30 réflexions au sujet de « Mariage : les évangéliques en résistance »

  1. Bernard

    Je me suis marié il y a 18 ans, et c’est deja l’attitude que j’avais avec ma jeune epouse 🙂
    pas de famille, juste deux temoins et un ceremonial minimaliste.
    Le maire a parfaitement compris le sens de notre attitude et on s’est fait un plaisir de lui donner par le menu le details de nos rejouissances du lendemain avec le mariage a l’eglise.

  2. PGC

    Oui, bravo ! Voici une excellente idée. Cela étant, entre nous, pour pas mal de cathos, la “cérémonie” à la mairie était déjà plus que relativisée depuis des lustres, considérée comme une obligation de la république “à la française”, un point c’est tout. L’important, le mariage à l’église, bien entendu, et la fête après.
    En tout cas, une excellente (et intelligente) initiative !

  3. Espérance

    Très bonne idée, mais ne partons pas battus !
    Organisons une grande résistance de tous les croyants, quelle que soit leur religion et leur degré de pratique religieuse, contre le projet Taubira.
    Car, il faut le reconnaître, ce sont les personnes ayant une religion, qui sont les plus lucides sur ce projet et qui ont le courage de s’y opposer.
    Que les élus opposés au mariage homosexuel cessent d’avoir peur : la peur, elle est dans le camp de la gauche qui cède à un micro-lobby d’extrémistes ! Il ne faut pas avoir peur de ceux qui ont peur !

  4. Louise

    Ce n’est pas une innovation.. que ce soit dans ma famille ou parmi mes amis, le mariage à la mairie est une formalité administrative, ayant lieu en général à ne date distincte du mariage religieux, avec uniquement les témoins, et les parents/frères/soeurs… la robe blanche, le cortège, les alliances, les invités, la réception étant réservés au mariage à l’église… les rares fois où j’ai assisté à un mariage à la mairie c’était pour ma famille proche ou alors j’étais témoin, et même si cela restait un moment sympathique tout s’est toujours fait dans la plus grande simplicité à tous les niveaux, étant bien établi que seul le mariage religieux “compte”…. et très honnêtement je pense que ça ne fait ni chaud ni froid aux maires??

  5. Nicou

    Mes enfants aussi… et pour ne pas se “tromper” de date dans l’avenir, un bon mois 1/2 avant.
    Et pour répondre à Gérard L. je ne vois pas pourquoi les prêtres refuseraient, on doit se marier à la mairie avant… mais le avant ne dit pas quand.

  6. Guizmoet

    Je crois que le mieux serait de ne plus se marier à la mairie ; comme en Belgique.
    N’oublions pas que ce mariage laïc n’est qu’un simulacre destiné à singer le seul vrai mariage, celui qui n’a pas de divorce, celui dont l’engagement est pris devant Dieu.
    Entrons en rébellion.
    Si je n’étais pas encore marié, c’est ce que je ferais.
    Comme beaucoup d’autres, ce mariage civil n’a été pour nous qu’une obligation remplie de façon très simple en tenue propre mais presque quelconque. Et quand on me demande ma date de mariage, je réponds par celle du mariage religieux.

  7. mmm

    Mariée cette année, j’ai eu beaucoup de chance: le maire de notre village étant catholique, cette cérémonie (très simple: témoins et parents uniquement) avait un caractère particulier. Le dit-maire nous a fait un discours aux valeurs chrétiennes ce qui a donné à cette formalité administrative un peu plus de valeur à nos yeux!

  8. Dominique

    Le « mariage » civil est une loi de la Terreur, punitive envers les catholiques.
    Changeons de régime, tout simplement !
    Donnons-nous un Roi qui laissera libres les fiancés de se marier ou non devant le maire (car il ne faut pas oublier les athées), mais qui redonnera le droit à tous les croyants de se marier devant leur officier de culte qui transférera la mariage religieux à l’officier d’état civil.
    Envoyez à l’Assemblée, en votant pour eux, les candidats Alliance royale qui défendront ce projet !
    À bas la république !
    Vive le Roi et vive Alliance royale !
    http://www.allianceroyale.fr

  9. Sylvie

    Au retour d’un rendez-vous en ville, j’ai rencontré une jeune russe avec qui je me suis entretenue sur la manifpourtous. Elle est contre le mariage gay et viendra à la manifestation parisienne avec ses compatriotes. J’ai parlé en russe, car elle connaît aussi mon professeur de russe, qui elle aussi est contre le mariage homo. En plus, le peuple russe est aux côtés du peuple français contre cette loi inique. Nous ne serons pas seuls le 24 mars, puisque des Russes viendront manifester avec nous… On va gagner !

