Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Mariage : l’Elysée cherche une porte de sortie

Lu cette analyse de Samuel Pruvot dans Famille chrétienne :

"Certes, Christiane Taubira a enfoncé le clou
dimanche soir sur TF1 en écartant l’hypothèse d’un
référendum. Mais « pour François Hollande, il y a
un danger vis-à-vis de l’opinion
», avoue cependant
un proche conseiller de l’Élysée, car « la manifestation
du 13 janvier n’est pas un fait mineur ; elle ne
va pas disparaître comme ça des esprits !
» Autrement
dit, pour ce conseiller influent, le chef de l’État
sera obligé de tenir compte de l’opinion publique
.
Il peut certes gagner du temps, mais cette position
autiste se révélera difficile à tenir sur le long terme
:
« François Hollande a pris comme fil directeur le fait
de rassembler les Français, Il ne faudrait pas que le
“mariage pour tous” vienne gâcher tout cela !
»
Contrairement aux apparences, l’Élysée chercherait
donc des portes de sortie
. « Le Président a ouvert
une commission de dialogue sur l’aéroport de Notre-
Dame-des-Landes… Pourquoi pas sur le mariage
homosexuel ?
», s’interroge cette éminence grise
de l’Élysée.
Après tout, François Mitterrand n’avait pas cédé
tout de suite, en 1984, après la manifestation sur
l’École libre. L’essayiste Gérard Leclerc se souvient : « Après la grande manif de Paris, Mitterrand s’est
complètement braqué
. Dans le Cantal, il rencontre
l’évêque de Saint-Flour. Le Président ne veut rien
lâcher et l’évêque le prévient : “Vous allez vous casser
la figure” ! » Plus tard, c’est Robert Badinter qui
aurait fait changer d’avis le chef de l’État. Son argument
? « L’École libre divise le pays, il faut sortir de
la crispation.
» On connaît la suite. Mais qui sera
le Badinter de Hollande ?

Pour Jérôme Vignon, président des Semaines
sociales de France, la première loi à prendre en
compte est celle du nombre. Mais selon lui, « le Président
estime que le rapport de force est encore insuffisant pour fléchir. Il faudra faire plusieurs fois le
tour avec les trompettes de Jéricho !
» Au fond,
François Hollande serait désarmé devant ces opposants
impossibles à caricaturer en réactionnaires
:
« Les manifestants n’ont pas obéi à des slogans
conservateurs
», ajoute Jérôme Vignon, qui revendique
sa sensibilité de gauche. « Le 13 janvier n’était
pas un rassemblement politique traditionnel, car le
mot d’ordre était d’abord anthropologique

De prime abord, au lendemain de la manifestation,
on ne voit donc que l’affrontement politique,
son jeu de rôle, bien établi, entre un gouvernement
et un Président sourds, et un peuple qui gronde.
Mais les organisateurs de la Manif pour tous ne
sont pas dupes, à commencer par Tugdual Derville,
d’Alliance Vita : « C’est comme la fable du chêne et
du roseau. Le politique ne veut jamais donner
l’impression de plier, jusqu’au moment où il craque !

Le Président est dans un raidissement qui fait écho
à la toute-puissance de son projet. Mais il ne peut
pas nous ignorer
».
Pourquoi ? Parce que la nouveauté de cette mobilisation
lui échappe
. « Notre mouvement a quelque
chose de métapolitique, il est comparable à l’émergence
de l’écologie. Les associations et les experts
ont posé une question nouvelle : quelle planète allons-nous laisser aux générations suivantes ? La même interrogation se pose avec l’écologie
humaine : “Un être humain pourrait-il descendre
de deux hommes ou de deux femmes ?”
» Tugdual
Derville est ainsi convaincu que le temps joue en
faveur de la mobilisation
. Parce que « le pouvoir a
du mal à comprendre tous ces citoyens qui ne
défendent pas d’abord leurs intérêts
». […]

Référendum ou pas, le président de la République
devra de toute façon faire quelque chose. « Le pouvoir
peut donner l’image de la détermination, mais
pas jusqu’à la surdité
», explique Pascal Perrineau,
directeur du Cevipof. « La manifestation du 13 janvier
a délivré une alerte claire et audible. Quand un
message aussi serein est envoyé, il y a obligation pour
le Président de l’entendre.
» Mais François Hollande
est-il vraiment libre de ses décisions, ou tenu par des
engagements de campagne ?"

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

14 commentaires

  1. Pas un référendum, mais le retrait pur et simple de ce projet.

  2. Mais sans blague il ne faut quand même pas être idiot pour voir comme le nez en plein milieu de la figure que l’Opposition est la seule qui lui offre une vraie porte de sortie.
    L’opposition, c’est-à-dire : la Droite sur le plan Parlementaire et c’est-à-dire les français eux-mêmes – ce peuple de France qui a défilé – sont en effet les seuls à lui donner un coup de pouce à ce Président Hollande !
    Effectivement, en décidant de faire un Référendum, Hollande prendrait LA DECISION – seul – de s’en remettre au peuple et renverrait chaque partie dos à dos. Le vote trancherait définitivement un sujet que son Parti ne maîtrise pas à l’heure actuelle. Il deviendrait d’un seul coup le Président de TOUS les citoyens. Un rassembleur. Il trouverait cette autorité qui lui fait défaut en ce moment même et qu’il essaie d’asseoir aux yeux du monde avec notre armée au Mali.
    Mais qui le conseille donc à l’Elysée ?
    Ne voit-il pas que ce sujet de société embarrasse même la Droite qui , dépassée, essaie de prendre le train en marche ?
    Franchement Mr le Président : imaginez un peu ce rêve . Un quinquennat commencé dans la mouise la plus totale, qui du jour au lendemain voit votre autorité naturelle en tant que Chef de l’Etat français au-dessus des Partis assise à l’extérieur avec votre politique étrangère qui fait consensus… et à l’intérieur avec vos citoyens qui RECLAMENT EUX-MEMES que vous vous empariez du dossier !
    Mais qu’attend-il ? C’est ouf çà quand même ! Tout ce qu’on demande nous, c’est qu’on nous fiche la paix en tant que parents avec ce sujet … C’est tout !!!!!!

