villard comprenne…c’ est bien le seul.
    Pour ma part, sauver les enfants de demain est essentiel.
    Il faut penser à ce que serait leur affect avec deux ” papas ou deux mamans”, la risée à l’ école, leur adolescence perturbée!!!!!!
    Sans compter l’ influence sur leur psychisme…..où se situeraient- ils vraiment?
    Bravo Hervé, vous qui avez connu…un.prêtre, qui vous a guidé….une bonne influence.

  13. Très intérressant que des artistes ou politiciens homosexuels “connus” comme Hervé Vilard, l’acteur Britannique Ruppert Everett ou le jeune Xavier Bongivault engagé politiquement donnent leur avis sur ce sujet qui contribue encore à montrer que “l’autoproclammée communauté dite gay” qui réprésente qu’elle même se permette de parler au nom de tous.
    Un Français Nationaliste (d’orientation homosexuelle) qui ne se sent pas appartenir à cette “communauté” qui veux jouer au papa et à la maman avec des enfants sans demander leur avis.

  14. Autre révélations d’Hervé Villard au cours de la même émission :
    TAPEZ
    Hervé Vilard et réseaux pédophiles des gens de pouvoir – Dailymotion

Publier une réponse