Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay / Religions : Eglise orthodoxe

Mariage : il peut exister un totalitarisme de l’égalité

Extraits de l'allocution du métropolite Joseph, au nom des orthodoxes, à l'Assemblée nationale :

J"Je souhaite en liminaire, et avant d'aborder le projet de loi objet de notre audition, vous parler en toute transparence et ouvertement, avec le langage d'un pasteur chrétien, "pasteur" au sens le plus profond de ce terme, qui implique une paternité spirituelle à l'égard de tous, de tous ses enfants, quels qu'ils soient et quelle que soit leur condition, un "pasteur" qui doit s'attendrir dans une attitude pastorale et compréhensive sur ses enfants, qui doit les porter tous, dans son coeur et sa prière, mais qui doit aussi, adopter vis-à-vis d’eux une attitude que dicte l’amour, qui est celle de la vérité à leur égard, pour les ériger à la fois dans l'amour et la vérité.
[…]

Nous pensons que l'égalité des droits, qui est un des fondements de tout régime démocratique qui respecte la liberté des personnes, n'implique pas le « gommage » de la différence ni l'intégration de tous dans un même moule juridique, au risque de créer de nouvelles tensions et confusions sociétales. […]

Des régimes politiques ont voulu placer des abstractions au centre des dynamiques sociales; ils sont vite devenu totalitaires. Il peut exister un totalitarisme de l’égalité (égalitarisme). La laïcité qui est une des valeurs fondamentales de la République française n’a pas besoin de cette abstraction. Il faut trouver des formes, et c’est le rôle de la représentation nationale, qui construisent une égalité ouverte et plurielle et non une abstraction qui, finalement, ne satisfait personne, y compris, in fine, ceux pour qui l’on a voulu généraliser une « forme ».

[…] Loin d’être une simple réforme de l’institution républicaine du mariage, il s’agit en fait d’un véritable bouleversement profond des structures mêmes de la société civile. Une telle portée est d'ailleurs illustrée par les propos du président de la République devant les maires de France, même s'ils ont été retirés depuis, qui a placé l’opposition qu’auraient certains maires à un tel mariage, s’il venait être adopté par la représentation parlementaire, sur le plan de la liberté de conscience ! Il faut le dire clairement et honnêtement aux Français, une telle réforme n’est pas sans conséquences profondes sur l’ensemble de la société française ! […]

Les conséquences sociales (fragilisation de la famille, perturbation psychologique et spirituelle des enfants), culturelles (confusion mentale, révolution dans le vocabulaire et la terminologie fondamentale, crise sémantique, crise des archétypes fondamentaux) et administratives ne nous semblent pas avoir été toutes prises en
considération. (Le budget prévisionnel-même de cette transformation n’a pas été évalué : il devrait être énorme.)

[…] Pour souligner la secousse culturelle et spirituelle que constituerait ce qui est en fait la destruction de l’institution conjugale, nous tenons à rappeler que la référence biblique est une donnée constitutive de notre civilisation, en particulier de la culture française. Ouvrir le mariage à des personnes de même sexe consiste à supprimer le caractère référentiel de l’image biblique du couple de l’homme et de la femme, image qui renvoie à l’anthologie biblique mais aussi à la finalité structurelle de la constitution d’un tel couple, à savoir l’enfant et la perpétuation du genre humain.

[…] Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Députés, chers concitoyens, en tant qu’évêques orthodoxes de France, nous avons la responsabilité au regard de notre foi, mais aussi de notre conscience humaine, et de notre responsabilité citoyenne, de formuler les demandes suivantes:
* le retrait d’un tel projet de loi […]"

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

2 commentaires

  1. Pour information le socialisme est un totalitarisme.

  2. Le Socialisme est devenu plus qu’un totalitarisme. Comme tous les cancers, il s’est developpé en maladie mentale et il veut, pour auto-justifier le pouvoir de ses dirigeants, enfermer tout l’univers dans ces cellules pour psychopathes où ses dirigeants se sont eux même enfermés.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services