  3. Il est vrai, il y a quelques années une telle question ne serait pas posée.
    Le referundum montre que c’est une question qui peut se décider avec 50%+1. Personne ne peut légiférer dessus.
    Après ce sont eux qui ont les armes.

  4. Très amusant Vignon.

  5. Le premier article de la loi a déjà été voté . D’après me Taubira , c’est le plus important des ” plus de 300 ” …
    J’aimerais savoir si le chapitre VI art.272 sera révisé …: fidélité …aide et assistance … hum !!!!!
    Me Taubira serait plus crédible si elle demandait à la presse d’éditer les différents articles en transparence parfaite , afin que les Français sachent ce dont à quoi il doivent s’attendre .
    Ah bon …c’est pas possible …secret défense …

  6. Faut pas compter sur une porte de sortie.
    Il faut demander au FN et à ‘UMP de s’engager à faire un référendum sur le sujet dès qu’ils en auront l’occasion…

  7. @ jejomau Référendum ou pas, François Hollande ne sera jamais le président de tous les Français, et il ne sera JAMAIS mon président ! Aucun président de la république n’a été le président de tous les Français, étant donné qu’il est issu des élections, d’une guerre civile entre Français, que c’est un chef de parti qui ne pense qu’à une chose : sa réélection, l’idéologie républicaine et non le bien commun et les valeurs de la France qu’il cherche à détruire au lieu de préserver.
    Seul un Roi, au-dessus des partis, qui hérite de la Couronne de France de façon naturelle (la naissance) peut être rassembleur.
    Vive le Roi !
    A bas Hollande !

  8. Encore mieux que le retrait du projet, pourquoi ne pas demander que l’on inscrive une definition du mariage (et de la filiation) dans la constitution ?

  9. Flamby le faible est prisonnier de certaines organisations que je ne nommerais pas !! J’espère être assez franc même si je ne suis pas maçon … Peut-être sera-t-il obligé de prendre, enfin, une décision, après le début des affaires d’Afrique, ce qui était imprévu. En effet, si l’on peut penser que la tentative de libération de notre otage en Somalie n’était qu’une diversion pour démobiliser les manifestants de dimanche, les djihadistes l’ont obligé à sortir du bois … Que va générer cette prise d’otage ?? Un dénouement sanglant et sa “popularité” est en miettes. Il ne lui restera donc plus que la solution de transiger sur les questions de société pour espérer, je dis bien espérer, reconquérir le pays. Et cela, je confirme, sans garantie … Du sang en Afrique et ce sont peut-être de nouvelles présidentielles qui se préparent … Au fait, qu’attendent les oppositions pour demander une commission d’enquête sur la Somalie ????

  10. Famille Chrétienne veut baisser la garde alors que la lutte commence: comme FH chercherait une porte de sortie, plus la peine de faire quoi que ce soit…
    Eh bien non! au contraire: comme le disent si bien nos ennemis gauchistes, ceci n’est qu’un début.
    La pression montera tant que le retrait ne sera pas fait.
    Et Famille Chrétienne ferait bien d’être moins con-con (convenable-conventionnel). Ils leur manque gravement un sens des réalités, dans ce journal. Trop CONSensuels apparemment; le profil idéal pour se faire entuber. Juste pour mémoire: http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/01/le-p%C3%A9ch%C3%A9-originel-la-diff%C3%A9rence-entre-droite-et-gauche.html “tous ceux qui ont tenté de jeter des passerelles entre droite et gauche ont toujours fini par revenir sur leur rive d’origine”.

  11. Si le “Président Maintenant” fait la sourde oreille, il sera par contre sensible à la perte de nombreuses mairies lors de la prochaine consultation. Il n’est pas douteux, en effet, que les Français floués, ignorés, méprisés utiliseront leur bulletin de vote pour exprimer leur colère face au sectarisme de l’actuel gouvernement.

  12. Le problème, c’est que le grand méchant MOU est absolument incapable de résister à son entourage.
    Il suffit de 2 militants LGBT à ses côtés pour le tenir en laisse, même s’il y a 1 300 000 Français dans la rue.
    Les gens mous sont parfois terriblement tyranniques.
    Le propre de la dictature actuelle est justement d’être un totalitarisme mou. Hollande est donc vraiment l’homme de la situation.
    Bref, je ne suis pas optimiste.
    Mais ça n’empêche pas de continuer à se battre. Et surtout, de prier !

  13. “François Hollande est-il vraiment libre de ses décisions, ou tenu par des engagements de campagne ?”
    Ne pas oublier que F. Holland est le seul, des présidents de la 5ème république désignés au suffrage universel, à avoir reçu le suffrage de MOINS de 50% des votants:
    -certes il a obtenu 51,64% des suffrages exprimés mais, avec 18 004 656 voix en sa faveur pour 37 016 404 votants, cela ne fait que 48,64%, ce qui ne frôle pas vraiment 50%. Un calcul du niveau de l’école élémentaire (même avec les programmes d’aujourd’hui) montre que 51,36% des votants ne lui accordaient PAS leur confiance.
    -le moins bien élu des présidents précédents, V. Giscard d’Estaing avait quand même eu 50,12% des votants en sa faveur.

  14. Une porte de sortie… une porte pour faire sortir… un ministre ou plusieurs.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services