  10. Mû de Jamir

    La mairie… la mairie… voyons voir la mairie ? Ah oui ! J’ai le lointain souvenir d’avoir, entre deux occupations matérielles et spirituelles, laissé vite fait un petit autographe, sur le coin de la table, à un type en écharpe qui nous a déclarés mari et femme devant 3 pelés et un tondu…

  11. Claribelle

    C’est ce que j’ai fait il y a 28 ans et il ne m’était même pas venu à l’esprit de faire autrement !
    Je me suis mariée “en civil” le matin avec seulement la famille proche (parents et frères et soeurs) et les témoins et il n’y a pas eu d’échange d’alliance (je n’ai même pas pensé à le faire). Les invités étaient conviés à l’église l’après-midi pour laquelle j’avais robe de mariée, bouquet et voile et pour la fête ensuite.

  12. maguelone

    C’est ce que nous avons fait … mariage civil une semaine avant notre mariage religieux, sans flonflon ni froufrou avec nos seuls témoins.
    Pour faire bonne mesure nous avions même lancé à la fin un “vive le Roy” bien senti qui avait valu à l’officier de l’état civil cette réflexion restée dans nos annales familiales “et en plus ils sont même pas aristo…” (on en rit encore 18 ans après !)

  13. Pluk

    “pour celui de ma soeur, nous y sommes allé en tongue, espadrie, short et chemise relax ”
    Ah oui, excellent ! Les chretiens devraient faire un concours du “mariage” civil le plus ridicule:
    – Smoking rose a tetes de morts pour le marie.
    – Robe noire avec des taches de sang pour la mariee.
    – Alliances faites-maison en fil de fer barbele.
    – Temoins en porte-jaretelles accompagnes d’un cochon tenu en laisse.
    Tout ca est parfaitement legal et merite d’etre traite avec respect citoyen et solidarite republicaine.

  14. m

    Oui, très bonne idée. Marcel, short à fleurs, lunettes de soleil et tongues !
    Et simple présence des témoins. Et demander à se passer du bla-bla du maire. 5 minutes montre en main : on a autre chose à faire ! Ce serait un acte de résistance civile pacifique très signifiant. Il faut que les élus sentent tous que le sens du mariage républicain a changé depuis la loi Taubira. Ils présideront des formalités administratives, voire des mascarades, ce qui n’aura plus aucun sens.

  15. C.B.

    En résumé, si l’on veut respecter la loi:
    -dates nettement distinctes (pour nous, il y a près de 30 ans, c’était six mois, et deux localités distantes de plusieurs centaines de kilomètres)
    -pas d’alliances
    -dans la plus stricte intimité (seuls les mariés et leurs témoins sont indispensables! pour nous, les témoins du mariage civil n’étaient pas les témoins du mariage religieux)
    -en tenue simplissime.
    Les anniversaires de mariage se fêtent évidemment à la date du mariage et non à celle de la formalité administrative qui le précède: le grand moment, c’est évidemment celui du départ en voyage, pas celui où on va retirer son passeport au guichet de l’administration.

  16. Jean Theis

    Je ne comprends pas que cela ait l’air d’une nouveauté, c’est toujours comme cela qu’on s’est marié dans la famille. Mariage à la mairie, en principe la veille, parfois une semaine avant mais les fiancés ne cohabitaient pas, en vêtements de ville, parfois quand même une coupe de champagne après – et mariage le lendemain à l’église en grand tralala.
    Quand je vois les mariées à la mairie en robe blanche, enceintes jusqu’aux dents ou accompagnées de leurs propres enfants, j’en suis encore surpris bien qu’il vaut mieux tard que jamais.

  17. octave30210

    Bravo, toutes mes félicitations 🙂
    déjà pour avoir enfin un peut de bon sens, ensuite pour votre idée géniale 🙂
    par cette idée vous vous infligez vous même une punition… et vous vous privez d’une partie de la journée pour faire la fête dans la joie.
    a ce propos j’ai une question a vous poser : cette action inutile vaut- elle vraiment le coup ? ou c’est juste que vous aimez vous punir vous-même ?
    pour ma part, je qui gay et me marrier avec mon homme permet déjà de prouver mon amour pour lui mais aussi de pourvoir avoir une protection et une reconnaissance devant le loi. ce que n’offre pas le pacs, ce qui est important pour moi. Qui n’a jamais rêvé de fonder une famille ? perso j’aimerais bien en fonder une avec mon homme et donner a mes enfants les valeurs de respect et de liberté, ne pas lui cacher d’où il vien et ne pas lui mentir.
    en tous cas, bonne journée a tous et bon marriage. 🙂

Laisser un commentaire