Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Mariage : la division se confirme au PS

Les députés socialistes se rassemblent régulièrement à huis clos pour parler du
mariage. Les réunions virent parfois à «la thérapie de groupe»,
glisse un habitué. Erwann Binet, député de l’Isère et rapporteur du texte reconnait :

 «Il n’y a pas de fronde, pas d’hostilité, mais, pour certains, une recherche de conviction».

Annick Lepetit, députée de Paris

«Sur
ces sujets de société, chacun se sent concerné. La famille, le couple,
ce sont des cordes sensibles. On se sent en droit de s’exprimer. Pas
besoin d’être expert en finances de la Sécurité sociale».

Les réticents socialistes au texte seraient une dizaine tout au plus, selon plusieurs observateurs, voire une cinquantaine, pour un député de l’est de la France. Cela change tout : une dizaine d'opposants, c'est jouable pour le PS, avec une cinquantaine, l'affaire devient risquée. Christian Assaf, député de l’Hérault, se rassure :

«Ils sont ultraminoritaires, prêts à brandir la clause de conscience. Ce
sont ceux pour qui il ne peut y avoir de modèle en dehors de l’altérité
homme-femme. Ils sont fidèles à leur conscience, mais ils ne veulent
pas créer d’incidents politiques. Ils ne polluent pas beaucoup.»

En effet, certains confient : «Je suis contre mais je fermerai ma gueule…» La discipline de groupe et les oukases du parti les empêchent de parler. Ce matin sur Radio classique, Bruno Le Roux, aptron des députés PS, a interdit la liberté de vote sur ce sujet au sein du PS.

Bernadette Laclais,
maire de Chambéry et députée de Savoie, a osé une
tribune
défavorable. Catholique de gauche, élu du Bas-Rhin, Armand Jung votera le texte
tel qu’il a été présenté au Conseil des ministres. Mais pas s’il va plus
loin et incorpore la procréation médicalement assistée (PMA)
. Pour d’autres, ce dossier n’est pas une priorité. Député du Gard, Françoise Dumas se veut «prudente» et souhaite un autre texte sur la filiation :

«Il faut convaincre, pas imposer. Je demande de la réflexion, mais ce n’est pas pour botter en touche.»

Un bon nombre de députés PS souhaitent fermement que le projet intègre l'insémination avec donneur tiers (PMA). Un maximalisme qui pourrait faire exploser l'unité de façade du PS.

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

8 commentaires

  1. Quelques chapelets de notre part vont aider à faire sauter cette façade !

  2. Qu’ils demandent le vote à bulletins secrets.

  3. les députés qui résistent pourraient communiquer au président que c’est une question qui divise les français et même le PS: il ferait alors mieux d’y renoncer, comme pour le vote des étrangers,( si le refus de division des français est vraiment le motif d’ajournement)

  4. N’hésitez plus à leur écrire, en conditionnant votre prochain vote au pseudo mariage homo : http://www.assemblee-nationale.fr/qui/xml/liste_alpha.asp?legislature=14
    “J’invite tous les baptisés et citoyens à manifester à la « manif pour tous » du 17 novembre. Il faut que tous ceux qui sont conscients que ce sujet est d’une importance fondamentale pour notre société se mobilisent. Je leur recommande de faire connaître leur opposition à leurs députés, aux élus, par tous les moyens qui leur semblent bons”. (Mgr Cattenoz : http://www.ndf.fr/nos-breves/16-11-2012/mgr-cattenoz-jinvite-tous-les-baptises-et-citoyens-a-manifester)

  5. Le courage n’étant déjà pas l’apanage de l’élu moyen, quelque soit son bord, il ne faut rien attendre des élus ps qui sont à proprement parler, des perdus de la société qui ont prônés eux mêmes la déliquescence des valeurs qui sont le socle de notre société. L’argument souvent évoqué par les partisans du mariage homosexuel est un argument affectif, ce qui est parfaitement inepte sur le plan de la raison puisque par définition un sentiment et une émotion ne sont pas définissables puisque par nature ils sont émotionnels. Cette deliquescence, symbôle d’une décadence a comme caractéristique frappante un nihilisme certain qui se caractérise par une recherche de jouissance névrotique sans limite. Comme pour l’avortement, la mort ou le suicide en est souvent le symbôle et ce que je trouve fantastique, c’est que la quasi intégralité de nos contemporains ne s’en aperçoivent pas sous prétexte que cette névrose est précisément habillée de cette jouissance immédiate.

  6. L’interdiction de la liberté du vote par Bruno Le Roux suffira à faire un recours en inconstitutionnalité de la loi. En effet L’article 27 de la Constitution de 1958 énonce :
    « Tout mandat impératif est nul. Le droit de vote des membres du Parlement est personnel, la loi organique peut autoriser exceptionnellement la délégation de vote. Dans ce cas, nul ne peut recevoir délégation de plus d’un mandat. » (Art.27 Constitution 1958)
    Si donc il y a obligation de voter pour telle chose dans un parti, le vote devient nul pour tous les membres de ce parti. Ollé ! Et si un député a plusieurs mandats pour voter cette loi, le vote est inconstitutionnel. Re ollé !

  7. Une question bête : à quoi sert-il d’avoir des centaines de députés au Parlement (qui nous coûtent très cher), s’ils sont tous obligés de voter comme un seul homme selon les consignes du parti ?
    Quelle mascarade quand même, que la démocratie !!!

  8. “Les godillots sont lourds dans le sac”

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services